Louise Blanchard Bethune

Louise Bethune ( - ), née Jennie Louise Blanchard à Waterloo, dans l'État de New York, est connue comme la première américaine ayant exercé en tant qu'architecte professionnelle[1].

Pour les articles homonymes, voir Blanchard et Bethune.
Louise Blanchard Bethune
Louise Blanchard Bethune
Biographie
Naissance
Décès
(à 57 ans)
New York
Sépulture
Cimetière de Forest Lawn de Buffalo (en)
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Œuvres principales
Buffalo Meter Company Building (d), Hotel Lafayette (d)

Biographie

La famille Blanchard déménage de Buffalo lorsque Louise est enfant. Diplômée de la Buffalo High School (maintenant Hutchinson Technical High School (en)) en 1874, elle commence sa carrière d'architecte en 1876 comme dessinateur pour l'architecte d'origine anglaise Richard A. Waite (en). En 1881, elle ouvre son propre cabinet d'architecture à Buffalo, devenant ainsi la première Américaine architecte professionnelle. Peu après, elle épouse Robert Bethune, architecte lui aussi. Louise et Robert travaillent ensemble sous le nom de Bethune, Bethune & Fuchs. Ils sont parmi les premiers aux États-Unis à concevoir une structure en béton avec un châssis en acier. La plupart des commandes de l'entreprise sont des constructions industrielles, commerciales, scolaires et publiques dans la région de Buffalo. Louise conçoit aussi quelques résidences privées, domaine dans lequel elle intervient peu en raison des faibles rémunérations offertes.

Louise Bethune est la première femme membre de l'American Institute of Architects et est nommée Fellow de l'AIA en 1889. Son chef-d'œuvre est l'Hotel Lafayette (en) à Buffalo, achevé en 1904[2]. L'attention nouvelle que les chercheurs portent à cette figure méconnue de l'architecture moderne aboutit à une première thèse de doctorat qui lui est consacrée en 2007[3].

Notes et références

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail des États-Unis
  • Portail des femmes et du féminisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.