Lanfranc de Milan

Lanfranc de Milan (en italien Lanfranco da Milano, en latin Lanfrancus Mediolanensis[1]), né v. 1250, mort en 1306, est un auteur de livres sur la chirurgie. Né en Italie, il termine sa vie en France.

Pour les articles homonymes, voir Lanfranc.
Lanfranc de Milan
Portrait de Lanfranc de Milan
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Maître

Biographie

Lanfranc enseignant, frontispice de La Chirurgie du maître Alenfranc

Il a comme maître Guglielmo da Saliceto. Pris dans le conflit entre guelfes et gibelins, il est exilé de Milan par Mathieu Ier Visconti en 1290. Il se réfugie à Lyon, puis à Paris, où il devient un professeur renommé du collège Saint-Côme. Grâce à lui, la France prend la tête en Europe dans le domaine de la chirurgie[2]. C'est dans la première ville qu'il écrit Chirurgia parva (Petite chirurgie), et dans la seconde Chirurgia magna (Grande chirurgie)[3].

On lui connaît comme élèves Jehan Yperman et Henri de Mondeville[2].

Contributions

La « suture de Lanfranc »

« Lanfranc, exilé de Milan, vint à Lyon, puis à Paris, vers 1295. Il écrivit sa Chirurgia magna et parva (Venise) au début du XIVe siècle. Il faisait probablement sur l'intestin une suture en surjet. Il a traité, en tous cas, des plaies de l'estomac et du gros intestin. Pour la paroi abdominale, il utilisait une sorte de suture à capitons, ou en U, qui doit porter le nom de Suture de Lanfranc, et non de Halsted, qui ne l'a pas inventée, quoi qu'on en ait dit[4]. »

Œuvres

En traduction

  • (de) Chirurgia magna [&] Chirurgia parva. Ein nutzliches Wund Artzney Buchlein, Otho Braunfelsz, 1552
  • (en) A most excellent and learned worke of chirurgerie, called Chirurgia parva Lanfranci, trad. John Halle (en), Londres, Marsche, 1565 (OCLC 67580148) — Avec glossaire[5]
  • (es) Guadalupe Albi Romero, Lanfranco de Milán en España : estudio y edición de la Magna Chirurgia en traducción castellana medieval, coll. « Acta historico-medica Vallisoletana », Valladolid, Secretariado de Publicaciones, 1988

Bibliographie

Annexes

Notes

  1. Aussi, en français, autrefois, Alanfranc.
  2. Sosnowski 2013, p. 298.
  3. Sosnowski 2013, p. 297.
  4. Félix Terrier et Marcel Baudouin, La suture intestinale ; histoire des différents procédés d'entérorraphie. Cours de médecine opératoire, Paris, Institut de bibliographie scientifique, 1898, p. 7.
  5. Jukka Tyrkkö, « Halles Lanfranke and its most excellent and learned expositive table ». Une « expositive table » est un glossaire ; selon Tyrkkö, il s'agit d'un moment important dans l'histoire de la lexicographie médicale.

Liens externes

  • Portail de la médecine
  • Portail du Moyen Âge central
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.