Ligne S9 du RER bruxellois

La ligne S9 du RER bruxellois, plus simplement nommée S9, est une ligne de train de l'offre ferroviaire suburbaine à Bruxelles, étape du projet Réseau express régional bruxellois, elle traverse Bruxelles sur un axe Sud-Nord : Nivelles - Bruxelles - Malines (Mechelen).

Pour les articles homonymes, voir S9.

S9

Automotrice AM86 en gare de Boondael

Réseau Réseau express régional bruxellois
Ouverture
Terminus Braine-l’Alleud - Louvain
Exploitant SNCB
Matériel utilisé Automotrice AM86
Points d’arrêt 18

Elle emprunte les infrastructures de la ligne 124 (Bruxelles - Charleroi), de la ligne 26 (Hal - Vilvorde) et de la ligne 36 (Bruxelles - Liège).

Histoire

La ligne S9 fait partie de l'offre ferroviaire S de Bruxelles lancée le [1],[2].

Elle permet la desserte conjointe des lignes 124, 26, d’une petite portion de la ligne 161 du tunnel Schuman-Josaphat et de la ligne 36 sans nécessiter de correspondance.

Elle est actuellement exploitée, uniquement en semaine, au rythme d’un train par heure dans chaque sens sans train supplémentaire aux heures de pointe. Elle ne circule pas le weekend mais un train intercity effectue le même parcours via Bruxelles-National-Aéroport (en semaine, ce train relie Charleroi-Sud à Bruxelles-National-Aéroport).

Elle effectue sensiblement le même parcours que les trains IC Charleroi-Sud - Bruxelles-National-Aéroport mais ces trains, plus rapides, ne desservent pas toutes les gares intermédiaires.

Aux heures de pointe, quelques trains sont prolongés depuis Landen le matin et vers Landen l’après-midi.

Rhode-Saint-Genèse.

Infrastructure

Liste des gares

Saint-Job.
Meiser.
Zaventem.

La desserte de la ligne S9 comporte les gares suivantes[3] :

Quelques trains prolongent leur relation jusque Landen aux heures de pointe en desservant les gares suivantes :

Exploitation

Automotrice AM80 à Vivier d'Oie.

Tous les trains de la ligne S9 sont composés d’automotrices série AM 86 de la SNCB. La plupart des trains sont composés de deux automotrices (soit quatre voitures), plus rarement une seule (deux voitures) et exceptionnellement trois (soit six voitures).

Au début, elle était assurée par des automotrices AM 80, ce qui constituait la seule desserte RER assurée avec ce type de matériel qui était avant tout destiné aux InterCity. Elles ont été remplacées par des AM 86 au changement d’horaire de .

Projets

La ligne 124, actuellement à double voie entre Bruxelles-Midi et Luttre, doit être mise à quatre voies sur la quasi-totalité de son parcours, ce qui permettra d’augmenter la fréquence des trains et de faire circuler simultanément des trains rapides et des trains lents à arrêts fréquents. Les travaux, retardés par des demandes de permis d’urbanisme, ne sont entamés que sur une partie du trajet et ne devraient pas être terminés avant 2031[4]. La reconstruction de plusieurs des gares entre Linkebeek et Nivelles accompagnera cette mise à quatre voies.

Notes et références

  1. « S : Qu'est-ce que le S ? », sur http://www.belgianrail.be/ (consulté le 11 janvier 2016).
  2. « SNCB : une partie du RER de Bruxelles lancée en décembre 2015 », sur Le Vif/L'Express, (consulté le 11 janvier 2016).
  3. « Plan relations S » [PDF], sur SNCB, (consulté le 11 janvier 2016).
  4. « L'achèvement de la ligne 124 du RER entre Bruxelles et Nivelles? "Pas avant 2031" », RTBF Info, (lire en ligne, consulté le 27 juillet 2018)

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

  • Portail du chemin de fer
  • Portail des transports en commun
  • Portail de Bruxelles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.