Louis-Ferdinand de Lippe-Brake

Louis-Ferdinand de Lippe-Brake (* à Halberstadt; † , au Château de Wolfenbüttel) était le dernier comte de Lèvre-Brake à Brake.

Louis-Ferdinand de Lippe-Brake
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
(à 28 ans)
Château de Wolfenbüttel (en)
Activité
Aristocrate
Père
Frédéric de Lippe-Brake (d)

Biographie

Ses parents étaient Frédéric de Lippe-Brake (* ; † ) et Sophie-Louise de Holstein-Beck (* , décédé le ), une fille de Auguste-Philippe de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Beck. Son père, Frédéric était un frère du comte Casimir de Lippe-Brake. Louis Ferdinand a grandi, après sa mort, chez les parents de sa mère, dans le Holstein-Plön .

Comme son cousin le comte Rodolphe de Lippe-Brake est décédé sans enfants en 1707, il était le dernier vivant représentant de la Ligne de Lippe-Brake et a pris le gouvernement.

Le comte Louis-Ferdinand mourut le Château de Wolfenbüttel , lors d'un voyage à Hanovre et à Wolfenbüttel.

Louis-Ferdinand n'était pas marié et n'avait pas d'enfants. Comme il n'y avait plus de descendant masculin, la ligne des comtes de Lippe-Brake s'éteint avec lui. Le domaine est passé à Frédéric Adolphe de Lippe de la lignée de Lippe-Detmold.

Liens

  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail du XVIIIe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.