Lucile Gleason

Lucile Russell Webster, née le à Pasadena (Californie) et morte le à Brentwood (Californie), est une actrice américaine, connue comme Lucile Gleason[1].

Pour les articles homonymes, voir Gleason.
Lucile Gleason
Dans The Shannons of Broadway (en)
(1929, photo promotionnelle)
Nom de naissance Lucile Russell Webster
Naissance
Pasadena (Californie)
Nationalité Américaine
Décès (à 59 ans)
Brentwood (Californie)
Profession Actrice
Films notables Girls About Town
Annie du Klondike
Double Chance
L'Horloge

Biographie

Lucile et James Gleason, à Broadway en 1928, dans The Shannons of Broadway
Gregory Kelly, Lucile Gleason et Sylvia Field (de g. à d.), à Broadway en 1925, dans The Butter and Egg Man (en)

Lucile Webster débute au théâtre et rencontre ainsi l'acteur James Gleason (1882-1959) qu'elle épouse en 1906, étant désormais connue sous le nom de Lucile Gleason. De leur union est né un fils unique, également acteur, Russell Gleason (en) (1908-1945).

Elle joue notamment à Broadway (New York) dans cinq pièces, The Five Million de Guy Bolton et Frank Mandel (1919, avec son époux et Ralph Morgan), Merton of the Movies (en) de George S. Kaufman et Marc Connelly (1922-1923, avec Glenn Hunter dans le rôle-titre), The Lady Killer d'Alice et Frank Mandel (1924, avec son mari et Paul Kelly), The Butter and Egg Man (en) de George S. Kaufman (1925-1926, avec Sylvia Field et Tom Fadden), et enfin The Shannons of Broadway de et avec James Gleason (1927-1928).

Au cinéma, Lucile Gleason contribue à quarante-deux films américains, les quatre premiers sortis en 1929, dont trois courts métrages ; le quatrième est le long métrage The Shannons of Broadway (en) d'Emmett J. Flynn, adaptation de la pièce éponyme précitée.

Parmi ses films suivants, mentionnons Girls About Town de George Cukor (1931, avec Kay Francis et Joel McCrea), Annie du Klondike de Raoul Walsh (1936, avec Mae West et Victor McLaglen), Double Chance de Lewis Milestone (1940, avec Ronald Colman et Ginger Rogers), ainsi que L'Horloge de Vincente Minnelli (1945, avec Judy Garland, Robert Walker et son époux), son avant-dernier film.

Son dernier film (et second western) est Don't Fence Me In (en) de John English (avec Roy Rogers et Gabby Hayes), sorti le . Elle meurt brusquement d'une crise cardiaque près de sept mois plus tard (en 1947), à 59 ans, laissant veuf son époux.

Observons aussi que Lucile, James et Russell Gleason sont les vedettes d'une série cinématographique en sept films (1938-1940), réalisés par Gus Meins et consacrés à la famille Higgins (The Higgins Family (en), titre du premier). L'un des six autres est The Covered Trailer (en) (1939, avec également Harry Davenport et Mary Beth Hughes).

Signalons enfin que Lucile et James Gleason comptent parmi les vingt-et-un membres fondateurs, en 1933, du syndicat professionnel Screen Actors Guild (en) (SAG), ayant son siège à Hollywood (depuis 2012, suite à une fusion, ce syndicat est dénommé SAG-AFTRA).

Théâtre à Broadway (intégrale)

Filmographie partielle

The Covered Trailer (en) (1939) :
Poster promotionnel

Liens externes

Notes et références

  1. Autres noms alternatifs (d'après l'IMDb et l'IBDb ci-dessus) : Lucile Webster Gleason, Lucille Webster Gleason, Lucille Gleason, Lucile Webster, ou encore Lucille Webster.
  • Portail du cinéma américain
  • Portail du théâtre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.