Ludovic Moncheur

Le baron Ludovic Alfred Joseph Ghislain Moncheur, né le à Bruxelles et mort le dans sa ville natale, est un diplomate belge qui fut ambassadeur extraordinaire et ministre plénipotentiaire de Sa Majesté le Roi des Belges et président de la commission diplomatique instituée auprès du ministère des Affaires étrangères.

Biographie

Il est le fils de François Moncheur qui de 1871 à 1873 fut ministre des Travaux publics dans le gouvernement Malou I et qui obtint en 1881 du roi Léopold II concession de noblesse héréditaire avec le titre de baron transmissible à tous ses descendants.

Ludovic Moncheur, après avoir terminé son doctorat en droit à l’université catholique de Louvain, entra au ministère des Affaires étrangères en 1882 et devint conseiller le . Le il fut accrédité à La Haye, le à Madrid, le à Vienne, le à Berlin, le à Lisbonne et le à Rome.

Il fut ministre-résident à Mexico à partir du , puis à partir du à Washington.

Nommé ministre plénipotentiaire le , il exerça cette fonction dès le à Contantinople jusqu'au , lorsque la Sublime Porte entra dans le conflit mondial au côté des empires centraux.

Il termina sa carrière comme ambassadeur de Belgique à Londres du au .

Décorations

Famille

Ludovic Moncheur épousa :
1. Mary Daisy Holman (1869-1897) le . Elle était la fille de George Frederick Holman (1837-1885) et de Mary Katherine Steenbergen. Ils eurent 3 filles :

  1. Marguerite Moncheur (1889-1972), baronne, épouse de Roger de Prelle de la Nieppe (1895-1953), lieutenant au premier régiment de carabiners aux troupes coloniales, capitaine d'infanterie honoraire, commandant de la garde militaire de Belgique à Pékin ;
  2. Alix Moncheur (1890-1920), baronne, épouse de Robert Fresnel Loree (1889-1979), vice-président de la Guartanty-Trust Company ;
  3. Louisa Moncheur (1892-1906), baronne.

2. Charlotte Clayton (1876-1944) le . Elle était la fille du général Powell Clayton (1833-1914) et d'Adeline Mac Graugh. Ils eurent 2 filles et un fils :

  1. Adeline Moncheur (1904-?), baronne, épouse de Pierre de Montpellier d'Annevoie (1897-1985), châtelain d'Annevoie ;
  2. Charles Moncheur (1908-1977), baron, époux de Sybil Stocklinsky (1913-?), dont postérité ;
  3. Marie Moncheur (1911-1967), baronne, épouse de Ronald Medlicott (1911-?), major d'artillerie.

Anecdotes

  • En 1900, Ludovic Moncheur revend à Jules Goffinet des terres qu'il avait hérité de sa bisaïeule Anne de Coppin, dame de Vecmont, à Conneux ; c'est sur ces terres que sera érigé le château de Reux en 1909[1] ;
  • Ludovic Moncheur possédait le château de Namêche, résidence de campagne sur les bords de Meuse à Andenne dont une partie du domaine sera par la suite dévolu à la construction d'un pont passant au-dessus de la meuse.

Galerie de photos

Bibliographie

  • Marie Mikolajczak, Le baron Ludovic Moncheur : sa mission aux États-Unis en 1917 et son rôle dans les relations belgo-britanniques de 1917 à 1920, mémoire de fin d'études de licence en histoire (promoteur : Pr. Michel Dumoulin), Faculté de philosophie et lettres, Université catholique de Louvain, 1996-1997, 245 p.

Notes et références

  1. Château de Reux, in Les châteaux de la province de Namur - Conneux, p. 539. Lire en ligne.

Voir aussi

Liens externes


  • Portail des relations internationales
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.