Lombise

Lombise est une section de la commune belge de Lens, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Lombise
Administration
Pays Belgique
Région  Région wallonne
Communauté  Communauté française
Province  Province de Hainaut
Arrondissement Mons
Commune Lens
Code postal 7870
Zone téléphonique 068
Démographie
Gentilé Lombisois
Géographie
Coordonnées 50° 36′ nord, 3° 56′ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Lombise
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Lombise
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Lombise

    L'histoire du village de Lombise est étroitement liée aux comtes de Thiennes, puis à leurs descendants les marquis de la Boëssière-Thiennes, propriétaires du château. Ces derniers créèrent l'école libre Saint-Vincent de Paul en 1838.

    Le marquis Gaëtan-Marc-Antoine a été bourgmestre de Lombise de 1872 à 1931. Son petit-fils Marc-Antoine, dernier marquis de la Boëssière-Thiennes, a été bourgmestre de Lombise de 1946 à son décès en 1962. Durant la deuxième guerre mondiale, il a été emprisonné trois mois par les Allemands car il avait caché les registres de la commune afin d'éviter le travail obligatoire pour les hommes de Lombise. En 1954, il a présidé le Comité des archives de la noblesse belge et a confié les archives de sa famille aux Archives de l'État à Mons (dont il sera également président). Un an plus tard, le marquis reçoit, au château de Lombise, la visite de la reine mère Elisabeth de Belgique, du gouverneur de la province de Hainaut Emile Cornez et du ministre Léo Collard. En 1960, le marquis et son épouse financent l'achat de locaux pré-fabriqués et d'un toboggan pour l'école libre Saint-Vincent de Paul, créée par leurs ancêtres à Lombise.

    Après les élections de 1964, sa veuve la comtesse Renée-Victoire Carton de Wiart (1918-2013) a été la dernière bourgmestre de Lombise jusqu'à la fusion des communes de 1977. C'est elle qui entamera la restauration du château de Lombise après les deux incendies de la deuxième partie du XXe siècle. Après la fusion des communes, elle sera présidente du C.P.A.S. de la commune de Lens (dont fait désormais partie Lombise). Elle a aussi écrit le livre "Sous les ombrages de Lessines" (éditions Clepsydre). En 1989, de son vivant, elle partage ses différentes propriétés entre ses 4 filles, et c'est Michelle de la Boëssière-Thiennes, épouse d'Eric-Emmanuel Janssen, qui hérite du château de Lombise.

    À la suite du décès de Michèle de la Boessière-Thiennes, le château de Lombise appartient à ses petits-fils Marc-Eric et Cyril Janssen de la Boëssière-Thiennes qui ont repris le nom de leurs deux parents Eric-Emmanuel Janssen et Michèle de la Boessière-Thiennes, afin de perpétuer le patronyme « de la Boëssière-Thiennes », comme l'avaient fait avant eux les marquis de la Boëssière[1].

    Galerie

    Notes et références

    1. Ils obtinrent, par arrêté royal du 10 juin 1885, l'autorisation de faire suivre leur patronyme par celui de « Thiennes »
    • Portail du Hainaut
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.