Loire 50

Le Loire 50 est un avion militaire de l'entre-deux-guerres réalisé en France par Loire Aviation.

Loire 50

Maquette de soufflerie d'un Loire 501

Constructeur Loire Aviation
Rôle Avion de liaison
Premier vol
Nombre construits 1
Équipage
3
Motorisation
Moteur Salmson 9Ab
Nombre 1
Type moteur en étoile 9 cylindres
Puissance unitaire 230
Dimensions
Envergure 16,00 m
Longueur 10,80 m
Surface alaire 36,50 m2
Masses
À vide 1 175 kg
Maximale 1 856 kg
Performances
Vitesse maximale 157 km/h
Plafond 4 200 m

Conception

Le Loire 50 était un avion amphibie (hydravion à coque muni d’un train d'atterrissage à roues) monoplan à aile parasol et monomoteur entraînant une hélice propulsive, avec une coque en duralium. Cet avion triplace était destiné à l’entraînement et la liaison. Il effectua son premier vol le . Un seul exemplaire fut construit[1].

Variantes

Le Loire 50 donna naissance à une seule version de série, désignée Loire 501. Six exemplaires furent fabriqués pour la Marine française[2] et livrés en 1935 à diverses sections de servitude des principales bases aéronavales françaises. En , le dernier Loire 501 encore en état de vol se trouvait à Karouba, près de Bizerte, en Tunisie lorsqu'il fut envoyé à la ferraille[3].

Malgré une brève carrière, le Loire 501 permit à son constructeur d’acquérir une maîtrise technique et d’accéder aux marchés de l’Aéronautique navale.

Notes et références

  1. Bruno Parmentier, « Loire 50 », sur Aviafrance (consulté le 13 mai 2018).
  2. Bruno Parmentier, « Loire 501 », sur Aviafrance, (consulté le 13 mai 2018).
  3. « Loire 501 », sur Cyber Aéro Breton (consulté le 13 mai 2018).

Bibliographie

  • Gérard Bousquet, « Loire 501, l'aîné d’une belle lignée », Air Magazine, no 27, , p. 4-19.

Liens externes

  • Portail de l’aéronautique
  • Portail du monde maritime
  • Armée et histoire militaire françaises
  • Portail de l’entre-deux-guerres
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.