Lettre anonyme

Une lettre anonyme est une lettre non signée envoyée à un ou plusieurs destinataires, souvent dans le but de nuire à une réputation, voire d'exercer une menace[1],[2] (notamment une menace de mort ou un chantage).

Pour La lettre anonyme (film), voir La Lettre anonyme.
Lettre anonyme de revendication de l'assassinat du petit Grégory.

Description

L'auteur d'une lettre anonyme est surnommé un « corbeau » depuis la sortie du film en 1943 d'Henri-Georges Clouzot basé sur l'affaire de Tulle et intitulé Le Corbeau.

Un journaliste du Matin venu couvrir le procès d'Angèle Laval, décrit l'accusée sur les bancs du tribunal en ces termes dans son édition du  : « elle est là, petite, un peu boulotte, un peu tassée, semblable sous ses vêtements de deuil[3], comme elle le dit elle-même, à un pauvre oiseau qui a replié ses ailes. »[4]. Si le journaliste n'emploie pas le mot « corbeau », la description y fait penser.

Le vocable corbeau est alors passé dans le langage commun pour désigner les auteurs de lettres anonymes, une expression par exemple largement employée dans le cadre de l'affaire Grégory[5] ».

Affaires de lettres anonymes

  • L'affaire du corbeau (1917-1922), 110 lettres anonymes à Tulle, pour laquelle Angèle Laval fut condamnée en 1922.
  • L'affaire Grégory, plusieurs lettres anonymes envoyées à la famille Villemin entre 1981 et 1984 évoquant des secrets de famille, la dernière reçue le mercredi est venue revendiquer le meurtre du petit Grégory.
  • L'Affaire Kulik, après la réception par le parquet d'une lettre anonyme dénonçant un témoin susceptible de savoir des choses sur Willy Bardon[6], la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Amiens reporte sa décision de traduire devant un jury le violeur et meurtrier présumé de la jeune femme[7].
  • Lucien Léger, surnommé « l'étrangleur » à cause de la signature « L'étrangleur no 1 » apposée au bas des lettres anonymes envoyées à la police.

Dans la culture populaire

Littérature

Cinéma

Notes et références

  1. « Définition de « lettre anonyme », sur Reverso.fr (consulté le 16 novembre 2014)
  2. « Dictionnaire de l'Académie Française, article « Lettre », section III », sur CNRTL.fr (consulté le 16 novembre 2014)
  3. Sa mère est morte noyée dans un étang, sa fille Angèle Laval étant soupçonnée de l'y avoir aidée.
  4. Le corbeau : Histoire vraie d'une rumeur. Du tigre au corbeau, p. 193.
  5. « Faits divers: d'où vient le terme «corbeau». », Le Parisien, 16 juin 2017.
  6. http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-kulik-une-lettre-anonyme-repousse-la-decision-d-un-renvoi-aux-assises-06-03-2018-7592904.php
  7. http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-kulik-willy-bardon-confondu-par-sa-voix-renvoye-devant-les-assises-07-04-2017-6832305.php
  8. « La Colline aux corbeaux », sur editions-libel.fr (consulté le 20 mars 2019).

Voir aussi

Bibliographie

Article connexe

  • Portail de la littérature
  • Portail de la criminologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.