Le Chemin de Lacroix

Le Chemin de Lacroix est une pièce de théâtre de Jean Barbeau, dramaturge québécois, créée en 1970.

Pour les articles homonymes, voir Lacroix.

La pièce a été jouée pour la première fois le 26 mars 1970, par le Théâtre Quotidien de Québec dans la salle Le Chantauteuil de Québec. Création collective, la pièce inaugurait un théâtre du quotidien des québécois. Elle a été jouée un peu partout au Québec et à l'étranger dans sa version originale, traduite ou adaptée.

Distribution

Les comédiens de la première distribution :

Argument

Utilisant le chemin de croix comme trame pour la structure narrative, le texte met en scène Rodolphe Lacroix, Monique, sa fille (-la fille que je sors steady-) et Thierry, son chum (son chum à lui) (-Il va me servir de conseiller juridique-). Les personnages sont au théâtre sans sortir de leur vie. Le thème est l’injustice sociale. Le fil du récit est l’arrestation de Lacroix et les événements qui s’ensuivent. Chaque comédien interprète tour à tour d’autres personnages. Victime, n’ayant pas les mots pour s’expliquer ce qui lui arrive, Lacroix a quand même le courage de jouer son chemin de croix pour gagner sur la vie.

Citation

Lacroix est une de ces victimes à qui personne n’a jamais tenté d’expliquer ce qui arrive. Le chemin de Lacroix, c’est aussi le phénomène d’un gars qui est incapable de communiquer autrement que par son joual, sa langue non châtiée. (…) Mais la situation montre peut-être aussi que l’expression correcte du Français n’apporte rien de plus, ne donne rien.

Jean Barbeau

Citation dans la présentation de Jean Royer au livre donné en référence.

Référence

  • Barbeau, Jean, Le chemin de Lacroix suivi de Goglu, 1971, Leméac, Collection répertoire québécois
  • Portail du Québec
  • Portail du Canada
  • Portail du théâtre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.