Liboire du Mans

Liboire du Mans ou Liborius ou saint Liboire (vers 348-397) a été, selon la tradition, évêque du Mans au IVe siècle et saint patron de PaderbornCharlemagne a fait apporter ses reliques lorsqu'il a fondé la ville. Il était le second évêque des Cénomans, successeur de Julien du Mans.

Saint Liboire du Mans, bas relief de la cathédrale Saint-Liboire de Paderborn (Allemagne).

C'est un saint fêté le 9 avril[1].

Représentation et vénération

Saint Liboire est représenté avec la mitre et la crosse épiscopale, tenant les Évangiles sur lesquels sont déposés des petits cailloux. Il est vénéré comme guérisseur des maladies de la pierre, en particulier à Contrexéville, et pour la guérison des maladies biliaires.

« Saint Liboire, ô mon bon père, Intercède pour que nous n'ayons ni crise ni cailloux »[réf. nécessaire]

Sont nommées en son honneur :

Sources et références

  • Gereon Fritz, Le Mans-Paderborn : 11 siècles d'amitié, une lumière pour l'Europe, Le Mans, Fraternité Saint Liboire, 1978, 225 p.
  • Eduard Stakemeier, Liborius und die Bekennenbischöfe von Le Mans : Hagiographie und Kult in Konfessionskundlicher Darstellung, Paderborn, Bonifatius, 1959, 376 p.
  • Brigitte Waché, « Les origines religieuses du jumelage Le Mans-Paderborn », dans Yves Denechere (dir.), Marie-Bénédicte Vincent (dir.), Vivre et construire l’Europe à l’échelle territoriale de 1945 à nos jours, Bruxelles, Peter Lang, 2010, p. 23-35.
  • Peter Scholl-Latour, Leben mit Frankreich: Stationen eines halben Jahrhunderts, 1988.
  • Portail du catholicisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.