Liste des évêques et archevêques de Trèves

L'électorat de Trèves était l'une des principautés ecclésiastiques du Saint-Empire romain germanique. Son titulaire faisait partie des sept (puis huit) Princes-Électeurs ayant la charge d'élire l'empereur romain germanique, selon les règles précisées par la bulle d'Or de Nuremberg de Charles IV du Saint-Empire en 1356.

Avant 1000

Les tombes des deux premiers saints évêques de Trèves, Eucharius et Valerius, dans la crypte de l'abbaye bénédictine Saint-Matthias de Trèves
Les sept princes-électeurs élisent Henri VII Roi des Romains. On peut identifier aux blasons, de gauche à droite : l’archevêque de Cologne, l’archevêque de Mayence et l’archevêque de Trèves, le Comte palatin du Rhin, le duc de Saxe, le margrave de Brandebourg et le roi de Bohême.
  • Auspicius de Trèves vers 130, incertain
  • saint Euchaire (Eucharius) vers 250[1]
  • saint Valère (Valerius) vers 250
  • saint Materne (Maternus) vers 300
  • Agricius ou Agrice ou Agrippinus 327-335
  • Maximin de Trèves 335–352
  • Paulin (Paulinus) 353–358
  • Bonosus 359–365
  • Veteranius 365–384
  • Felix II 384–398
  • Mauritius II 398–407
  • Leontius 407–409
  • Auctor II 409–427
  • Severus 428–455
  • Cyrille 455–457
  • Jamblique 457–458
  • Evemerus 458–461
  • Marcus II 461–465
  • Volusien 465–469
  • Miletius 469–476
  • Modestus 476–479
  • Maximien 479–499
  • Fibicius 500–526
  • Aprunculus (Aprunentius) 526–527
  • Nicetius de Trèves (ou Nicetas) 527–566
  • Rusticus II 566–573
  • Magnéric 573–596
  • Gundwich 596–600
  • Sibald 600–626
  • Modoald 626–645
  • Saint Numérien (Numerianus) 645–665
  • Hydulphe 665–671, † 707
  • Basinus 671–697 † 706 ?
  • Leudwinus 697–718
  • Milon de Trèves 718–758
  • Wermad 758–791
  • Richbod 791–804, premier archevêque
  • Waso 804–809
  • Amalaire 809–814
  • Hetton 814–847
  • Thietgaud 847–868
  • Bartholf de Vettéravie 869–883
  • Radbod 883–915
  • Rudgar 915–930
  • Robert 931–956
  • Henri Ier 956–964
  • Thierry Ier 965–977
  • Egbert 977–993
  • Ludolphe 994–1008

De 1000 à 1242

  • Megingod 1008–1015
  • Poppon de Babenberg 1016–1047
  • Eberhard 1047–1066
  • Cunon Ier de Vettéravie (Conrad) 1066–1066
  • Udon de Nellenburg 1066–1078
  • Egilbert de Rothenburg, 1079–1101
  • Bruno de Bretten (ou de Lauffen) 1102–1124
  • Gottfrid 1124–1127
  • Meginher 1127–1130
  • Albéron de Montreuil (ou von Munsterol) 1131–1152
  • Hillin de Falmagne (ou von Fallemanien) 1152–1169
  • Arnaud Ier de Vaucourt (Arnold I. von Valancourt) 1169–1183
  • Folmar de Carden (Folmar von Karden) 1183–1189
  • Jean Ier 1189–1212
  • Théodoric II (Dietrich von Wied) 1212–42

Archevêque et Prince-Électeur de 1242 à 1803

Plaque commémorative de tous les évêques de Trèves, dans la cathédrale de Trèves.

Depuis 1802

  • Charles Mannay (1802–1816)
    • Vacance du siège (1816–1824)
  • Joseph von Hommer (de) (1824–1836)
  • Wilhelm Arnoldi (de) (1842–1864)
  • Leopold Pelldram (1865–1867)
  • Matthias Eberhard (de) (1867–1876)
  • Michael Felix Korum (de) (1881–1921)
  • Franz Rudolf Bornewasser (de) (1922–1951)
  • Matthias Wehr (de) (1951–1966)
  • Bernhard Stein (de) (1967–1980)
  • Hermann Josef Spital (de) (1981–2001)
  • Reinhard Marx (2002–2008)
  • Stephan Ackermann (depuis le 8 avril 2009)

Références

  • Portail du catholicisme
  • Portail de l’histoire
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail de la Rhénanie-Palatinat
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.