Laure Guille-Bataillon

Laure Guille-Bataillon, née Laure Guille en 1928 et morte le , est une hispaniste, traductrice et critique littéraire française.

Pour les articles homonymes, voir Bataillon (homonymie).
Laure Guille-Bataillon
Fonctions
Présidente
ATLAS - Association pour la promotion de la traduction littéraire (d)
jusqu'en
Présidente
Association des traducteurs littéraires de France
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Laure Guille
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

Biographie

Laure Guille-Bataillon fit des études supérieures de linguistique et obtint le diplôme de la licence d’études supérieures d’espagnol à l’université de Paris. Elle est la fondatrice de l’A.T.L.A.S. (Assises de la Traduction Littéraire en Arles - Collège International des Traducteurs) et sa présidente jusqu’en 1987. Elle est membre fondateur de l’ATLF (Association des Traducteurs Littéraires de France) et sa présidente de 1981 à 1985. Elle était membre de plusieurs jurys littéraires dont celui du Grand Prix National de la Traduction jusqu’en 1987.

En 1986, elle créait le "Prix de la meilleure œuvre de fiction traduite en français dans l’année" en partenariat avec les villes de Nantes et de Saint-Nazaire. À la suite de son décès, survenu le , ce prix littéraire prendra le nom de "Prix Laure Bataillon".

Depuis 1957, elle fut la traductrice de la littérature latino-américaine en France sous les dénominations de Laure Guille, Laure Guille-Bataillon et Laure Bataillon. Elle a fait connaître au public francophone notamment : Julio Cortázar (1961), Manuel Puig (1969), Juan Carlos Onetti (1977), Felisberto Hernández (1975), Antonio Di Benedetto (1979), Antonio Skármeta (1979), Arnaldo Calveyra (1983), Miguel de Francisco (1989).

Laure Guille épousa le traducteur et auteur Philippe Bataillon (né en 1928), frère du géographe Claude Bataillon (né en 1931) et fils de Marcel Bataillon (1895-1977) hispaniste et militant pacifiste.

Distinctions

Liens externes

  • Portail de la littérature
  • Portail de l’Espagne
  • Portail de la linguistique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.