Llewelyn Powys

Llewelyn Powys, né le à Dorchester, Royaume-Uni, et mort le à Clavadel, hameau de Davos en Suisse, est un écrivain britannique. Il est le frère des écrivains John Cowper Powys et Theodore Francis Powys.

Llewelyn Powys
Biographie
Naissance
Décès
(à 55 ans)
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )
Formation
Activités
Autres informations
Archives conservées par

Biographie

Llewelyn Powys est le fils d’un pasteur gallois. Il passe son enfance à Montacute, Somerset et étudie à Sherborne School et à Corpus Christi College (Université de Cambridge). Il se rend aux États-Unis en 1909, invité à donner des conférences à la Philadelphia Society for the extension of University teaching, où son frère John officiait depuis 1905. Il contracte la tuberculose pendant ce séjour. Il voyage ensuite, vivant quelque temps en Suisse, puis se fixe de 1914 à 1919 chez son frère William près de Gilgil en Afrique orientale britannique (aujourd’hui le Kenya). Ce séjour consacré à l’agriculture se révèle fécond pour son œuvre à venir.

En 1920, il retourne en Amérique pour travailler comme journaliste. Alors qu'il vit à New York, il rencontre et épouse en 1924 la romancière Alyse Gregory (1884-1967), rédactrice de la revue The Dial. En 1925, le couple s'installe à la ferme Chydyok dans le Dorset, où ses deux sœurs, la poétesse et romancière Philippa Powys, et l'artiste Gertrude Powys occupent le cottage adjacent[1].

Llewelyn Powys décédè de la tuberculose à Davos, en Suisse, en 1939[2].

Œuvre

  • Confessions of Two Brothers (1916) avec John Cowper Powys
  • Ebony and Ivory (1923) autobiographie
  • Thirteen Worthies (1923) essais
  • Honey and Gall (1924) autobiographie
  • Black Laughter (1925)
  • Cup-Bearers of Wine and Hellebore (1924)
  • Skin for Skin (1925) autobiographie
  • The Verdict of Bridlegoose (1926)
  • Henry Hudson (1927)
  • Out of the Past
  • The Cradle of God (1929)
  • The Pathetic Fallacy (1930)
  • An Hour on Christianity (1930)
  • Apples Be Ripe (1930)
  • A Pagan's Pilgrimage (1931)
  • Impassioned Clay (1931)
  • The Life and Times of Anthony à Wood (1932)
  • Now That The Gods Are Dead (1932)
  • Glory of Life (1934)
  • Earth Memories (1935)
  • Damnable Opinions (1935)
  • Dorset Essays (1935)
  • The Twelve Months (1936)
  • Somerset Essays (1937)
  • Rats in the Sacristy (1937)
  • The Book of Days (1937)
  • Love and Death (1939)
  • A Baker's Dozen (1940)
  • Old English Yuletide (1940)
  • The Letters of Llewelen Powys (1943) édition de Louis Wilkinson, introduction de Alise Gregory[3], Londres, John Lane, 1943
  • Swiss Essays (1947)
  • Advice to a Young Man (1949)
  • Llewelyn Powys: A Selection (1952) édition de Kenneth Hopkins

Traductions françaises

  • Rire Noir, traduction de Black Laughter, 1924, par Christiane Armandet et Anne Bruneau, Éd. Les Perséides, 2012 (ISBN 978-2-915596-87-8)
  • Souvenirs terrestres, traduction de Earth Memories, 1934, par Patrick Reumaux, Éd. Isolato, 2012 (ISBN 978-2-35448-025-7)
  • Des rats dans la sacristie, préface de John Cowper Powys, bois gravés de Gertrude M. Powys, traduction de Rats in the sacristy par Patrick Reumaux, Éd. Isolato, 2008 (ISBN 978-2-35448-010-3)
  • Gloire de la vie, traduction de Glory of life par Patrick Reumaux, Éd. Isolato, 2008 (ISBN 978-2-35448-011-0)
  • Peau pour peau, traduction de Skin for skin par Marie-Christine Simian, Éd. Isolato, 2008 (ISBN 978-2-35448-009-7)
  • L'Amour, la mort, traduction de Love and death par Patrick Reumaux, Phébus, 1998 (ISBN 2-85940-545-3)
  • Que les noix brunissent, recueil d'essais traduits par Patrick Reumaux, illustrations de Bernard Duhem, Klincksieck, 2017 (ISBN 2-25204-051-3)

Bibliographie

  • Peter J. Foss, A Bibliography of Llewelyn Powys, Londres, British library, 2007 (ISBN 978-0-7123-4935-2)
  • Richard Heron Ward, The Powys Brothers, Londres, John Lane, 1935
  • Malcolm Elwin, The Life of Llewelyn Powys, Londres, John Lane, 1946

Lien interne

Liens externes

Notes

  1. « Llewelyn Powys (auteur de Que les noix brunissent) - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le 20 juin 2018)
  2. Éditions Larousse, « Encyclopédie Larousse en ligne - John Cowper Powys », sur www.larousse.fr (consulté le 30 août 2019)
  3. l'épouse de Llewelyn Powys
  • Portail de la littérature britannique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.