Liberty Global

Liberty Global est une entreprise internationale de télécommunications dont le siège est aux États-Unis ; c'est un leader mondial de la télévision par câble et satellite et un fournisseur d'accès à Internet[2].

Pour les articles homonymes, voir Liberty.

Liberty Global

Création 2005
Personnages clés John C. Malone
Forme juridique NASDAQ : LBTYA
Action NASDAQ
Siège social Denver
 États-Unis
Direction Mike Fries
Activité Médias
Sociétés sœurs Liberty Media Corporation
Filiales Telenet Group, UPC Hungary (en), UPC Ireland (en), UPC Poland (en), UPC Romania (en), UPC Cablecom, Virgin Media, Ziggo (en), All3Media (en), Sport1, OneLink Communications (en), Unitymedia (d), ITV, Sport1 (en) et VTR
Effectif 20 200 en 2019
Site web libertyglobal.com

Capitalisation 9 585 millions USD en mars 2020
Chiffre d'affaires 11 452 millions USD en 2019[1]

Histoire

Les filiales françaises du groupe, UPC France et Chello, ont été vendues à Ypso holding en juin 2006.

Le , Liberty Global annonce le rachat de Virgin Media pour 23,3 milliards de $, soit 15 milliards de £, en action et en liquide[3].

En , Liberty Global vend sa filiale Chellomedia à AMC Networks pour 1,035 milliard de dollars[4]

En , Liberty Global acquiert le câblo-opérateur néerlandais Ziggo pour 10 milliards d'euros[5].

En , Liberty Global acquiert la participation de 6,4 % que BSkyB détenait dans ITV pour 481 millions de livres soit 824 millions de dollars[6].

En , Discovery Communications et Liberty Global acquièrent All3Media, producteur de Skins et de Midsomer Murders pour 550 millions de livres. Après cette acquisition Discovery et Liberty Global détient chacun All3Media à 50 %[7],[8],[9].

En , Liberty Global annonce faire une offre d'acquisition sur Cable & Wireless Communications pour 3,6 milliards de livres soit l'équivalent de 5,5 milliards de dollars, après avoir acquis 13 % de cette dernière en mars de la même année[10].

En , Vodafone et Liberty Global fusionnent leurs activités aux Pays-Bas, respectivement constituées d'un opérateur mobile et d'un fournisseur internet, dans une coentreprise détenue à parité. Lors de cette transaction, Vodafone verse 1 milliard d'euros à Liberty Global pour compenser la moindre valeur de ses activités aux Pays-Bas[11].

En , Vodafone acquiert les activités en Allemagne, en République tchèque, en Hongrie et en Roumanie de Liberty Global pour 21,8 milliards de dollars[12].

En , Liberty Global annonce la vente de son activité de télévision par satellite DTH présente en Hongrie, Slovaquie, Roumanie et République tchèque, pour 180 millions d'euros[13].

Présent sous les marques

Références

  1. https://www.zonebourse.com/Liberty-13507245/fondamentaux/
  2. (en) « About Us », Liberty Global (consulté le 16 mai 2015)
  3. Liberty Global to buy Virgin Media for $23.3bn, BBC, 6 février 2013
  4. AMC Networks buys Liberty Media's Chellomedia for $1.035 billion, Joe Flint, Los Angeles Times, 28 octobre 2013
  5. Liberty Global poursuit ses emplettes dans le câble européen, Julien Dupont-Calbo, Le Monde, 27 janvier 2014
  6. Liberty Global buys stake in UK broadcaster ITV, Kate Holton, Reuters, 17 juillet 2014
  7. All3Media sold to Discovery and Liberty Global in deal worth £500m, Mark Sweney, The Guardian, 8 mai 2014
  8. Liberty Global and Discovery agree £550m deal for UK’s All3media, Anne-Sylvaine Chassany et Henry Mance, The Financial Times, 8 mai 2014
  9. Liberty Global, Discovery to Acquire Permira’s All3Media, Elco Van Groningen, Bloomberg, 9 mai 2014
  10. Liberty Global expands in Caribbean with Cable & Wireless buy, Mamidipudi Soumithri et Abhirup Roy, Reuters, 16 novembre 2015
  11. Vodafone ties up with Liberty in Dutch deal to take on KPN, Toby Sterling et Paul Sandle, Reuters, 16 février 2016
  12. Paul Sandle et Kate Holton, « Vodafone challenges Deutsche Telekom with $21.8 billion Liberty deal », sur Reuters,
  13. « Liberty Global to sell Eastern Europe DTH operations to M7 », sur Reuters,

Lien externe

  • Portail des entreprises
  • Portail des télécommunications
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.