Los Carayos

Los Carayos est un groupe de rock alternatif français, originaire de Paris. Los Carayos est cependant plus à considérer comme un « supergroupe » (comme Blind Faith) plus que comme un groupe standard, au sens où il n'est composé uniquement que de musiciens majeurs évoluant parallèlement dans leurs groupes respectifs de l'époque. Le groupe se sépare en 1990[1].

Los Carayos
Manu Chao, membre de Los Carayos, ici sur scène en 2007.
Informations générales
Pays d'origine France
Genre musical Rock alternatif
Années actives 19851990
Labels All or Nothing Records
Composition du groupe
Anciens membres François Hadji-Lazaro
Manu Chao
Schultz
Alain Wampas
Antoine Chao

Biographie

Carallo (orthographe Galician) ou caralho (portugais, les deux se prononçant de la même manière) sont des mots d'argot avec plusieurs significations dont « pénis ». Carayo est une graphie « castillanisée » du mot carallo en galicien (même prononciation), terme populaire qui signifie pénis et est utilisé dans nombre d'expressions populaires, le mot carallo est attesté dans plusieurs dictionnaires galiciens (celui de la RAG[2], le mot castillan est carajo de même sens, prononciation différente, est tout aussi populaire[3],[4].

Los Carayos est formé en 1985 à Paris[1]. En 1987, ils s'associent avec le Professeur Choron pour enregistrer le single Les Pages rouges du bottin[1]. En 1990, ils enregistrent Au prix où sont les courges, en parallèle au boom commercial de la Mano Negra, dans lequel officie Manu Chao. Ce dernier décidera de ne pas continuer l'aventure Los Carayos, ne souhaitant pas être dans deux groupes à la fois[1]. Les membres décident alors de dissoudre le groupe[1].

Influences

Les influences diverses des membres des Carayos, leurs parcours musicaux respectifs et l'identité très forte du groupe donneront naissance à un résultat détonnant, de l'inédit pour un groupe de rock : savant mélange de rockabilly, de chansons folkloriques et de punk parisien, répertoire uniquement composé de reprises (Drowsie Maggie, Rawhide, Madeline…) et performances live spectaculaires… Los Carayos a marqué le rock français et conserve une certaine aura parmi les fans du rock français des années 1980.

Membres

Anciens membres

Membres additionnels

  • Jean-Claude Asselin - mandoline
  • Gina - chant (sur L'Escalier)
  • Djamilla et le chœur des vierges du bled Zaïda - chant (sur Mustapha)
  • Thierry Svahn (accordéoniste et pianiste de Pigalle) - piano (sur Juanita)

Discographie

Notes et références

  1. Dominique Grandfils, Camion Blanc: Anthologie du rock français De 1956 à 2017, (ISBN 2357799277).
  2. (es) Carallo
  3. (es) RAE (Académie Royale espagnole)
  4. Peter Culshaw, Clandestino. À la recherche de Manu Chao, (ISBN 9791027804078).

Liens externes

  • Portail du rock
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.