Liste de radiotélescopes

Voici une liste de radiotélescopes notables. Elle inclut à la fois des radiotélescopes composés d'une simple coupole et les interféromètres. La liste est d'abord divisée en fonction du lieu (continents, océans, espace) et des radiotélescopes en construction et ceux en projet. Elle est ensuite classée en fonction du nom, de la région et de la plage de fréquences d'observation.

Afrique

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
HartRAO 26 m Hartebeesthoek Radio Astronomy Observatory (en), Johannesbourg, Afrique du Sud 1,66–23 GHz Radiotélescope Coupole de 26 m[1].
HartRAO XDM Hartebeesthoek Radio Astronomy Observatory (en), Johannesbourg, Afrique du Sud 2,3 - 8,65 GHz Modèle de 15 m construit originellement comme démonstrateur pour le MeerKAT (en)[2].
Indlebe Université de technologie de Durban, Durban, Afrique du Sud 1 420 MHz Réflecteur parabolique de 5 mètres[3].
KAT-7 Carnarvon (Afrique du Sud) (en) 1 2001 950 MHz Sept coupoles de 12 mètres.
MeerKAT (en) Carnarvon (Afrique du Sud) (en) 0,58 - 14,5 GHz Précurseur du Square Kilometre Array[4].
Precision Array for Probing the Epoch of Reionization (en) (PAPER) Carnarvon (Afrique du Sud) (en) 100 - 200 MHz 64 antennes.
C-BASS South Carnarvon (Afrique du Sud) (en) 4,5 - 5,5 GHz Coupole de 7,6 m couplée à un polarimètre[5].

Amérique du Nord

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
Radiotélescope Algonquin Algonquin Radio Observatory (en), Parc provincial Algonquin, Ontario, Canada Coupole de 46 m opérée par Thoth Technology[6].
Allen Telescope Array Observatoire radio de Hat Creek, Hat Creek (en), Californie, États-Unis 0,5 - 11,5 GHz Coopéré par SRI International et l'Institut SETI.
Radiotélescope ARO de 12 m Observatoire de Kitt Peak, Tucson, Arizona, États-Unis Anciennement opéré par le NRAO, maintenant par l'université d'Arizona via l'Arizona Radio Observatory, partie de l'Observatoire Steward.
C-BASS North Owens Valley Radio Observatory, Big Pine, Californie, États-Unis 4,5 - 5,5 GHz Coupole de 6,1 couplée à un polarimètre[5].
The Canadian Hydrogen Intensity Mapping Experiment (en) (CHIME) Observatoire fédéral de radioastrophysique, Okanagan Falls, Colombie-Britannique, Canada 400 - 800 MHz Constitué de cinq cylindres de 100 × 20 mètres.
Combined Array for Research in Millimeter-wave Astronomy (CARMA) Owens Valley Radio Observatory, Big Pine, Californie, États-Unis 75 – 345 GHz Interféromètre composé de six coupoles de 10 mètres de diamètre, 9 de six mètres et 8 de 3,5 mètres. Opéré conjointement par le Radio Astronomy Laboratory (en) de l'université de Californie à Berkeley, le California Institute of Technology, l'université du Maryland, l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign et l'Université de Chicago.
Dominion Radio Astrophysical Observatory Okanagan Falls, Colombie-Britannique, Canada 408 - 1 420 MHz Constitué de sept antennes paraboliques de 9 mètres dont trois peuvent se déplacer sur un rail de 600 mètres.
Five College Radio Astronomy Observatory (en) (FCRAO) Amherst, Massachusetts, États-Unis Opéré par l'université du Massachusetts à Amherst
Goldstone Radio Telescope Désert Mojave, Californie, États-Unis
Green Bank Interferometer (en) (GBI) Green Bank, Virginie-Occidentale, États-Unis Constitué de trois coupoles de 26 m opérées par le National Radio Astronomy Observatory.
Observatoire de Green Bank (GBT) Green Bank, Virginie-Occidentale, États-Unis Coupole de 100 m.
Green Bank 140 Foot Telescope (140) Green Bank, Virginie-Occidentale, États-Unis Coupole de 43 m sur monture équatoriale.
Observatoire Haystack Westford, Massachusetts, États-Unis Constitué d'une coupole de 37 m et de 18 m ainsi que d'un radar de m, de 46 m et de 26 m[réf. souhaitée]. Opéré par le Massachusetts Institute of Technology.
Heinrich Hertz Submillimeter Telescope Observatory (SMT) Mont Graham, Arizona, États-Unis Coupole de 10 m opérée par l'université d'Arizona (Arizona Radio Observatory, partie de l'Observatoire Steward).
Grand télescope millimétrique (LMT) Sierra Negra (Mexique), État de Puebla, Mexique Coupole de 50 m.
Leuschner Observatory (en) Lafayette, Californie, États-Unis Coupole de 4,5 m, prototype de l'Allen Telescope Array.
Long Wavelength Array (LWA) (en) Socorro, Nouveau-Mexique, États-Unis 10 - 88 MHz Une collaboration de l'université du Nouveau-Mexique et du Naval Research Laboratory.
Morehead State University 21 m[7] Morehead, Kentucky, États-Unis Coupole de 21 m.
Paul Plishner Radio Astronomy and Space Sciences Center Haswell, Kiowa County, Colorado, États-Unis Coupole de 18 m en construction depuis 2010. Financé par la Deep Space Exploration Society du comté de Boulder, Colorado.
OVRO 40 meter Telescope (en) Owens Valley Radio Observatory, Big Pine, Californie, États-Unis 15 GHz Opéré par le California Institute of Technology.
Peach Mountain Observatory (en) Ann Arbor, Michigan, États-Unis Coupole de 26 m. Construit en 1958, opéré par l'université du Michigan.
Precision Array for Probing the Epoch of Reionization (en) (PAPER) Green Bank, Virginie-Occidentale, États-Unis 100 - 200 MHz Constitué de 32 antennes.
Solar monitor Dominion Radio Astrophysical Observatory, Penticton, Colombie-Britannique, Canada Constitué de deux coupoles.
SRI International Antenna Facility Palo Alto, Californie, États-Unis Réflecteur parabolique de 45,7 m, propriété du Gouvernement fédéral des États-Unis et construit par SRI sur des terrains de l'université Stanford.
Synthesis Telescope Dominion Radio Astrophysical Observatory, Penticton, Colombie-Britannique, Canada
Very Large Array (VLA) Socorro, Nouveau-Mexique, États-Unis Constitué de 27 coupoles. Constituante du NRAO.
Very Small Array (VSA) Cogan Station (Pennsylvanie) (en), États-Unis Constitué de 8 coupoles. Partie du projet Argus.
Very Long Baseline Array (VLBA) Socorro, Nouveau-Mexique, États-Unis
(quartier général)
Constitué de 10 coupoles situées au Mauna Kea (Hawaii), dans la vallée de l'Owens, à Brewster (Washington), Kitt Peak (Arizona), Pie Town (Nouveau-Mexique), Los Alamos (Nouveau-Mexique), Fort Davis (Texas), North Liberty, Hancock (New Hampshire) et Sainte-Croix (Îles Vierges des États-Unis).
Deux coupoles de 26 m Pisgah Astronomical Research Institute (en) (PARI), Rosman (Caroline du Nord), États-Unis

Amérique du Sud

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
Atacama B-Mode Search (en) (ABS) Observatoire du Llano de Chajnantor, Désert d'Atacama, Chili 127 – 163 GHz Coupole de 60 cm destinée à étudier le Fond diffus cosmologique.
Télescope cosmologique d'Atacama (ACT) Observatoire du Llano de Chajnantor, Désert d'Atacama, Chili Coupole de m située sur le Cerro Toco (en).
Atacama Large Millimeter Array (ALMA) Observatoire du Llano de Chajnantor, Désert d'Atacama, Chili 54 coupoles de 12 m de diamètre et douze coupoles de 7 mètres de diamètre.
Atacama Pathfinder Experiment (APEX) Observatoire du Llano de Chajnantor, Désert d'Atacama, Chili Coupole de 12 m située sur le plateau Chajnantor.
Atacama Submillimeter Telescope Experiment (ASTE) Observatoire du Llano de Chajnantor, Désert d'Atacama, Chili Coupole de 10 m située à Pampa La Bola.
Brazilian Decimetric Array (en) (BDA) Cachoeira Paulista, São Paulo, Brésil 1,2 - 6,0 GHz [8].
Cosmic Background Imager (CBI) Observatoire du Llano de Chajnantor, Désert d'Atacama, Chili Treize coupoles de m de diamètre situées sur le plateau Chajnantor. Fermé en 2008.
Itapetinga Radio Observatory (en) Atibaia, Brésil Coupole de 13,7 m opérée dans les bandes K et Q.
NANTEN2 Observatory (en) (NANTEN2) Observatoire du Llano de Chajnantor, Désert d'Atacama, Chili Coupole de m située à Pampa La Bola.
Northeastern Space Radio Observatory (en) Eusébio, Brésil Coupole de 14,2 m.
POlarization Emission of Millimeter Activity at the Sun (en) Complejo Astronomico El Leoncito (CASLEO), province de San Juan 45 et 90 GHz
Q/U Imaging Experiment (QUIET) Observatoire du Llano de Chajnantor, désert d'Atacama, Chili Situé sur le plateau Chajnantor.
Solar Submillimeter Telescope (en) (SST) Complejo Astronómico El Leoncito (CASLEO), Province de San Juan 212 GHz et 405 GHz Coupole de 1,5 m.
Swedish-ESO Submillimetre Telescope (SEST) Observatoire de La Silla, Désert d'Atacama, Chili Coupole de 15 m. Fermé en 2003[9].

Antarctique

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
DASI (DASI) Base antarctique Amundsen-Scott 26 – 36 GHz Interféromètre constitué de 13 éléments mesurant les anisotropies du fond diffus cosmologique[10].
South Pole Telescope (SPT) Base antarctique Amundsen-Scott 95 – 350 GHz Télescope micro-onde de 10 m utilisant l'Effet Sunyaev-Zel'dovich[11].

Asie

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
Delingha 13,7 m[12] Delingha, Qinghai, Chine 85 – 115 GHz Coupole de 13,7 m située à 3 200 m d'altitude. Opéré par l'Observatoire de la Montagne Pourpre.
FAST (Five hundred meter Aperture Spherical Telescope) comté de Pingtang, Guizhou, Chine 0,3 - 5,1 GHz Coupole de 500 m. Mis en service le [13]
Sheshan[14] Shanghaï, Chine 1 660 MHz Coupole de 25 m. Opéré par le SHAO (Observatoire astronomique de Shanghaï)
Nanshan 25 m Ürümqi, Chine 1,4 – 18 GHz Récepteurs dans les bandes L/C/S/X. Situé à 70 km au sud d'Ürümqi. Opéré par le XAO (Xinjiang Astronomical Observatory (en)).
Primeval Structure Telescope (PaST) Xinjiang, Chine 50 - 200 MHz La construction a débuté en 2004.
Chinese Spectral Radio Heliograph (CSRH) Mongolie-Intérieure, Chine 0,4 – 15 GHz Interféromètre qui, lorsque terminé, devrait être composé de 100 télescopes, dont 40 de 4,5 m couvrant des fréquences de 400 MHz à GHz, et 60 télescopes de m couvrant des fréquences de 2 à 15 GHz[15],[16].
Radiotélescope Miyun Synthesis (MSRT) Miyun, Chine 232 MHz Constitué de 28 coupoles de 9 mètres.
Radiotélescope Miyun 50 m Miyun, Chine 2 – 12 GHz Construit en 2005.
Radiotélescope Kunming 40 m Kunming, Chine 2 – 12 GHz Construit en 2006.
Radiotélescope Sheshan 65 m Shanghaï, Chine Construit en 2012.
Radiotélescope Giant Metrewave (GMRT) Pune, Inde 50 - 1 420 MHz Trente radiotélescopes[17]. Opérés par le National Centre for Radio Astrophysics (en)[18].
Radiotélescope Ooty (ORT) Ooty, Inde 326,5 MHz Environ 530 m de long pour 30 m de large[réf. souhaitée].
Gauribidanur Radio Observatory (en), Gauribidanur (en), Inde 40 - 150 MHz Radiohéliographe opéré par l'Institut indien d'astrophysique.
Observatoire radio de Nobeyama Préfecture de Nagano, Japon 17 – 34 GHz Coupole de 45 m ainsi que six coupoles de 10 m de l'Observatoire radio de Nobeyama (NMA), tous opérés par l'Observatoire astronomique national du Japon (NAOJ).
Radiotélescope Siberian Solar (SSRT) Khamar-Daban, Irkoutsk, Russie 5,7 GHz Radiotélescope constitué de deux aires de 128 × 128 antennes de 2,5 m de diamètre chacune, espacées de 4,9 mètres. Spécialisé dans l'observation du Soleil[19].
Badary Radio Astronomical Observatory Burytia, Russie 1,4 – 22 GHz Radiotélescope de 32 m[20]
Radiotélescope Galenki RT-70 (en) Galenki (Oussouriisk), Russie 5 – 300 GHz RT-70.
Radiotélescope Suffa RT-70 (en) Plateau de Suffa, Ouzbékistan 5 – 300 GHz RT-70.
Radiotélescope de Qitai Xian de Qitai, Xinjiang, Chine 300 MHz117 GHz. Construction commencée en 2012. Sera opéré par le XAO (Xinjiang Astronomical Observatory (en)).

Australie

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
Australian Square Kilometre Array Pathfinder
(ASKAP)
Observatoire de radioastronomie de Murchison, Australie-Occidentale 700 - 1 800 MHz ASKAP[21] (Australian Square Kilometre Array Pathfinder), construit par le Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation. Constitué de 36 coupoles de 12 mètres de diamètre ayant un champ de 30 degrés carrés à 1,4 GHz[22].
Australia Telescope Compact Array
(ATCA)
Paul Wild Observatory (en), Narrabri, Nouvelle-Galles du Sud 0,3 – 110 GHz Six coupoles de 22 m, opérées par le Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation comme étant une partie de l'Australia Telescope National Facility[23].
Canberra Deep Space Communication Complex
(CDSCC)
Tidbinbilla (en), Territoire de la capitale australienne Une coupole de 70 m et deux de 34 m opérées par le Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation au nom de la National Aeronautics and Space Administration[24].
Ceduna Radio Observatory Ceduna, Australie-Méridionale 1,2 – 23 GHz Une coupole de 30 m opérée par l'université de Tasmanie.
Observatoire de Molonglo (MOST) Molonglo (près de Canberra, Territoire de la capitale australienne) 600 - 1 200 MHz Opéré par la School of Physics de l'université de Sydney.
Radiotélescope Mopra Mopra Observatory, près de Coonabarabran, Nouvelle-Galles du Sud 0,3 – 100 GHz Coupole de 22 m opérée par la Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (Australia Telescope National Facility)[25].
Radiotélescope de l'observatoire du Mont Pleasant Hobart, Tasmanie 1,2 – 23 GHz Coupole de 26 m opérée par l'université de Tasmanie
Murchison Widefield Array (MWA) Observatoire de radioastronomie de Murchison, Australie-Occidentale 80 - 300 MHz
Radiotélescope de Parkes Observatoire de Parkes, Nouvelle-Galles du Sud Coupole de 64 m, opéré par la Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (Australia Telescope National Facility)[26].

Europe

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
Radiotélescope d'Effelsberg Bad Münstereifel-Effelsberg, près de Bonn, Allemagne 395 MHz et 95 GHz Coupole de 100 m opérée par l'Institut Max-Planck de radioastronomie.
Radiotélescope Ukrainian T-shaped, second modification (en) (UTR-2) Grakovo, Kharkiv, Ukraine 8 – 40 MHz
Télescope Lovell Observatoire de Jodrell Bank, Cheshire (comté), Angleterre Coupole de 76 m.
Radiotélescope d'Eupatoria Center for deep space communications, Eupatoria, Crimée, Russie 5300 GHz RT-70, télescope de 70 m.
Observatoire spécial d'astrophysique Zelenchukskaya (en), Russie 0 6130 GHz Radiotélescope avec une coupole de 600 m[réf. souhaitée].
TNA 1500 (en) Kaliazine, Russie[27]. 5,86 GHz Coupole de 64 m.
TNA 1500 (en) Medvezhji Ozera (Bear Lakes), Chtchiolkovo, Russie[27] 5,86 GHz Coupole de 64 m.
RT-22 Pouchtchino, Russie Quatre coupoles de 22 m, opéré par le Pushchino Radio Astronomy Observatory (en).
DKR-1000 Pouchtchino, Russie Constitué de deux cylindres de km de long et de 40 m de large, l'un disposé E-O et l'autre N-S. Opéré par le Pushchino Radio Astronomy Observatory (en)[28].
BSA Pouchtchino, Russie Opéré par le Pushchino Radio Astronomy Observatory (en)[28]
Observatoire de radioastronomie Zelenchukskaya (en) Karachaevo-Cherkessiya, Russie 1,4 – 22 GHz Radiotélescope de 32 m RT-32[29].
Svetloe Radio Astronomical Observatory Svetloe, Carélie, Russie 1,4 – 22 GHz Radiotélescope de 32 m RT-32[30]
Radiotélescope RT-7.5 (Bauman's) Oblast de Moscou, Russie Deux coupoles de 7,75 m de diamètre[31].
Yebes RT 40 m Observatorio Astronómico Nacional (es), Yebes, Guadalajara (Mexique), Espagne[32] Coupole de 40 m.
Toruń RT4 32 m Toruń Centre for Astronomy (en), Toruń, Pologne antenne parabolique RT4 (32 m)
RT-32 Ventspils International Radio Astronomy Center, Irbene, Lettonie Coupole de 32 m[33].
Radiotélescope Northern Cross (en) Medicina Radio Observatory (en), Medicina, Bologne, Italie[34] 408 MHz Interféromètre de 32 000 m2
32 m VLBI Medicina Radio Observatory (en), Medicina, Bologne, Italie[34] 1,4 – 43 GHz Coupole de 32 m
32 m VLBI Noto Radio Observatory (en), Noto (Italie), Italie[34] 0,3 – 86 GHz Coupole de 32 m.
MERLIN (en) (Multi-Element Radio Linked Interferometer Network) Royaume-Uni Constitué d'une coupole de 32 m à l'Observatoire de radioastronomie Mullard, Darnhall (en), Defford, Tabley (en) et Knockin. Inclut également le télescope Lovell et Mark II de l'Observatoire de Jodrell Bank.
EAARO - East Anglian Amateur Radio Observatory Cambridgeshire, Angleterre[35] 0 – 11 GHz
TNA-400 Center for deep space communications, Simferopol, Crimée, Ukraine TNA-400 (ru), télescope de 32 m
IRAM - 30 m Pico Veleta, en Grenade (Espagne) Coupole de 30 m opéré par l'Institut de radioastronomie millimétrique (IRAM).
Mark II Observatoire de Jodrell Bank, Cheshire (comté), Angleterre Coupole de 25 m.
Radiotélescope Stockert Bad Münstereifel-Eschweiler, près de Bonn, Allemagne Coupole de 25 m opéré par l'université rhénane Frédéric-Guillaume de Bonn et l'Institut Max-Planck de radioastronomie, fermé en 1993 et maintenant possédé par NRW-Stiftung[36], rouvert en 2010 et opéré par Förderverein Astropeiler Stockert[37].
Toruń RT3 15 m Toruń Centre for Astronomy (en), Toruń, Pologne Coupole RT3 (15 m).
Radiotélescope Westerbork Synthesis Radio Telescope (WSRT) Westerbork, Pays-Bas 14 coupoles de 25 mètres réparties sur une zone de 2,8 km, opéré par ASTRON (en).
Télescope de 25 m Observatoire spatial d'Onsala, Onsala, Suède Télescope de 25 m
Dwingeloo (CAMRAS) Dwingeloo, Pays-Bas Coupole de 25 m, anciennement opérée par ASTRON (en), maintenant par CAMRAS[38]
Télescope de 22 m Observatoire de Simeïz, Simeïz, Crimée, Ukraine Coupole de 22 m située sur le mont Koshka (Cat) à Katsiveli, près de Simeiz. Opéré par le département de radioastronomie du Crimean Astrophysical Observatory.
Télescope de 20 m Observatoire spatial d'Onsala, Onsala, Suède Télescope de 20 m
Pluton (en) Center for deep space communications, Eupatoria, Crimée, Ukraine 8 coupoles de 16 m.
RT-16 Ventspils International Radio Astronomy Center (en), Irbene, Lettonie Coupole de 16 m[33].
KAIRA (en) Kilpisjärvi, Enontekiö, Finlande
Metsähovi Radio Observatory (en) Kylmälä, Kirkkonummi, Finlande 2 – 150 GHz Coupole de 13,7 m.
Ryle Telescope (en) Observatoire de radioastronomie Mullard, Cambridge, Angleterre Huit coupoles de 13 m, partie du Arcminute Microkelvin Imager (en).
Erciyes University Radio Observatory (en) Kayseri, Turquie Coupole de 12,8 m.
Radiotélescope Wurzburg v2.0 LAB/OASU (Observatoire de Bordeaux) Floirac (Gironde), France 1,4 - 1,7 GHz Coupole de 7,5 m[39].
European VLBI Network (en) (EVN) Répartit à travers l'Europe avec d'autres composantes en Chine, Afrique du Sud et aux États-Unis. Opéré par the European Consortium for VLBI.
Interféromètre du plateau de Bure Plateau de Bure, Grenoble, France D'abord constitué de trois coupoles, puis six depuis 2005.
Northern Extended Millimeter Array France Douze coupoles (devait être opérationnel en 2019).
Station de radioastronomie de Nançay (NRT) Nançay, France [40]
Nançay Decameter Array (en) (DAM) Nançay, France 10 - 100 MHz [41]
Radiohéliographe de Nançay (NRH) Nançay, France 150 - 450 MHz [42]
ALLBIN(Amateur Linked Long Baseline Interferometer Network) Allemagne Coordonné par The European Radio Astronomy Club (en)[43].
LOFAR (LOw Frequency ARray) Pays-Bas, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Suède, Pologne 10 - 240 MHz Opéré par ASTRON (en)
Arcminute Microkelvin Imager (en) Observatoire de radioastronomie Mullard, Cambridge, Angleterre 10 coupoles de 3,7 m.
The European Radio Astronomy Club Telescope and Development Facility (Télescope ERAC) Mannheim, Allemagne [44],[45].
ERAC Phased Array The European Radio Astronomy Club (en), Alsace, France
ERAC Phased Array The European Radio Astronomy Club (en), East Lothian, Écosse
Radiotélescope de Sardaigne San Basilio, Sardaigne
ROT-54/2.6 Aragats, Arménie, près de Erevan 1,5 – 300 GHz

Océan Atlantique

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
Very Small Array (VSA) Observatoire du Teide, Îles Canaries, Espagne 14 coupoles dirigées à partir du Royaume-Uni.
Radiotélescope d'Arecibo Arecibo, Porto Rico 305 m (1 000,6561695 pi).

Océan Indien

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
Mauritius Radio Telescope (en) Maurice (pays)

Océan Pacifique

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
Caltech Submillimeter Observatory Observatoires du Mauna Kea, Hawaii, États-Unis Coupole de 10,4 m.
James Clerk Maxwell Telescope Observatoires du Mauna Kea, Hawaï, États-Unis Coupole de 15 m opérée par le Joint Astronomy Centre (en).
Submillimeter Array (SMA) Observatoires du Mauna Kea, Hawaii, États-Unis Opéré conjointement par le Smithsonian Astrophysical Observatory et l'Academia Sinica Institute of Astronomy and Astrophysics (en) de Taïwan.
Radiotélescope Warkworth (en) Warkworth Radio Observatory (en), Warkworth (Nouvelle-Zélande) Coupole de 12 m opérée par l'IRASR, AUT University (en)[46].
Warkworth 2 dish (en) Warkworth Radio Observatory (en), Warkworth (Nouvelle-Zélande) Coupole de 30 m opérée par l'IRASR, AUT University[46]

Dans l'espace

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
Highly Advanced Laboratory for Communications and Astronomy (Highly Advanced Laboratory for Communications and Astronomy) En orbite terrestre avec un apside de 21 400 km et un argument du périastre de 560 km.
Zond 3
RadioAstron Coupole de 10 mètres avec une orbite fortement elliptique. Lancé en 2011[réf. souhaitée].

En construction ou planifié

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
EAARO - East Anglian Amateur Radio Observatory Cambridgeshire, Angleterre[35] 0 – 11 GHz
Large Latin American Millimeter Array (en) (LLAMA) Alto Chorrillos, near San Antonio de los Cobres, Salta, Argentine 45 – 900 GHz Coupole de 12 m, VLBI (ouverture prévue en 2017)
Radiotélescope Qitai 110 m (QTT) Xinjiang, Chine 0,3 – 117 GHz [47]

En projet

Nom Lieu Plage de fréquences Remarques
30 m Sub-Millimeter Telescope (TSMT) Chine Coupole de 30 m[48].
LOFAR Super Station (LSS) Nançay, France 10 - 80 MHz
Square Kilometre Array (SKA) Australie, Afrique du Sud 0,05 – 30 GHz

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « List of radio telescopes » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « HartRAO Facts » (consulté le 23 janvier 2007)
  2. (en) « This year will see major advances in Afrique du Sud and in international radio astronomy projects », Engineering News (Creamer Media), (lire en ligne, consulté le 5 avril 2010)
  3. (en) « Indlebe », Université de technologie de Durban (consulté le 5 avril 2010)
  4. (en) « About the KAT » [archive du ] (consulté le 23 janvier 2007)
  5. (en) « C-BASS »
  6. Thoth Technology - Make it happen
  7. http://ssc.moreheadstate.edu/21moverview/
  8. (en) « Brazilian Decimetric Array (BDA) » (consulté le 28 janvier 2010)
  9. (en) « Swedish-ESO 15 m Submillimeter Telescope (SEST) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 26 août 2008)
  10. (en) « Degree Angular Scale Interferometer » (consulté le 4 janvier 2009)
  11. (en) « South Pole Telescope » (consulté le 4 janvier 2009)
  12. http://www.dlh.pmo.cas.cn/
  13. « Inauguration radiotélescope FAST », sur sciencepost.fr, .
  14. « http://www.shao.ac.cn/sheshan.htm »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 9 juin 2017)
  15. (en) « Introducing GMRT » (consulté le 23 janvier 2007)
  16. (en) « Giant Metrewave », sur Tata Institute of Fundamental Research.
  17. http://wikimapia.org/2093308/Siberian-Solar-Radio-Telescope-SSRT
  18. http://ntrs.nasa.gov/archive/nasa/casi.ntrs.nasa.gov/20080032653_2008032998.pdf
  19. http://www.atnf.csiro.au/projects/askap/
  20. (en) « Australien Square Kilometre Array Pathfinder »
  21. (en) « Australie Telescope Compact Array »
  22. (en) « Canberra Deep Space Communication Complex »
  23. (en) « Mopra telescope »
  24. (en) « Parkes radio observatory »
  25. « http://www.okbmei.ru/en/page.html?id=54 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 9 juin 2017)
  26. Remote access computer-aided laboratory
  27. Wurzburg v2.0 Remote access - Web Interface
  28. http://www.obs-nancay.fr/-Radiotelescope-.html
  29. http://www.obs-nancay.fr/-Le-reseau-decametrique-.html
  30. http://www.obs-nancay.fr/-Radioheliographe-.html
  31. ERAC website
  32. http://sites.google.com/site/radiotelescopemannheim//
  33. IRASR, AUT University
  34. « http://qttconf.csp.escience.cn/dct/page/70002 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 9 juin 2017) « http://qttconf.csp.escience.cn/dct/attach/Y2xiOmNsYjpwZGY6MzMxNDk= »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 9 juin 2017)
  35. « http://144.206.159.178/FT/CONF/16417249/16417327.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’astronomie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.