Les Lettres d'amour

Les Lettres d'amour (titre original : Die missbrauchten Liebesbriefe[1]) est un film suisse réalisé par Leopold Lindtberg sorti en 1940.

Les Lettres d'amour
Titre original Die missbrauchten Liebesbriefe
Réalisation Leopold Lindtberg
Scénario Richard Schweizer
Horst Budjuhn (de)
Kurt Guggenheim
Leopold Lindtberg
Acteurs principaux
Sociétés de production Praesens-Film
Pays d’origine Suisse
Genre Comédie romantique
Durée 95 minutes
Sortie 1940

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Il s'agit d'une adaptation de la nouvelle de Gottfried Keller.

Synopsis

Seldwyla, milieu du XIXe siècle. Le marchand Viggi Störteler, qui a des ambitions littéraires sous le pseudonyme de Kurt von Walde, doit aller à Berlin pendant quatre mois. À cette occasion, il prévoit une "correspondance entre deux contemporains : Kurt – Alwina". Il écrit à sa femme Gritli, une personne simple, pas intéressée par la littérature, une lettre d'amour bavarde et ampoulée, à laquelle il aimerait qu'elle réponde sous le nom d'Alvina. Viggi voudrait bien publier cette correspondance. Comme elle ne sait pas comment répondre, Gritli suit une liste : elle copie la lettre de Viggi, signe avec son nom et la glisse telle quelle au jeune et timide Wilhelm, l'instituteur qui vient d'arriver dans le village. Ce dernier s'imagine que la jeune femme l'aime et lui répond avec passion. De la même façon, Gritli recopie cette lettre, la signe du nom d'Alvina et l'envoie à son mari. Ainsi commence une correspondance littéraire à laquelle croit Viggi.

Quoi qu'il en soit, il est charmé par les lettres. Gritli a de la chance tant que Wilhelm se contente de s'épancher dans les lettres et n'a pas l'idée de lui parler. Un jour, Viggi Störteler rentre à Seldwyla, il voit Wilhelm en train de rêvasser dans la forêt, entouré des lettres d'amour. Wilhelm s'enfuit en laissant les lettres que Viggi découvre. En un instant, il comprend qu'il a été ridiculisé. Devant tous les habitants du village, il répudie sa femme et, à cause des ragots, Wilhelm perd son poste. Peu de temps se passe lorsque Viggi se remarie cette fois une amatrice de ses épanchements. Le comportement indifférent de Gritli envers Wilhelm affecte le jeune homme rêveur et délicat qu'il s'isole en devenant viticulteur. Mais cette absence rend Gritli curieuse, elle épie Wilhelm. Wilhelm mûrit, ce qui plaît à Gritli. Après une promenade ensemble, elle tombe dans ses bras. Ils reviennent parmi les habitants, bras dessus bras dessous.

Fiche technique

Distribution

Notes et références

Source de la traduction

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du cinéma
  • Portail arts et culture de la Suisse
  • Portail des années 1940
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.