Legionowo

Legionowo (prononciation polonaise: [lɛɡʲɔˈnɔvɔ] ) est une ville polonaise de la voïvodie de Mazovie dans le centre de la Pologne.

Pour les articles homonymes, voir Legionowo (homonymie).

Legionowo

Héraldique

Drapeau

Nouvel Hôtel de ville de Legionowo
Administration
Pays Pologne
Région Mazovie
District ville-district de Legionowo
Commune ville de Legionowo
Maire Roman Smogorzewski
Code postal 05-118 à 05-122
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 22
Immatriculation WL
Démographie
Population 54 028 hab. (2012)
Densité 3 990 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 24′ 00″ nord, 20° 53′ 00″ est
Altitude 80 m
Superficie 1 354 ha = 13,54 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Legionowo
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Legionowo
Liens
Site web http://www.legionowo.pl

    Avec environ 54 028 habitants en 2012, elle est la deuxième plus grande ville de la banlieue de Varsovie.

    Elle est située à environ 23 kilomètres au nord-est de Varsovie, capitale de la Pologne

    Elle est une gmina urbaine (gmina miejska) et est le siège administratif (chef-lieu) de la powiat de Legionowo.

    Histoire

    Le palais de Jabłonna, situé à proximité de Legionowo

    L'histoire de Legionowo remonte à la fin du XIXe siècle. À l'époque, la Mazovie, tout comme une grande partie de la Pologne actuelle, fait partie intégrante de la Russie. En 1877, la gare de Jabłonna Nowa (littéralement "Jabłonna Nouvelle") est construite près du village voisin de Jabłonna, où Michał Poniatowski, le frère du dernier roi de Pologne Stanislas II a fait édifier son palais un siècle plus tôt[1].

    Dès 1892, une caserne est construite à proximité de cette gare pour y cantonner une garnison de l'armée russe chargée de renforcer les défenses de la ville de Varsovie, mais ce n'est qu'en 1912 que le village de Jabłonna Nowa apparaît sur les cartes. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, les autorités de la nouvelle Pologne indépendante rebaptisent le lieu Legionowo en l'honneur des Légions polonaises (Legiony Polskie) qui ont pris part aux combats.

    Durant la guerre russo-polonaise de 1920, le général Lucjan Zeligowski et ses troupes, qui occupent alors la caserne, prennent une part décisive dans la bataille de Varsovie contre l'Armée rouge. Au cours de cette même année est fondé à Legionowo l'Institut d'Aérologie. Deux ans plus tard, on y fabrique dans l'usine Aviotex des parachutes, des tentes et autre matériel de camping (par exemple des sacs de couchage).

    Legionowo, place du marché

    Entre les deux guerres, le chemin de fer relie Legionowo à la capitale et devient un lieu de villégiature pour les habitants de Varsovie : à cette époque, l'endroit demeure une zone boisée et préservée de toute pollution. En 1930, Legionowo devient une commune indépendante.

    Au cours de la Seconde Guerre mondiale, un camp de prisonniers pour sous-officiers et soldats polonais et un ghetto sont créés par les Allemands dans la ville, qui verra se dérouler d'intenses combats en au moment de l'Insurrection de Varsovie.

    En 1950, la ligne de chemin de fer est modernisée : elle est élargie et électrifiée. Dans les années 1960, les premiers blocs d'habitation à 4 étages sont construits, auxquels s'ajoutent trois grands groupes de blocs d'appartements (à 4 et 11 étages) dans les années 1970 et 1980. Des usines viennent compléter l'ensemble, changeant radicalement l'aspect de la ville.

    De 1975 à 1998, la ville appartenait administrativement à la voïvodie de Varsovie.

    Démographie

    Sport

    Le LTS Legionovia est un club féminin de volley-ball.

    Relations internationales

    Jumelage

    La ville de Legionowo est jumelée avec:

    Notes et références

    1. Ce palais a été détruit en 1944 et reconstruit après la guerre : il abrite aujourd'hui la Chambre des Congrès et Conférences de l'Académie polonaise des sciences. Pour plus de détails, consulter la page en français retraçant l'histoire de Jabłonna sur le site internet de cette commune

    Voir aussi

    Liens externes

    • Portail de la Pologne
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.