libcaca

libcaca est une bibliothèque logicielle qui offre des fonctions de rendu graphique pour le mode texte des cartes vidéo informatiques[3]. Libcaca est développée en C par Samuel Hocevar ainsi que Jean Yves Lamoureux.

Libcaca

Rendu du globe de Wikipédia avec libcaca
Informations
Développé par Samuel Hocevar
Dernière version 0.9 ()[1]
Version avancée V0.99.beta19 ()[2]
Dépôt github.com/cacalabs/libcaca
Écrit en C
Système d'exploitation Type Unix
Environnement Multiplate-forme
Type Bibliothèque logicielle
Licence WTFPL version 2
Site web libcaca.zoy.org

Cette bibliothèque est un équivalent moderne à Aalib. En effet, elle offre des fonctionnalités intéressantes comme le support des caractères Unicode ou la gestion d'une palette pouvant aller jusqu'à 2048 couleurs[4]. Cette bibliothèque est notamment connue pour son algorithme de tramage (dithering en anglais) qui permet par exemple de regarder des films dans un terminal informatique en mode texte, grâce à des logiciels comme MPlayer ou VLC media player. En réalité, ceci n'est qu'une des nombreuses fonctionnalités de la libcaca. La bibliothèque dispose de bindings pour les langages informatiques C++, Python, PHP, Java, .NET, et Perl.

Libcaca est distribué sous licence WTFPL version 2[5].

Quelques logiciels utilisant libcaca

Anecdotes

L'auteur de grsecurity, Brad Spengler, dans un exploit utilisant une faille de sécurité du noyau Linux[8] utilise libcaca pour afficher dans un terminal l'extrait très symbolique du film 13 Tzameti dans lequel des gens jouent à la roulette russe.

Le , Youtube fait un poisson d'avril en proposant toutes ses vidéos au format TEXTp, expliquant que cette solution lui permet de faire un euro d'économie par seconde de bande passante.

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la programmation informatique
  • Portail des logiciels libres
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.