Louis de l'Isle

Louis de l'Isle de la Croyère[1], né en 1685 à Paris et mort le au port Saint-Pierre-et-Saint-Paul[2] du Kamtchatka, est un astronome français qui se mit au service de l'Empire russe et devint académicien de l'Académie impériale des sciences de Saint-Pétersbourg.

Louis de l'Isle
Portrait de Louis de l'Isle
Biographie
Naissance
Vers
Paris
Décès
Activités
Père
Fratrie
Parentèle
Guillaume Delisle (demi-frère paternel)
Autres informations
Domaine
Membre de

Biographie

Louis de l'Isle est le fils du géographe et historien Claude Delisle (1644-1720) et le demi-frère du cartographe Guillaume Delisle (1675-1726). Il est invité en Russie en par son frère Nicolas (1688-1768) arrivé l'année précédente comme directeur du département de cartographie de l'Académie impériale des sciences. Louis de l'Isle est nommé professeur d'astronomie et académicien extraordinaire en .

Il est nommé à la tête de la première expédition astronomique et géodésique du nord de la Russie européenne. Il fait ainsi des observations dans la région d'Arkhangelsk et de la péninsule de Kola (1727-1729). Ses journaux de voyage rapportent les premières coordonnées géographiques de plusieurs points des rives de la mer Blanche.

En , il est envoyé en qualité de géographe et d'astronome à la deuxième expédition du Kamtchatka qui traverse la Sibérie pour se rendre en Extrême-Orient russe. Selon les remarques de Gerhard Friedrich Müller et de Johann Georg Gmelin ses observations ne sont pas entièrement satisfaisantes, ce qui entraîne des controverses à l'Académie. En 1737, le professeur de l'Isle se sépare de ses collègues à Iakoutsk et continue vers le Kamtchatka qu'il étudie et parcourt avec Georg Wilhelm Steller.

Il visite les côtes nord-américaines du Pacifique (actuel Alaska et ouest du Canada) à bord du deux-mâts Saint-Paul-Apôtre du capitaine Tchirikov, mais il meurt du scorbut le jour du retour du navire au port Saint-Pierre-et-Saint-Paul à l'embouchure de l'Avatcha. Il est enterré à la petite forteresse Saint-Pierre-et-Saint-Paul.

Notes et références

  1. Il rajoute le nom de sa mère
  2. Aujourd'hui partie de la ville de Petropavlovsk-Kamtchatski

Source et bibliographie

  • Portail de l’Empire russe
  • Portail de la Sibérie
  • Portail de l’exploration
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.