Looz

Looz (prononcer "Lau", en néerlandais Borgloon) est une ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province de Limbourg.

Looz
(nl) Borgloon

Hôtel de ville de Looz.

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Belgique
Région  Région flamande
Communauté  Communauté flamande
Province  Province de Limbourg
Arrondissement Tongres
Bourgmestre Eric Awouters (OpenVLD-Stroop) (2019-24)
Majorité OpenVLD-Stroop, SP.A (2019-24)
Sièges
OpenVLD-Stroop
SP.A
N-VA
CD&V
21 (2019-24)
9
8
2
2
Section Code postal
Borgloon
Bommershoven
Broekom
Gors-Opleeuw
Gotem
Groot-Loon
Hendrieken
Hoepertingen
Jesseren
Kerniel
Kuttekoven
Rijkel
Voort
3840
3840
3840
3840
3840
3840
3840
3840
3840
3840
3840
3840
3840
Code INS 73009
Zone téléphonique 012
Démographie
Gentilé lossain(ne)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
10 697 ()
50,61 %
49,39 %
209 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
17,46 %
64,20 %
18,34 %
Étrangers 3,17 % ()
Taux de chômage 5,99 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 979 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 48′ nord, 5° 20′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
51,12 km2 (2005)
83,26 %
3,16 %
12,26 %
1,32 %
Localisation

Situation de la ville au sein de l'arrondissement de Tongres et de la province de Limbourg.
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Looz
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Looz
Liens
Site officiel www.borgloon.be

    Description

    Lootz ou Borcklain était un ancien bourg-village sur la rivière Herck, à une douzaine de kilomètre au sud de Hasselt.

    Près de Looz se situe l'abbaye Mariënlof ou de Colen. Cet ancien couvent de Croisiers, dont l'ordre fut fondé en Belgique au XIIIe siècle, est occupé par des cisterciennes.

    Histoire

    Looz était originellement la capitale du comté de Looz, avant le transfert vers Hasselt au cours du XIIIe siècle. Durant l'été 1180, le saccage de Looz, ville et place forte, par les troupes du prince-évêque de Liège et la lenteur de la reconstruction expliquerait le choix provisoire du comte Gérard d'installer la résidence de la cour administrative comtal au lieu-dit "Kuringen", aujourd'hui près de Hasselt.

    Le comte de Looz Arnoû VI ou Arnoul IV avait épousé Jeanne héritière du comté de Chiny, scellant l'union des deux entités au XIIIe siècle et, en 1285, le nom prestigieux de 'Looz' retentit sans cesse au cours des fêtes du tournoi de Chauvency. Mais, dans les faits, le village de Hasselt reçoit un statut de ville à la mode liégeoise au printemps 1232, avant de bénéficier d'un canal la reliant à la rivière Demer.

    Après 1333, l'union disparaît et avant 1360, l'évêque de Liège fait occuper le comté de Looz, avant d'en acheter les droits au dernier héritier en 1367.

    Elle figure parmi les dix villes reconnues du comté de Looz, avant d'être une des 23 Bonnes Villes de la principauté de Liège.

    La ville compte environ 1 500 habitants en 1880.

    Anciennes communes regroupées dans l'actuelle commune

    Bommershoven, Broekom, Gors-Opleeuw, Gotem, Grand-Looz, Hendrieken, Hoepertingen, Jesseren, Kerniel, Kuttekoven, Looz, Ryckel et Voort.

    Héraldique

    La ville possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 21 octobre 1907 et à nouveau le 25 septembre 1980. La couronne et les branches ont été officiellement attribuées le 12 mai 1992.

    Ces armoiries sont celles du comté médiéval et des comtes de Looz, l'une des familles les plus importantes de la région. Borgloon était la capitale du Comté de Looz. Il a reçu les droits de la ville en 1200. Les sceaux de la ville sont connus depuis 1301 et montrent les armoiries de Looz et un château (Burcht, Borg en néerlandais). Depuis lors la ville a toujours utilisé les armoiries de Looz. Ces armoiries ont été à la base de la création de nombreuses armoiries des communes de la région.

    En 1992, les armoiries ont été augmentées avec une couronne, également utilisée historiquement, et avec deux branches en fleurs, symbolisant l’importance des vergers et de la culture fruitière depuis le milieu du XIXe siècle.
    Blasonnement : burelé de gueules et d’or de dix pièces. L'écu surmonté d'une couronne de cinq fleurons et placé entre deux fleurs croisées de couleur naturelle au fond. (Traduction libre)
    Source du blasonnement : Heraldy of the World[1].

    Démographie

    Elle comptait, au , 10 881 habitants (5 463 hommes et 5 406 femmes), soit une densité de 212,85 habitants/km²[2] pour une superficie de 51,12 km².

    Évolution démographique de la commune fusionnée

    Graphe de l'évolution de la population de la commune. Les données ci-après intègrent les anciennes communes dans les données avant la fusion en 1977.

    • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[3]

    Sites et monuments

    Notes et références

    Liens externes

    • Portail du Limbourg
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.