Le Bouclier

Le Bouclier était une association créée en 1995 par le psychologue français Bernard Valadon[1] pour lutter contre la pédophilie sur internet[2],[3]. Le site web www.bouclier.org[4], aujourd'hui disparu, était au centre du dispositif de veille mis en place, permettant à tout internaute tombant par hasard sur du matériel illégal mettant en scène des mineurs de transmettre les adresses suspectes par le biais d'un formulaire de signalement. Ce système de formulaire a été adopté par les autorités françaises avec la plateforme de signalement, portail officiel de signalement des contenus illicites de l'Internet[5], créé fin 2001.

Historique

L'assistance apportée par l'association aux autorités françaises a permis d'opérer plusieurs arrestations d'abuseurs sexuels et de démanteler des réseaux pédophiles[6],[7].

En 2004, Bernard Valadon a été condamné pour diffamation à l'encontre de l'association SOS Papa, après avoir écrit sur le site internet du Bouclier que SOS Papa faisait « enlever les enfants à leur mère coûte que coûte, même si ces enfants subissent des violences sexuelles »[8].

L'association s'est autodissoute en 2006[9], après le décès de son fondateur[10].

Notes et références

  1. Le Bouclier protège les enfants, Le Quotidien de La Réunion et de l'Océan indien, 20 octobre 2005
  2. Bernard Valadon,la bête noire des réseaux pédophiles, Marianne, 10 mai 2004
  3. Bernard Valadon, terreur des pédophiles, Le Point, 17 janvier 2007
  4. Sauvegarde du site sur Archive.org
  5. Portail officiel.
  6. Nouvelle opération contre un réseau pédophile, Transfert, 15 mai 2001
  7. « Coup de filet dans les milieux pédophiles », La Dépêche du midi, 12 octobre 2007.
  8. Le responsable de l'association "LE BOUCLIER" (www.bouclier.org) est reconnu coupable de diffamation à l'encontre de SOS PAPA
  9. Association Le Bouclier Article sur le site de l'ancien hébergeur du site web bouclier.org.
  10. Décès de Bernard Valadon sur le site Enaos.net.
  • Portail d’Internet
  • Portail des associations
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.