Ligne 34 (Infrabel)

La ligne 34 est une ligne de chemin de fer belge reliant Liège et Hasselt. Elle faisait initialement partie d'une concession pour un axe nord - sud permettant de relier Eindhoven à Liège, attribuée à la Compagnie du chemin de fer Liégeois-Limbourgeois.

Pour les articles homonymes, voir Ligne 34.

Ligne 34
Ligne de Liège à Hasselt
via Tongres

Carte de la ligne
Pays Belgique
Villes desservies Liège, Tongres, Hasselt
Historique
Mise en service 1863 1877
Électrification 1982
Concessionnaires Chemin de fer Liégeois-Limbourgeois (1853 1897)
État Belge / Infrabel (groupe SNCB) (depuis 1897)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 34
Longueur 54,8 km
Vitesse de référence 90 km/h (Liège-Guillemins - Glons) 120 km/h (Glons - Hasselt)
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 3000 V continu
Nombre de voies 2 (1 entre Liers et Glons)
Signalisation Latérale SNCB
Trafic
Propriétaire Infrabel
Exploitant(s) SNCB
Trafic Voyageurs (IC cadencé Liège - Anvers), RER liégeois

Cette ligne, électrifiée en 3 kV CC sur toute sa longueur, est à voie unique entre Liers et Y Glons et à double voie partout ailleurs.

Aujourd'hui, cette ligne est intensément utilisée, entre Glons (Tongres) et Hasselt dans le cadre d'un corridor de transport de marchandises par rail entre le port d'Anvers et l'Allemagne, via Montzen et Aix-la-Chapelle. Elle est également parcourue par une relation pour voyageur cadencée à l'heure de type "InterCity" entre Hasselt et Maastricht via Liège en semaine et entre Anvers et Liège le week end, alors que sur le tronçon en banlieue liégeoise, la desserte est renforcée par plusieurs autres relations horaires limitées à Liège-Saint-Lambert, Herstal ou Liers.

Historique

La Compagnie du chemin de fer Liégeois-Limbourgeois (LL) obtient une concession pour la construction de la ligne en 1863. 10 ans plus tard, la ligne est inaugurée. Elle est directement posée à double voie au nord de Liers. La connexion avec les autres réseaux ferrés présents en région liégeoise est assurée par la ligne 31 entre Liers et Ans. La Compagnie LL dispose de sa propre gare au nord de Liège, à Liège-Vivegnis (reliée à Liers par une voie unique). L'exploitation des lignes du Liégeois-Limbourgeois est confiée à la Compagnie pour l'exploitation des chemins de fer de l'État Néerlandais. Un court tronçon entre Hasselt et Beverst est commun avec la ligne 20, exploitée à l'époque par la compagnie du Grand Central Belge.

La ligne n'est pas reliée aux autres gares de la cité ardente avant 1877, il est en effet nécessaire de passer sous la ville, ce qui nécessite le percement de plusieurs tunnels et la construction de deux nouvelles gares : Liège-Palais (désormais Liège-Saint-Lambert) et Liège-Jonfosse (désormais Liège-Carré). Le financement de cette jonction est assuré par la Compagnie de l'État Belge. On en profite pour mettre à double voie la section qui ne l'était pas encore.

La ligne jouera un rôle important pour relier le bassin minier limbourgeois et le bassin industriel liégeois.

En 1973, la SNCB pose une courbe de raccordement vers la ligne 24 à Glons. L'usage des quelques kilomètres de la section Glons - Tongres décroit, jusqu'à être abandonné lors de l'électrification et déferré en 1984.

La gare de Tongres. La forme évasée de l'emprise vers le haut de la photo témoigne de l'ancienne bifurcation vers Saint-Trond. La ceinture verte qui entoure la ville en suit le tracé.

Durant les "trente glorieuses", le trafic voyageur s'intensifie entre Liège et Liers. Cette gare est alors reliée à Ans par la ligne 31 qui est rouverte au trafic voyageur en 1973. L'ensemble constitue l'une des liaisons suburbaines d'un ambitieux plan qui justifiera l'électrification en 1976, malgré la difficulté de mettre les tunnels liégeois au gabarit électrique. La section Liers - Glons est remise à voie unique en 1982, simultanément avec l'électrification du tronçon Liers - Hasselt. En 1984 déjà, le plan IC-IR de la SNCB implique la fin de la desserte de la ligne 31 faute d'avoir trouvé une clientèle suffisante et la fermeture de plusieurs arrêts en région liégeoise sur la ligne 34.

Utilisation

La ligne est parcourable à 120 km/h entre Hasselt et Glons, et à 90 km/h au-delà. Le trafic voyageur est composé :

  • d'une relation IC-09 (InterCity) : Liège-Guillemins - Hasselt - Anvers, cadencée à l'heure, uniquement le week-end.
  • d'une relation IC-18 (InterCity) : Liège-Saint-Lambert - Namur - Bruxelles cadencée à l'heure. Cette relation marque plus d'arrêts que l'IC-25 et ne circule pas le weekend.
  • d'une relation IC-25 (InterCity) : Liers - Liège - Namur - Mons - Tournai - Mouscron, cadencée à l'heure (en semaine le parcours est limité au trajet Liège-Saint-Lambert - Mons).
  • d'une relation IC-33 (InterCity) : Liers - Liège - Luxembourg, cadencée aux 2 heures.
  • d'une relation S41 (RER liégeois) : Herstal - Liège - Verviers, cadencée à l'heure, uniquement le weekend.
  • d'une relation S42 (RER liégeois) : Liers - Seraing - Flémalle-Haute cadencée à l'heure
  • d'une relation S43 (RER liégeois) : Hasselt - Liège - Maastricht cadencée à l'heure, uniquement en semaine
  • d'une relation L (omnibus) : Liers - Liège - Marloie (- Rochefort-Jemelle) cadencée à l'heure en semaine et aux 2 heures le week-end.
  • de quelques paires de trains P (renforcement en heure de pointe). Il s'agit de trains venant de Gouvy, Welkenraedt, Marloie (ou Jemelle) et prolongés depuis la gare de Liège-Guillemins vers Liège-Saint-Lambert ou Liers

Le trafic fret est essentiellement composé du corridor Anvers - Rhin / Ruhr, sur le tronçon Hasselt - Glons de la ligne. Quelques trains transitent occasionnellement par la section Liège - Glons.

Ouvrages d'art

Les principaux ouvrages d'art sont les trois tunnels sous Liège (voir le plan de ligne ci-contre).

Charbonnages desservis par la ligne 34

Plusieurs charbonnages, depuis disparus, étaient desservis par la ligne 34 :

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du chemin de fer
  • Portail de la Belgique
  • Portail de la Wallonie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.