Lignes de bus Express 100

Les lignes de bus Express 100, anciennement Mobilien 100, sont les lignes d'autobus et autocar créées par Île-de-France Mobilités, dans le cadre du réseau de bus régional structurant Express, afin de faciliter les liaisons de pôle à pôle et de rocade, principalement en grande couronne[1].

Réseau de bus Express
Lignes Express 100

Un Irisbus Crossway de la ligne Express 100 Torcy-Créteil arrivant au terminus Créteil - L'Échat, en .

Situation Île-de-France
Type Autobus
Lignes du réseau Express
Réseaux connexes Autobus d'Île-de-France
RATP (xx, 1xx, 2xx, 3xx, 4xx, 5xx, Traverses, spéciales…)
Noctilien (Nxx, N1xx)
Optile (Liste des réseaux)
T Zen (ligne 1)
Mobilien
Express (lignes 100…)
SNCF Transilien
En projet (lignes T Zen 2 à 5, etc.)

Depuis le , le Syndicat des transports d'Île-de-France, devenu Île-de-France Mobilités, fait une distinction entre les lignes de bus Mobilien et Express. Le Grand Paris des Bus voté en partie le par le STIF prévoit de renforcer et de créer de nouvelles lignes Express[2].

Ces lignes sont présentées ci-après dans l'ordre chronologique de leur mise en service effective et dans l'ordre alphabétique pour les lignes mises en service à la même date :

Ligne Yerres - Rungis

Express 191.100
Yerres - Rungis

Un Crossway LE
à l'arrêt Marché d'intérêt national de Rungis.

Réseau Mobilien
Réseau Keolis Seine Val-de-Marne
Ouverture  : Mise en service entre Montgeron et Rungis
 : Prolongement de Montgeron à Yerres
Terminus Yerres RER
Rungis - M.I.N.
Exploitant Keolis Orly Rungis (groupe Keolis)
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Crossway LE
Points d’arrêt 20
Communes desservies 10
Jours de fonctionnement L, Ma, Me, J, V, S, D

Histoire

Présentation

La ligne Yerres - Rungis relie la gare d'Yerres à Rungis - M.I.N.. Elle est exploitée sous l’indice commercial 191.100 par le groupement solidaire Athis Cars (renommé Keolis Seine Val-de-Marne) / Garrel et Navarre (renommé Keolis Seine Sénart) / STRAV[4] jusqu'au .

Elle constitue la première ligne « Mobilien » du genre, à savoir celui des lignes express de « pôle à pôle », c’est-à-dire reliant deux nœuds de correspondances entre eux[5]. Elle a pour objectif de renforcer la desserte du pôle d'Orly, qui compte aujourd'hui 70 000 emplois et qui devrait en accueillir 10 000 supplémentaires d'ici 2015[3].

Elle s'adresse aux habitants du Val d'Yerres et du Val de Seine qui disposent, grâce à cette ligne, d'une liaison directe avec le pôle d'activité et d'emplois d'Orly, tout en bénéficiant de meilleures conditions de transport qu'auparavant. Elle a donc amélioré la qualité de desserte de ce secteur et elle favorise l’accès aux emplois du bassin[4],[3].

Desserte

La ligne Yerres - Rungis dessert vingt arrêts répartis sur les communes de Yerres, Montgeron, Vigneux-sur-Seine, Draveil, Juvisy-sur-Orge, Athis-Mons, Orly, Paray-Vieille-Poste, Thiais et de Chevilly-Larue[6] :

   ArrêtZoneCommuneCorrespondances
   Yerres RER 4 Yerres
   Place Gambetta 4 Yerres
   Saint-Joseph 4 Montgeron
   Pavillon Flore 4 Montgeron
   La Forêt 4 Montgeron
   Prairie de l'Oly 4 Montgeron
   Patte d'Oie 4 Vigneux-sur-Seine
   Salvador Allende 4 Vigneux-sur-Seine
   Orée de Sénart 4 Draveil
   Marché / Église 4 Draveil
   Juvisy RER 4 Juvisy-sur-Orge
   Cottage 4 Athis-Mons
   Albert Sarrault 4 Athis-Mons
   Porte de l'Essonne 4 Athis-Mons
   Orly 4 N7 4 Orly (Aéroport) Orlyval
   Orly 4 4 Orly (Aéroport) Orlyval
   Orly 1, 2, 3 4 Orly (Aéroport) Orlyval
   Pont de Rungis 4 Paray-Vieille-Poste
   Belle Épine Sud 4 Thiais
   Rungis - M.I.N. 4 Chevilly-Larue Tvm

(Les stations en gras servent de départ ou de terminus à certaines missions)

Cette ligne traverse les départements de l'Essonne et du Val-de-Marne. Elle dessert les gares d'Yerres et de Juvisy qui offrent des correspondances avec les lignes RER C et RER D, ainsi que les trois importants pôles d’emplois que sont la zone d’activité Silic d'Orly - Rungis, l'aéroport d’Orly et le Marché d'intérêt national de Rungis[4],[3].

Elle constitue la première étape, avant la mise en service à la fin 2013, de la ligne T7 (Villejuif - Athis-Mons), actuellement en cours de construction et devant être prolongé jusqu'à la gare de Juvisy à l'horizon 2018. À plus long terme, une liaison directe partiellement en site propre est envisagée pour relier le Val d'Yerres / Val de Seine au pôle d'Orly[3].

Exploitation

La ligne Yerres - Rungis est une ligne longue d'environ 26 kilomètres, exploitée sans interruption tous les jours de l'année. La durée du parcours intégral varie de 50 min aux heures creuses à 1 h 25 min aux heures de pointe[4],[3].

En termes d'offre de transport, les fréquences sont conformes à la norme « Mobilien » pour les lignes de grande couronne[4].

Le coût annuel d'exploitation de la ligne s'élève à deux millions d'euros, totalement pris en charge par Île-de-France Mobilités[4].

Matériel roulant

La ligne est équipée d'autobus Mercedes-Benz Citaro LE, arborant la livrée STIF. Ils disposent de 103 places dont 40 assises sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR) et sont équipés d’un système de billetterie magnétique compatible télébillettique. Ils respectent la norme environnementale « Euro 5 »[4].

Fréquentation

À sa création, l'ex-Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) tablait sur une fréquentation de plus de 1 400 voyages par jour[4].

Ligne Roissypôle - Chelles

Express 193.100
Roissypôle - Chelles

Un Mercedes-Benz Intouro
à l'arrêt Les Bosquets.

Réseau Mobilien
Réseau Keolis Mobilités Roissy
Ouverture
Terminus Roissypole RER / Aéroport CDG 1
Chelles - Rond-Point des Sciences
Exploitant Keolis Mobilité Roissy (groupe Keolis)
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Mercedes-Benz Intouro (en cours de déploiement)
Points d’arrêt 29
Longueur 28,58 km
Communes desservies 8
Jours de fonctionnement L, Ma, Me, J, V, S, D

Histoire

  •  : Création de la ligne entre Gare Aéroport Charles-de-Gaulle 1 / Roissypole RER et Montfermeil - Denis Papin, dans l'attente de la fin des travaux de réaménagement du Rond-Point des Sciences à Chelles. Exploitation commune par TRA et CIF[7].
  •  : Mise en service de la gare routière de Chelles - Rond-Point des Sciences qui constitue le terminus définitif oriental de la ligne. Elle remplace le terminus provisoire de Montfermeil - Denis Papin[8].
  •  : Création de deux nouveaux arrêts à Sevran (Freinville-Westinghouse et Kennedy - Charcot) entre Gros Saule Beaudottes et Vallée des Anges, pour desservir les quartiers de Rougemont et de Freinville, ainsi qu'un nouveau au sein de la zone aéroportuaire (Cargo 7) entre Rue du Pavé et Parc de la Noue, pour permettre un accès direct au hub postal[9].
  •  : Changement d'exploitant, la ligne 100 n'est plus exploitée en pool par TRA et CIF, mais par la nouvelle filiale de Keolis (Keolis Mobilité Roissy, KMR)[10] et son nouveau réseau de bus. Création de cinq nouveaux arrêts (Vauban, Sevran-Beaudottes, Clos Montceleux, Rue du Sausset (ex-Paris Asia) et Versant Seine) et en contrepartie, suppression des arrêts Gros Saule Beaudottes (doublon avec Sevran-Beaudottes) et Parc de la Noue (déviation par le Clos Montceleux). Changement d'horaires à la marge, et nouveaux cars (Mercedes-Benz Intouro).
  •  : Fin du détour habituel par le centre-ville de Clichy-sous-Bois (identique au parcours de la ligne 601) à cause des travaux du tram et prise d'un parcours plus direct, suivant l'itinéraire de la ligne 613. Par conséquent, suppression des arrêts La Lorette, Frédéric Ladrette et Vallée des Anges au profit de Mairie de Clichy-sous-Bois et Avenue du Coteau — École Normale[11].

Présentation

La ligne Roissy - Chelles relie Roissypole RER / Aéroport CDG 1 à Chelles - Rond-Point des Sciences. Elle est exploitée sous l’indice commercial 100 par Keolis Mobilité Roissy (KMR)[10].

Elle constitue la seconde ligne « Mobilien » à avoir été créée en grande couronne. Elle ne constitue pas comme ses « sœurs », une ligne de « pôle à pôle », c’est-à-dire reliant deux nœuds de correspondances entre eux, mais elle en reprend les principales caractéristiques, à savoir l’amplitude, la fréquence et le caractère « express »[5]. Elle permet un accès direct :

  • aux emplois de la plate-forme aéroportuaire de Roissy ;
  • au futur parc d'affaires international Aérolians (Paris-Asia);
  • au centre commercial Aéroville;
  • au centre commercial de Sevran Beaudottes ;
  • à la gare de Sevran - Beaudottes donnant accès au RER B ;
  • à l'hôpital Muret situé dans Sevran[9];
  • à la clinique Vauban.

Desserte du centre commercial régional Aéroville

À partir du , la ligne 100 dessert le centre commercial Aéroville.

L'ouverture du centre commercial s'accompagne de deux changements :

  • l'arrêt Rue de la Belle Borne s'appelle désormais : Aéroville - Belle Borne ;
  • l'arrêt Village Cargo s'appelle désormais : Aéroville (Accès principal du centre commercial).

Desserte

La ligne Roissy - Chelles dessert vingt-huit arrêts répartis sur les communes de Tremblay-en-France, Roissy-en-France, Villepinte, Sevran, Livry-Gargan, Clichy-sous-Bois, Montfermeil, et de Chelles en desservant au passage les zones de fret de l’aéroport de Roissy[5] :

   ArrêtZoneCommuneCorrespondances
   Roissypôle RER / Aéroport CDG 1 5 Tremblay-en-France CDGVAL
   Terminal 2 - Route de Service 5 Tremblay-en-France
   Rue des Vignes 5 Roissy-en-France
   Rue du Chapitre 5 Tremblay-en-France
   Les Deux Cèdres 5 Roissy-en-France
   Cargo - Centre 5 Roissy-en-France
   Rue des Marguilliers 5 Tremblay-en-France
   Aéroville 5 Tremblay-en-France
   Aéroville - Belle Borne 5 Tremblay-en-France
   Rue du Pavé 5 Tremblay-en-France
   Versant Seine 5 Tremblay-en-France
   La Croix 5 Tremblay-en-France
   Rue du Sausset 4 Villepinte
   Clos Montceleux 4 Villepinte
   Sevran - Beaudottes RER 4 Sevran
   Kennedy - Charcot 4 Sevran
   Freinville - Westinghouse 4 Sevran
   Vauban 4 Livry-Gargan
   Avenue du Coteau — École Normale 4 Clichy-sous-Bois
   Mairie de Clichy-sous-Bois 4 Clichy-sous-Bois
   Les Marronniers 4 Clichy-sous-Bois
   Émile Zola 4 Clichy-sous-Bois
   Les Bosquets 4 Montfermeil
   Tuilerie 4 Montfermeil
   L'Ermitage 4 Montfermeil
   Jean Moulin 4 Montfermeil
   Arago 4 Montfermeil
   Rond-Point des Sciences 4 Chelles

(Les stations en gras servent de départ ou de terminus à certaines missions)

Exploitation

La ligne Roissy Aéroport CDG - Chelles est une ligne longue d'environ 30 kilomètres exploitée tous les jours de l'année de 4 h à 1 h 20 du matin, afin de s'adapter aux besoins des employés de la plate-forme aéroportuaire de Roissy. La durée moyenne du parcours intégral varie selon l'heure de la journée, de 60 min à 70 min[5],[7].

L'offre de transport de la ligne est toute l'année de 64 courses[12] par jour, du lundi au vendredi, 54[13] par jour, les samedis et 44[14] par jour les dimanches et fêtes. Les fréquences employées ne sont pas conformes à la norme « Mobilien » pour les lignes de grande couronne, avec la particularité d'un service assuré toutes les 40 minutes à l'aube en semaine, 1 heure en fin de service en semaine, 30 minutes en heure de pointe le samedi :

Heure Lundi à vendredi Samedis Dimanches et fêtes
4 h - 9 h 30/40 min 60 min 60 min
9 h - 16 h 60 min 60 min 60 min
16 h - 21 h 30 min 30 min 60 min
21 h - 1 h 60 min 60 min 60 min

La ligne n'est plus soumise à une interdiction de trafic local entre les arrêts Rond-Point des Sciences (Chelles) et Vallée des Anges (Clichy-sous-Bois)[7] depuis 2011. Le coût annuel d'exploitation de la ligne s'élève à un peu moins de trois millions d'euros, totalement pris en charge par Île-de-France Mobilités[15].

Matériel roulant

De l'été 2010 jusqu'au , la ligne était équipée d'autobus Mercedes-Benz Citaro LE, arborant la livrée STIF. Ils disposent de 103 places dont 40 assises, sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR) et sont équipés d’un système de billetterie magnétique compatible télébillettique. Ils respectent la norme environnementale « Euro 5 »[1],[7].

Auparavant, dès sa mise en service, elle était équipée des autobus des deux compagnies coexploitantes de la ligne, dans l'attente de la livraison du matériel roulant actuel. En effet, l'ex-Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) n’avait réellement donné l'autorisation d'exploitation aux exploitants actuels de la ligne que le , soit seulement moins d'un mois avant sa mise en service. Or cette autorisation était primordiale pour permettre aux coexploitants choisis de lancer un appel d’offres commun, passer commande auprès du constructeur désigné et de recevoir les autobus réalisés : un processus nécessitant plusieurs mois[5].

Depuis le , un nouveau matériel est mis progressivement en exploitation, il s'agit de l'autocar Mercedes-Benz Intouro, arborant la dernière livrée Île-de-France Mobilités.

Fréquentation

À sa création, l'ex-Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) espérait une fréquentation de plus de 900 voyages par jour de semaine[1]. En , le premier bilan est positif : la ligne est empruntée par plus de 1 250 voyageurs par semaine. Le syndicat constate ainsi que le temps d’appropriation de la ligne par les usagers a été rapide et que la fréquentation actuelle confirmait sa forte attractivité. Il estime que la ligne aura à terme une fréquentation cinq fois plus importante, après une période normale de montée en charge[15].

Ligne Torcy - Créteil

Express 100
Torcy - Créteil

Un Irisbus Crossway au terminus Créteil - L'Échat, en .

Réseau Mobilien
Réseau Lys
Ouverture
Terminus Gare de Torcy
Créteil - L'Échat
Exploitant Lys (SETRA, groupe Transdev)
Conduite (système) Conducteur
Points d’arrêt 7
Longueur 24 km
Communes desservies 4
Jours de fonctionnement L, Ma, Me, J, V, S, D

Histoire

Présentation

La ligne Torcy - Créteil relie la gare de Torcy à la station de métro Créteil - L'Échat, et est exploitée sous l’indice commercial 100 par Transdev Lys (SETRA, groupe Transdev)[18] jusqu'au [17].

Elle constitue la troisième ligne Mobilien « de pôle à pôle » à avoir été créée, après les liaisons Montgeron - Rungis et Roissy - Chelles[16]. Avec cette ligne, les habitants des villes desservies par la ligne n'ont plus besoin de prendre le RER A jusqu'à Paris, puis d'emprunter les lignes 6 et 8 du métro de Paris, pour rallier la préfecture du Val-de-Marne. Les passagers déboursent désormais par conséquent le prix d'un seul ticket t+ contre 4,30  s'ils choisissaient la formule RER et métro[19].

Desserte

La ligne Torcy - Créteil dessert sept arrêts répartis sur les communes de Torcy, Noisiel, Champs-sur-Marne et de Créteil :

   ArrêtZoneCommuneCorrespondance
   Torcy Gare 5 Torcy
   Quatre Pavés 5 Noisiel
   Mairie de Champs 4 Champs-sur-Marne
   Bois de Grâce 4 Champs-sur-Marne
   Ampère 4 Champs-sur-Marne
   C.R.O.U.S. 4 Champs-sur-Marne
   Créteil - L'Échat 3 Créteil

(Les stations en gras servent de départ ou de terminus à certaines missions)

Elle dessert l'Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, la faculté de Droit, l'institut d'urbanisme de Paris et l'ENPC et la cité Descartes, les résidences universitaires, l'Hôpital Henri Mondor de Créteil, les centres commerciaux de Créteil Soleil, Bay 1 et Bay 2 à Torcy, et l'entreprise Nestlé à Noisiel. Elle est en correspondance avec le RER A à la gare de Torcy ainsi qu'avec la ligne 8 du métro de Paris à la station de Créteil - L'Échat[16].

La desserte de la gare de Noisy - Champs n'est pas assurée directement, sa desserte nécessitant l'exécution d'une boucle n’est pas vraiment compatible avec un service express de pôle à pôle. Mais, en contrepartie, les usagers ont droit à deux arrêts pour le prix d’un : la ligne reste sur l’avenue Ampère sans rentrer dans la gare, en desservant un arrêt juste au nord, « Ampère », et un arrêt juste au sud, « CROUS ». La solution proposée est un compromis permettant de gagner de précieuses minutes, tout en élargissant la zone d’influence de la ligne[16].

Exploitation

La ligne Torcy - Créteil est une ligne longue de 24 kilomètres exploitée tous les jours de l'année, du lundi à vendredi de 5 h 30 à 21 h 15 et le week-end de 6 h à 21 h. La durée moyenne du parcours intégral varie entre 50 min et 65 min, traduisant une vitesse commerciale allant de 22 à 29 km/h[16],[20].

L'offre de transport de la ligne est toute l'année de cinquante-trois courses[note 1] par jour, du lundi au vendredi, et de trente-trois courses[note 2] par jour, les samedis, dimanches et fêtes. Les fréquences employées sont conformes à la norme « Mobilien » pour les lignes de grande couronne[16],[20] :

Heure Lundi à vendredi Samedis, dimanches et fêtes
5 h 20 - 6 h 60 min Pas de service
6 h - 9 h 30 min 60 min
9 h - 12 h 60 min 60 min
12 h - 14 h 30 min 60 min
14 h - 16 h 60 min 60 min
17 h - 22 h 25 30 min 60 min

La contribution financière de l'ex-Syndicat des transports d'Île-de-France à l'exploitation de la ligne s'est élevée à 1,71 million d'euros en 2010 et est chiffrée à 1,60 million d'euros par an et ce jusqu'à la fin du contrat prévue fin 2016[21],[20].

Matériel roulant

La ligne Torcy - Créteil est exploitée à l'aide de cinq autocars Irisbus Crossway, compte tenu de la prédominance des parcours autoroutiers (la ligne emprunte la voie rapide D199 entre Torcy et Noisiel, puis les autoroutes A4 et A86 entre Champs-sur-Marne et Créteil), afin de garantir une vitesse optimale, les autobus étant limités à 70 km/h. D'une capacité de 55 places assises, ils sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR), au moyen d'un système élévateur, et respectent la norme environnementale « Euro 5 »[16],[20].

Les véhicules sont remisés au dépôt de Voyages Autocars Services, à Romainville. Ce dernier met également à disposition l’équipe de conducteurs, et Les Courriers de l’Île-de-France gèrent l’information destinée aux voyageurs. À l'intérieur, des plans de lignes sont affichés avec les correspondances des RER, des métros et des bus, une exigence d'Île-de-France Mobilités[16].

Ligne Les Mureaux - Saint-Quentin-en-Yvelines

Express 100
Les Mureaux - Saint-Quentin-en-Yvelines
Réseau Mobilien
Réseau STILE
Ouverture
Terminus Les Mureaux
Gare de Saint-Quentin-en-Yvelines
Exploitant STILE (groupe RATP)
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Mercedes-Benz Citaro LE
Points d’arrêt 17
Longueur 41,3 km
Communes desservies 8
Jours de fonctionnement L, Ma, Me, J, V, S

Histoire

Présentation

La ligne Les Mureaux - Saint-Quentin-en-Yvelines relie Les Mureaux à Gare de Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle est exploitée sous l’indice commercial 100 par le groupement momentané d’entreprises (GME) Cars Hourtoule / Autocars Tourneux[22] jusqu'au [23].

Les entreprises situées sur le parcours de la ligne ont contribué à la création de cette dernière, espérant voir leurs salariés plus nombreux à utiliser les transports en commun. Avant sa mise en service, seulement 15 % se rendent à leur travail en bus ou en train[24].

Desserte

La ligne Les Mureaux - Saint-Quentin-en-Yvelines dessert dix-sept arrêts répartis sur les communes des Mureaux, d'Ecquevilly, Orgeval, Thiverval-Grignon, Plaisir, Élancourt, Trappes et de Montigny-le-Bretonneux[22] :

   ArrêtZoneCommuneCorrespondances
   Les Mureaux - Gare Routière 5 Les Mureaux
   Centre commercial Les Bougimonts 5 Les Mureaux
   Vigne Blanche 5 Les Mureaux
   Sablons 5 Les Mureaux
   Chamoiserie 5 Les Mureaux
   Comtesse 5 Les Mureaux
   Presle 5 Ecquevilly
   Conforama 5 Orgeval
   Toys “R” Us 5 Orgeval
   Rond-point de Grignon 5 Thiverval-Grignon
   Plaisir - Grignon - Gare 5 Plaisir
   Rond Point du Petit Saint-Cloud 5 Plaisir
   Prague 5 Élancourt
   De Lattre de Tassigny 5 Élancourt
   Gay Lussac 5 Élancourt
   Base de Loisirs 5 Trappes
   Île de Loisirs - Centre Équestre 5 Trappes
   Montigny - Saint-Quentin - Gare 5 Montigny-le-Bretonneux

(Les stations en gras servent de départ ou de terminus à certaines missions)

Elle permet de relier les pôles d’attractivité des cinq communes, à savoir le centre commercial Espace et les hôtels d’entreprises des Mureaux, la zone commerciale d'Orgeval, le centre commercial Grand Plaisir, la zone d’activité de la Clé de Saint-Pierre à Élancourt, les centres commerciaux de Montigny-le-Bretonneux, le pôle universitaire de Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle dessert les gares des Mureaux, de Plaisir - Grignon et de Saint-Quentin-en-Yvelines. Cette ligne facilite ainsi l’accès aux bassins d'emploi, à l’université ainsi qu'aux centres commerciaux[22].

Exploitation

La ligne Les Mureaux - Saint-Quentin-en-Yvelines est une ligne longue de 41,3 kilomètres exploitée toute l'année, de 5 h 15 à 20 h 45, du lundi au vendredi, et de 5 h 30 à 20 h 30, les samedis. La durée moyenne du parcours intégral varie de 55 min à 1 h 15 min[25],[22].

L'offre de transport de la ligne toute l'année comporte quarante-huit courses[note 3] par jour, du lundi au vendredi, et trente-deux courses[note 4] par jour, les samedis. Les fréquences ne sont pas conformes à la norme « Mobilien » pour les lignes de grande couronne, l'exploitation de la ligne n'étant pas assurée le dimanche[23] :

Heure Lundi à vendredi Samedis Dimanches et fêtes
5 h 15/30 - 8 h 45 30 min 60 min Pas de service
8 h 45 - 17 h 15 60 min 60 min Pas de service
17 h 15 - 20 h 30/45 30 min 60 min Pas de service

Le coût annuel d'exploitation de la ligne s'élève à 1,69 million d'euros, totalement pris en charge par Île-de-France Mobilités[25].

Matériel roulant

La ligne est équipée d'autobus Mercedes-Benz Citaro LE, arborant la livrée STIF. Ils disposent notamment de 45 places assises, dont plusieurs sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR), et sont équipés d’un système de billetterie magnétique compatible télébillettique. Ils respectent la norme environnementale « Euro 5 »[25],[22].

Fréquentation

Les usagers de cette ligne express sont les salariés des nombreuses entreprises qui jalonnent son parcours, ainsi que les étudiants, qui jusqu'à alors, en train ou en bus, ne pouvaient faire l'économie d'au moins une correspondance. Selon une étude réalisée en 2006, 2 800 personnes étaient en théorie susceptibles d'être intéressées par la future offre, dont plus de 1 330 entre Plaisir et Montigny-le-Bretonneux ». À sa création, l'ex-Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) tablait sur une fréquentation de plus de 161 520 voyages par an[25],[24].

Ligne Roissypôle - Persan

Express 195.100
Roissypôle - Persan

Un Irisbus Crossway en livrée STIF au terminus Persan Gare SNCF, en .

Réseau Mobilien
Réseau Keolis Mobilité Roissy
Ouverture
Terminus Persan Gare SNCF
Roissypôle RER
Exploitant Keolis Mobilité Roissy (groupe Keolis)
Conduite (système) Conducteur
Points d’arrêt 10
Longueur ? km
Communes desservies 6
Jours de fonctionnement L, Ma, Me, J, V, S, D

Histoire

Présentation

La ligne Roissypôle - Persan relie la gare de Persan - Beaumont à celle de l'aéroport Charles-de-Gaulle 1, et est exploitée sous l’indice commercial 100 par Keolis Mobilités Roissy[10] depuis le .

Cette ligne offre un accès rapide et direct aux emplois de la plate-forme aéroportuaire de Roissy : 30 minutes depuis Luzarches et 50 minutes depuis Persan[27].

Desserte

La ligne Roissypôle - Persan dessert dix arrêts répartis sur les communes de Persan, Asnières-sur-Oise, Viarmes, Seugy, Luzarches, Roissy-en-France et de Tremblay-en-France où il dessert l'aéroport de Roissy :

   ArrêtZoneCommunes desserviesCorrespondances
   Persan Gare SNCF 5 Persan TER Picardie
   Cimetière 5 Asnières-sur-Oise
   Stade 5 Asnières-sur-Oise
   Fréchot 5 Viarmes
   Rue de Giez 5 Seugy
   Gare de Luzarches 5 Luzarches
   Route de l'Arpenteur 5 Roissy-en-France
   Entretien Nord 5 Roissy-en-France
   Zone Technique 5 Roissy-en-France
   Roissypôle RER 5 Tremblay-en-France CDGVAL

(Les stations en gras servent de départ ou de terminus à certaines missions)

Exploitation

La ligne Roissypôle - Persan est une ligne longue de 40 kilomètres exploitée tous les jours de l'année, de 4 h 30 à 21 h 50, du lundi au vendredi et de 5 h à 21 h 50, les samedis, dimanches et fêtes. La durée du parcours intégral est de 55 min[26].

L'offre de transport de la ligne est toute l'année de quarante-neuf courses[note 5] par jour, du lundi au vendredi, et de trente-trois courses[note 6] par jour, les samedis, dimanches et fêtes[28]. Les fréquences sont conformes à la norme « Mobilien » pour les lignes de grande couronne[26] :

Heure Lundi à vendredi Samedis, dimanches et fêtes
4 h 30 - 5 h 30 min Pas de service
5 h - 9 h 30 min 60 min
9 h - 17 h 60 min 60 min
17 h - 21 h 50 30 min 60 min

Le coût annuel d'exploitation de la ligne s'élève à 1,56 million d'euros, totalement pris en charge par Île-de-France Mobilités[26].

Matériel roulant

Fréquentation

À sa création, l'ex-Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) tablait sur une fréquentation de 167 800 voyages par an[26].

Notes et références

Notes

  1. 26 allers et 27 retours
  2. 16 allers et 17 retours
  3. 24 allers et 24 retours.
  4. 16 allers et 16 retours.
  5. 26 allers et 25 retours.
  6. 17 allers et 16 retours.

Références

  1. [PDF] STIF - Communiqué de presse du vendredi 30 octobre 2009 : « Mise en service de la nouvelle ligne de bus Mobilien - La ligne 193.100 Montfermeil/Clichy - Roissy CDG, le 1er novembre 2009 »
  2. « Bus à la demande, lignes Express, Noctilien : ce qui va changer avec le Grand Paris des bus », sur Région Île-de-France (consulté le 25 décembre 2019)
  3. L'Essonne - « Montgeron-Orly en direct ! » (13 mai 2009)
  4. [PDF] STIF - Communiqué de presse du jeudi 14 mai 2009 : « Mise en service de la nouvelle ligne de bus Mobilien 191.100, Montgeron – Orly – Rungis »
  5. « Mobilien : Roissy — Chelles en pôle position », sur metro-pole.net via web.archive.org, article du (consulté le 23 décembre 2016).
  6. [PDF] Fiche horaire de la ligne 191.100, sur le site Athis Cars
  7. « Déliberation n°2009-0900 relative à la création de la ligne de services routiers pôle à pôle Montfermeil-Clichy - Roissy CDG du réseau régional structurant » [PDF], sur Île-de-France Mobilités, (consulté le 30 avril 2018), p. 3 (page 5 du PDF).
  8. Magazine « Traverses SITBCCE » juin 2010 - Article Infrastructures « Marne-et-Chantereine innove à Chelles-les-Coudreaux » (page 3). Consulté le 6 février 2012.
  9. [Fiche « Horaires des bus » (CIF, Veolia) de la ligne 100 Roissy - Chelles (horaires valables à partir du
  10. « Délibération n°2017/620 » [PDF], sur Île-de-France Mobilités, (consulté le 27 novembre 2018) : « ARTICLE 1 : approuve le choix de Kéolis Mobilité Roissy (groupe Kéolis) [...]. »
  11. « Ligne 100 : Les horaires et l’itinéraire de votre ligne changent », sur Keolis CIF (consulté le 2 mars 2019) : « Pour s’adapter aux travaux du Tram 4, les horaires et l’itinéraire de votre ligne changent. »
  12. 32 allers et 32 retours.
  13. 27 allers et 27 retours.
  14. 22 allers et 22 retours.
  15. [PDF] STIF - Communiqué de presse du mercredi 10 février 2010 : « 1250 voyageurs par semaine - Bon démarrage pour la ligne 193.100 Montfermeil/Clichy – Roissy CDG ».
  16. « Marne-la-Vallée à 100 à l’heure », sur metro-pole.net via web.archive.org, article du (consulté le 23 décembre 2016).
  17. « Renforcement de la ligne express « Torcy Créteil » à partir du 1er janvier 2017 dans le cadre du Grand Paris des bus lancé par le STIF » [PDF], sur Île-de-France Mobilités, (consulté le 27 octobre 2018) : « Le STIF a confié [à compter du 1er janvier 2017] l'exploitation de la ligne Express 100 Torcy-Créteil renforcée à Transdev Lys pour les 7 prochaines années. », p. 1
  18. « Délibération n°2016/441 » [PDF], sur Île-de-France Mobilités, (consulté le 27 octobre 2018) : « ARTICLE 1 : d'approuver le choix Setra (groupe Transdev) [...]. »
  19. Le Parisien - Enfin une liaison Créteil - Torcy, article du 4 janvier 2010
  20. [PDF]STIF - « Contrat d'exploitation d'une ligne de services routiers de pôle à pôle : Torcy - Créteil » (pages 3 et 4), à partir de la page 3 de la délibération.
  21. [PDF] STIF - Communiqué de presse du Conseil du 9 décembre 2009 : « Création et mise en service d’une 3e ligne mobilien Pôle à Pôle au 1er janvier 2010, la ligne Torcy-Créteil »
  22. [PDF] STIF/Hourtoule/Veolia - Communiqué de presse : « Se déplacer des Mureaux à Saint-Quentin-en-Yvelines sans correspondance, c’est possible avec la nouvelle ligne de bus Mobilien no 100. »
  23. [PDF] STIF - « Contrat d'exploitation d'une ligne de services routiers de pôle à pôle : Les Mureaux Gare – Montigny-le-Bretonneux (Gare de Saint-Quentin-en-Yvelines) » (pages 3 et 4), à partir de la page 2 de la délibération.
  24. Le Parisien - Une nouvelle ligne express Saint-Quentin - Les Mureaux, article du 3 septembre 2010.
  25. Ça bouge dans les transports - Yvelines : « Mobilien Les Mureaux - Montigny le Bretonneux » (9 juillet 2010).
  26. Ça bouge dans les transports - Val d'Oise : « Mobilien Persan - Roissy Charles de Gaulle » (9 juillet 2010).
  27. [PDF] STIF/Keolis Val d'Oise/CIF - Communiqué de presse « Une nouvelle ligne de bus Mobilien pour rejoindre les emplois de Roissy CDG au départ de Persan/Asnières-sur-Oise/Viarmes/Seugy/Luzarches ».
  28. [PDF] STIF - « Contrat d'exploitation d'une ligne de services routiers de pôle à pôle : Persan - Roissy CDG » (pages 3 et 4), à partir de la page 2 de la délibération.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des transports en Île-de-France
  • Portail de la route
  • Portail de Paris
  • Portail des transports en commun
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.