Le Bonhomme picard

Le Bonhomme picard est un hebdomadaire d'informations locales couvrant le nord de l'Oise et une partie de la Somme. L'hebdomadaire dépend du groupe Sogemedia.

Le Bonhomme picard

Pays France
Zone de diffusion Oise, Somme
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Prix au numéro 1,30 €
Diffusion 8 759 ex. (2018-2019)
Date de fondation septembre 1944
Éditeur Oise Publications
Ville d’édition Grandvilliers

Propriétaire Sogémedia
Directeur de publication Loïc de Kerraoul
Site web http://www.lebonhommepicard.fr

Il édite plusieurs éditions[1] :

  • Grandvilliers
  • Clermont
  • Montdidier, Roye et Moreuil
  • Breteuil et Crèvecoeur

Historique

Créé à Crèvecœur-le-Grand en 1894 sous le nom de L'Hebdomadaire picard et rebaptisé en 1945 Le Bonhomme Picard[2]. Son siège est à Grandvilliers. Après être passé par plusieurs propriétaires successifs, le titre est racheté en 1996 par Sogemedia, et est géré par sa filiale Oise Publications, également propriétaire de l'Observateur de Beauvais, de l'Echo du Thelle, et du Journal de Ham.

Deux ans plus tard, en 1998, une nouvelle édition est lancée à Clermont. En 2017, une troisième édition voit le jour, couvrant une partie de la Somme et les secteurs de Montdidier, Roye et Moreuil. Un an plus tard, une quatrième édition fait son apparition sur les secteurs de Breteuil et Crèvecoeur-le-Grand[1].

A travers le temps, le Bonhomme Picard a su se tisser une solide réputation dans l'actualité locale.

Faits marquants

Lors des élections européennes de , le journal est à l'origine de révélations sur deux co-listières de la liste La Ligne Claire menée par l'écrivain Renaud Camus qui le pousseront à renoncer à se présenter[3],[4].

Rédaction

La rédaction est située au 1B place Barbier, à Grandvilliers. Le journal possède également des bureaux à Clermont, au 1 rue du Châtellier. L'équipe est composée d'une dizaine de personnes et de nombreux correspondants locaux.

Diffusion

Logos actuels des différentes éditions du Bonhomme Picard.

Le journal est en vente tous les mercredis en kiosques ou sur le site. Sur la période 2018-2019, il a été diffusé à 8 759 exemplaires [5]

Notes et références

  1. « Et de 4... Le Bonhomme Picard lance une nouvelle édition ! », Le Bonhomme picard, édition de Grandvilliers, no 3518, , p. 4.
  2. « Le Bonhomme Picard : votre journal depuis plus de 100 ans », Le Bonhomme picard, (lire en ligne, consulté le 2 janvier 2020)
  3. « Prière devant une croix gammée: Fiorina Lignier et Renaud Camus se retirent (photo + vidéo) », sur FranceSoir, (consulté le 12 janvier 2020)
  4. « Européennes : Renaud Camus «n'assume plus» sa liste à cause d'une croix gammée et de saluts nazis - Œil sur le front », sur oeilsurlefront.liberation.fr (consulté le 12 janvier 2020)
  5. « Le Bonhomme Picard - ACPM », sur www.acpm.fr (consulté le 12 janvier 2020)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Oise
  • Portail de la presse écrite
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.