Liste des comtes de Braine

La liste des seigneurs et des comtes de Braine présente les seigneurs du comté de Braine, dont le centre se trouvaient dans la paroisse de Braine, située aujourd'hui dans le département de l'Aisne.

Seigneurs de Braine

  • 1040-1050 : Hugues
  • 1094-1106 : Hugues II dit le Blanc ou de Laon
  • 1106-1109 : Rodolphe (probablement frère de Hugues le Blanc)
  • 1120 : André de Baudement, sénéchal de Champagne, beau-frère de Hugues le Blanc
  • 1137 : Guy de Baudement, fils d'André de Baudiment

Comtes de Braine

Maison capétienne de Dreux

Armes de la maison capétienne de Dreux.

Maison de Pierrepont

Armes des comtes de Roucy de la maison de Pierrepont.
  • 1325-1346 : Jean V de Pierrepont, comte de Roucy, cousin de Robert V
  • 1346-1364 : Robert II de Pierrepont, fils de Jean V
  • 1364 : Isabelle de Pierrepont, fille de Robert II
  • Jusqu'en 1392 : Simon de Pierrepont, fils de Jean V, oncle d'Isabelle
  • 1392-1395 : Hugues II de Pierrepont, fils de Simon
  • 1395-1415 : Jean VI de Pierrepont, fils de Hugues II
  • 1415-1459 : Jeanne de Pierrepont, fille de Jean VI

Maison de Sarrebruck

À la mort d'Amé III, ses trois sœurs se partagent son héritage : Guillemette obtient Braine, Catherine : Roucy, et Philippine : Commercy-Château-Haut et Montmirail.

Maison de La Marck

Maison Eschallart de La Boulaie

  • 1658 : Maximilien Eschallart (Eschalard), marquis de La Boulaie (La Boulaye), époux de Louise, fille de Henri-Robert
  • 1673 : Henri-Robert-Maximilien Eschallart de La Boulaye, fils du précédent

Maison de Durfort de Duras

  • 1689 : Jacques Henri II de Durfort deuxième duc de Duras, époux de Louise-Madeleine, fille de Henri-Robert-Maximilien Eschallart de La Boulaye

Maison de Lorraine-Guise-Elbeuf

Maison de Duras

Famille Pignatelli d'Egmont

Références

    • Portail du Moyen Âge
    • Portail de l'époque moderne
    • Portail de l’Aisne
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.