Lee Keun-ho

Lee Keun-ho (en coréen 이근호) est un footballeur sud-coréen né à Incheon le .

Pour les articles homonymes, voir Lee.
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Lee, précède le nom personnel.

Lee Keun-ho
Situation actuelle
Équipe Gangwon FC
Biographie
Nationalité Sud-Coréen
Naissance
Lieu Incheon (Corée du Sud)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 2004-
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
-2004 Lycée de Bupyeong
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2006 Incheon United FC 2 (0) [1]
2007-2008 Daegu FC 46 (19)
2009-2010 Júbilo Iwata 41 (14)
2010-2011 Gamba Ōsaka 65 (22)
2012 Ulsan Hyundai FC 48 (31)
2013-2014 SangjunSangmu FC
2014-2015 El Jaish SC
2015 Jeonbuk Hyundai FC
2016 El Jaish SC
2016 Jeju United FC
2017- Gangwon FC
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008 Corée du Sud olympique 3 (0) [2]
2007- Corée du Sud 77 (19)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 14 décembre 2016

Lee Keun-ho
Hangeul 이근호
Hanja 李根鎬
Romanisation révisée I Keun-ho
McCune-Reischauer Lee Geun-ho

Biographie

Après avoir effectué sa scolarité au collège puis au lycée de Bupyeong, Lee Keun-ho décide de se lancer dans la voie du football professionnel. Il participe ainsi sans jouer au Championnat du monde des moins de 20 ans avec la sélection sud-coréenne en 2005 à sa sortie de l'école.

Cette prestation lui permet en 2005 d'intégrer son premier club professionnel : Incheon United, une formation récente évoluant depuis 2004 en K-League. Très peu utilisé par son entraîneur, il rejoint le club de Daegu FC avec lequel il fait ses débuts le , lors du match d'ouverture de la saison de K-League face au FC Seoul. Sous la protection de son entraîneur Byun Byung-ju, le jeune Keun-ho ne cesse de progresser au fil des rencontres et frappe les esprits lorsqu'en signant un doublé il permet à son équipe alors menée deux à zéro d'arracher le match nul à Chunnam.

Aussi bien passeur inventif que buteur et joueur de tête, Lee Keun-ho devient rapidement l'un des joueurs les plus séduisants du championnat sud-coréen.

Pim Verbeek l'intègre à la sélection olympique de Corée du Sud pour disputer les matchs de qualification pour les Jeux de Pékin. Il participe à toutes les rencontres internationales de la sélection olympique et inscrit un doublé le contre les Émirats arabes unis.

Ses prestations avec les moins de 23 ans lui valent d'être sélectionné pour participer à la Coupe d'Asie 2007 en Indonésie. Il connaît un début idyllique chez les A le 29 juin en marquant quelques minutes après son entrée en jeu contre l'Irak.

Toutefois, il ne semble pas être au premier plan de la tactique mise en place par Pim Verbeek pendant la Coupe d'Asie et doit se contenter d'entrer en cours de jeu lors de la finale pour la troisième place face au Japon.

Avec la qualification de l'équipe olympique pour les Jeux de Pékin, Lee Keun-ho a été l'un des joueurs clés du secteur offensif de Park Sung-hwa, l'entraîneur de la sélection. Cependant, la Corée du Sud est éliminée dès la phase de poules.

Lee Keun-ho n'en devient pas moins l'un des tout meilleurs buteurs sud-coréen en activité avec la sélection première sud-coréenne.

En , le contrat avec son club s'achève, et il fait plusieurs essais en Europe début 2009, dont le Paris Saint-Germain et Wigan[3]. Malgré des rumeurs l'envoyant en Angleterre chez les Blackburn Rovers[4], il s'engage en avec le club japonais Júbilo Iwata jusqu'en .

Le , son club annonce son départ[5], et le joueur fait ses adieux aux supporters le lors de la 15e journée du championnat japonais 2009[6],[7]. Il réintègre finalement le groupe professionnel de Júbilo Iwata le , et prolonge son contrat jusqu'en [8],[9]. Le , il signe au Gamba Ōsaka[10].

Lee Keun-Ho remporte le titre de MVP lors des AFC Awards 2012.

Palmarès

En club

 

En sélection

Distinctions personnelles

Statistiques

Statistiques de Lee Keun-ho au 10 décembre 2012[11],[12]
Saison Club Championnat Coupe nationaleCoupe de la LigueCompétition(s)
continentale(s)
Coupe du monde des clubs de la FIFASélectionTotal
Division MB MBMBCMBMBÉquipeMBMB
2006 Incheon United FC 1 2 0 - ----------- 20
2007 Daegu FC 1 20 8 - -------- Corée du Sud31 239
2008 Daegu FC 1 26 11 - -------- Corée du Sud
Corée du Sud olympique
11
3
5
0
4016
2009 Júbilo Iwata 1 24 12 - -10----- Corée du Sud142 3914
2010 Júbilo Iwata 1 12 1 - -41----- Corée du Sud50 212
2010 Gamba Osaka 1 20 4 5 1---------- 255
2011 Gamba Osaka 1 32 15 1 0--C172-- Corée du Sud82 4819
2012 Ulsan Hyundai FC 1 33 8 2 1--C112411 Corée du Sud85 5619
2013 Ulsan Hyundai FC 1 - - - -------- Corée du Sud11 11
Total sur la carrière 169598251-19611-5316 25585

Notes et références

  1. (en) « Fiche de Lee Keun-ho », sur national-football-teams.com
  2. (en) « Fiche de Lee Keun-ho », sur FIFA.com
  3. « Un Coréen au PSG », sur Le Parisien, (consulté le 3 juin 2009) : « Depuis la deuxième semaine de mars, Lee Keun-Ho est à l'essai au PSG. International coréen, l'ancien attaquant de Daegu est actuellement sans club. La formation anglaise de Wigan l'a déjà mis à l'essai début mars; Lille et Nantes seraient également intéressés par le joueur de 24 ans. »
  4. (en) « Premier League - Blackburn still chasing Lee », sur Yahoo UK & Ireland, Eurosport, (consulté le 3 juin 2009)
  5. (ja) « イ グノ選手 パリ・サンジェルマン へ 移籍内定 », sur Júbilo Iwata, (consulté le 2 juillet 2009)
  6. (ja) « ホーム連勝止まる 君が「イ」ないと勝てないよ…磐田 », sur Sports Hōchi, (consulté le 2 juillet 2009)
  7. (ja) « 2009 J1リーグ 15節 VS.柏レイソル », sur Júbilo Iwata, (consulté le 30 juillet 2009)
  8. (ja) « イ グノ選手の復帰について », sur Júbilo Iwata, (consulté le 30 juillet 2009)
  9. (en) « Lee Keun-ho rejoint Jubilo Iwata », sur Korea Times, (consulté le 30 juillet 2009)
  10. (ja) G大阪が磐田イ・グノを完全移籍で獲得
  11. « Fiche de Lee Keun-ho », sur transfermarkt.fr
  12. « Fiche de Lee Keun-ho », sur footballdatabase.eu

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Corée du Sud
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.