Landon de Reims

Landon, connu au milieu du VIIe siècle, est le vingt-quatrième[1] archevêque de Reims, prédécesseur immédiat de saint Nivard. Il est en fonction de 651 à 656[1].

Pour les articles homonymes, voir Landon.

Homme riche et puissant, il succède à l'archevêque Anglebert. Durant son magistère, il donne à son église trois patènes, un bracelet d'or et une « tour d'or »  en fait un tabernacle ayant la forme d'une tour, suspendu au dessus de l'autel comme le veut la tradition dans cette cathédrale[2] , qu'il a fait exécuter pour l'accomplissement d'un vœu[3]. Il lègue ses biens à l’Église[4],[5] et conformément à ses dernières volontés, il est inhumé dans l'église Saint-Rémi[6],[1].

Bibliographie

  • Charles Cerf, Histoire et description de Notre-Dame de Reims, P. Dubois, (lire en ligne)

Références

  1. Cerf 1861, p. 568.
  2. Cerf 1861, p. 21.
  3. Cerf 1861, p. 112.
  4. Flodoard, chanoine de l'église de Reims, L'histoire de l’église métropolitaine de Reims (etc.), Jean de Foigny, (lire en ligne), chapitre VI, page 68
  5. Cerf 1861, p. 523.
  6. Brissart-Binet, Essais historiques sur l'église de Saint Remi de Reims : ce qu'elle a été et ce qu'elle est actuellement, , 224 p. (lire en ligne), page 167
  • Portail de Reims
  • Portail du catholicisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.