Lida

Lida (en biélorusse Ліда ; en russe Лида ; en lituanien Lyda ; en polonais Lida) est une ville de la voblast de Hrodna ou oblast de Grodno, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Lida. Sa population s'élevait à 101 165 habitants en 2017[1].

Pour les articles homonymes, voir Lida (homonymie).

Lida
Ліда

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Biélorussie
Subdivision Voblast de Hrodna
Raïon Lida
Maire Andrew P. Houdyk
Code postal BY 231300
Indicatif téléphonique +375 154
Démographie
Population 101 165 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 53° 53′ 14″ nord, 25° 18′ 10″ est
Altitude 142 m
Divers
Première mention 1323
Statut Ville depuis 1590
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Biélorussie
Lida
Géolocalisation sur la carte : Biélorussie
Lida
Liens
Site web http://www.lida.by/
Sources
Liste des villes de Biélorussie

    Géographie

    Lida se trouve à 100 km au nord-est de Hrodna et à 149 km à l'ouest de Minsk[2].

    Histoire

    La ville de Lida est mentionnée à partir de 1180. Avant les années 1300, Lida était une forteresse en bois. En 1323, le grand-duc de Lituanie Gediminas y construit une forteresse en pierre. L'année 1380 est généralement considérée comme l'année fondatrice de Lida. La forteresse résiste aux attaques des Croisés (de Prusse) en 1392 et 1394, mais est détruite en 1710. Après la mort de Gediminas, et avec la division de la Lituanie en principautés. Lida devient la capitale de l'une d'entre elles. Par la suite, la ville a fait partie de la République des deux nations (Pologne/Lituanie)

    Pendant la période de l'Empire russe (1795-1915), Lida est un centre de district du gouvernement de Wilna.

    Durant l'entre-deux-guerres, Lida se trouvait en Pologne.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Wehrmacht entra dans la ville le après de violents bombardements qui firent quelque 2 000 victimes. Avant la guerre, environ 9 000 Juifs vivaient à Lida. Un ghetto y fut créé et les Juifs aptes au travail répartis entre plusieurs camps de travail. Le , après une sélection, 5 670 Juifs furent emmenés dans un terrain militaire des environs et exécutés par groupes. Les Juifs des environs furent ensuite regroupés dans le ghetto à Lida. Le , les 120 membres du personnel de l'hôpital psychiatrique furent assassinés. Des groupes de partisans juifs se formèrent alors dans les forêts environnantes. Le , tous les Juifs survivants du ghetto furent rassemblés et envoyés au camp de concentration de Majdanek, où ils furent exterminés. Au total, environ 500 Juifs réussirent à s'échapper du ghetto de Lida, la plupart rejoignant des groupes de partisans[3].

    Population

    Démographie

    Recensements (*) ou estimations de la population [4]

    Évolution démographique
    1851 1861 1897 1921 1939 1959
    4 8454 0878 62613 40119 30028 541
    1970 1979 1989 1999 2009 2012
    47 57865 50091 007100 71497 62998 744
    2013 2014 2015 2016 2017 -
    99 43099 92899 976100 443101 165-

    Nationalités

    Selon les résultats du recensement de 2002, les principales nationalités constituant la population de Lida étaient les suivantes :

    Religion

    Vingt-deux communautés religieuses sont présentes à Lida. La ville compte six confessions et sept lieux de culte : quatre églises catholiques, deux églises orthodoxes et deux lieux de prière pour les protestants.

    Économie

    Moissonneuse-batteuse Lida-1300.

    Lida est une ville industrielle, qui compte plusieurs entreprises spécialisées dans la fabrication de machines agricoles et dans l'industrie agroalimentaire, notamment :

    • Lidselmach (en biélorusse Лідсельмаш) : entreprise fondée en 1901 comme fonderie pour équipements agricole ; en 1994, elle est devenue une société par actions contrôlée à 71,7 % par l'État. Elle fabrique des équipements pour l'agriculture (sécheuses de grains en particulier, mais aussi arracheuses de pommes de terre, semoirs, etc.)[5]
    • Lidahraprammach (en biélorusse Лідаграпраммаш) : fabrique des moissonneuses-batteuses (Lida-1300), des semoirs et des épandeurs d'engrais[6].
    • Lidzkaïe Piva (en biélorusse Лідзкае піва) : brasserie fondée en 1876[7]
    • Zavod Lida Optik : fondée en 1970, fabrique du verre optique, des lentilles, etc. En 2007, elle employait 1 100 salariés[8].

    Personnalités

    Sont nés à Lida :

    Sont morts à Lida :

    Jumelage

    La ville est jumelée à :

    Galerie

    Marché à Lida en 1916
    Rue Savietskaïa
    Château de Lida
    Église de l'Exaltation de la Sainte-Croix[9].

    Notes et références

    1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2017, sur pop-stat.mashke.org.
    2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
    3. Le ghetto de Lida
    4. City Population — Population Statistics — World Gazetteer (ru) « Recensements 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru
    5. Site de l'entreprise Lidselmach
    6. Site de l'entreprise Lidahraprammach
    7. Site de l'entreprise
    8. Le Premier ministre biélorusse visite Lida Optik
    9. Bâtie d'après les plans de Johann Christoph Glaubitz

    Voir aussi

    Article connexe

    Lien externe

    • Portail de la Biélorussie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.