Lunar Sample Laboratory Facility

Le Lunar Sample Laboratory Facility ou LSLF est un centre de l'agence spatiale américaine, la NASA, dans lequel sont conservés et étudiés la majeure partie des 382 kg de roches lunaires ramenées par les équipages des six missions du programme Apollo ayant atterri sur la Lune entre 1969 et 1972. Le LSLF est situé au Centre spatial Lyndon B. Johnson à Houston (Texas).

Lunar Sample Receiving Laboratory
Histoire
Fondation
1979
Cadre
Type
Domaine d'activité
Siège social
Pays
Coordonnées
29° 33′ 34″ N, 95° 05′ 00″ O
Organisation
Organisation mère

Historique

Les missions du programme Apollo, qui se sont déroulées entre 1969 et 1972, ont ramené de la Lune environ 2200 roches et échantillons de sol d'un poids total de 382 kg. Les échantillons de roches lunaires collectées ont été stockées dans un premier temps au Lunar Receiving Laboratory. Le Lunar Sample Laboratory Facility est construit entre 1977 et 1979 dans le but d'y stocker les roches lunaires recueillies par les missions Apollo, de permettre leur manipulation et satisfaire les demandes d'échantillons d'équipes scientifiques du monde entier. Les roches lunaires y sont transférées le . Le LSLF occupe un bâtiment, immatriculé 31N, situé sur le campus du Centre spatial Lyndon B. Johnson à Houston (Texas[1]. Ce bâtiment de deux étages dispose de 1 300 m2 de surface au sol[2]. Sa construction a couté 2,5 millions de dollars américains (8 millions actuels)[3].

Environ 20% des roches lunaires sont conservées sur d'autres sites. La majeure partie est stockée (environ 52 kg) au White Sands Test Facility depuis les années 2000 pour éviter une perte totale en cas de destruction du LSLF. Des échantillons de roches ont été distribués à des laboratoires de recherche. Enfin des fragments ont été offerts à des gouvernements étrangers (Goodwill Moon Rocks) ou à des organisations américaines[3].

Installations

Les roches sont conservées au LSLF dans des casiers en acier inoxydable remplis d'une atmosphère stérile d'azote. Elles sont manipulées par l'intermédiaire de boîtes à gants pour répondre aux demandes d'échantillons de scientifiques du monde entier.

Rôle du centre

Chaque année, environ de 200 à 400 échantillons sont envoyés à une cinquantaine de chercheurs après évaluation de l'intérêt scientifique de leur demande par un comité ad hoc. Les échantillons sont seulement prêtés et doivent revenir au LSLF à l'issue des travaux de recherche[4]. En 2004, un total de 90 scientifiques en disposaient[3].

Références

  1. (en) « Lunar Sample Laboratory Facility », sur NASA (consulté le 29 août 2017).
  2. (en) William Jeffs, « Lunar Sample Laboratory at NASA Johnson Space Center Turns 25 », sur nasa.gov, (consulté le 29 août 2017).
  3. (en) « Moon rock laboratory at NASA turns 25 », sur http://www.collectspace.com, (consulté le 23 novembre 2017).
  4. (en) Guy Gugliotta, « The Keepers of the Moon », sur New York Times, .

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

  • Portail de l’astronautique
  • Portail de la Lune
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.