Madurodam

Madurodam est un parc miniature néerlandais, situé à La Haye et abritant de parfaites répliques à l'échelle 1:25 de célèbres monuments historiques et bâtiments publics, d'infrastructures, d'activités industrielles ainsi que de quartiers typiques que se trouvant à divers endroits dans le pays. Le domaine de Madurodam couvre une superficie totale de 62 630 m² dont 17 630 m² permettent l'exposition de maquettes. Le parc est visité par plus de 655 000 personnes annuellement.

Madurodam

Ouverture 2 juillet 1952
Domaine Parc de loisirs
Pays Pays-Bas
Province Hollande-Méridionale
Commune La Haye
Type de parc Parc miniature
Nombre de visiteurs 655 000[1] (2014)
Site web http://www.madurodam.nl/
Coordonnées 52° 06′ 00″ nord, 4° 18′ 00″ est
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Histoire

Projet initial

Le ministre de l'Intérieur Edzo Toxopeus inaugurant Madurodam en 1952, devant la maquette du Binnenhof, abritant les États généraux.

Le parc de Madurodam est construit à l'initiative des parents de George Maduro[2], étudiant en droit juif originaire de Curaçao qui combat les forces d'occupation allemandes en tant que membre de la Résistance néerlandaise et mort au camp de concentration de Dachau en . Le parc est dessiné par l'architecte Siebe Jan Bouma, originaire de Groningue et alors directeur du Zuiderzeemuseum à Enkhuizen.

Évolution récente

Beatrix visitant le parc en 1971 avec le bourgmestre de Madurodam à sa gauche.

Au milieu des années 1980, l'architecte Carel Weeber présente un projet d'expansion de Madurodam, pour notamment inclure l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol  une maquette animée, tout comme les travaux du plan Delta, les tramways, les voies ferrées, ainsi que les autoroutes  et le port de Rotterdam. L'ensemble est inauguré le par la reine Beatrix. La maquette de Schiphol est rénovée en 2003, afin de prendre en compte les changements récents à l'aéroport. En 2009, Madurodam inaugure sa miniaturisation de la HSL-Zuid, première ligne de chemin de fer à grande vitesse du pays entre la frontière belge et Schiphol via Rotterdam-Central.

Bourgmestre de Madurodam

À l'instar des autres communes du royaume, Madurodam a un bourgmestre. Il s'agit d'un enfant de la région, exerçant la fonction pour la durée d'un an.

Ses responsabilités incluent la supervision de la visite des hôtes de marque à travers le parc et le conseil des dirigeants sur les développements à conduire. Il est assisté de dix autres enfants de la région dans un « conseil municipal de jeunesse » (en néerlandais : jeugdgemeenteraad).

Futurs développements

Jusqu'en 2030, Madurodam continuera de s'agrandir avec plusieurs pavillons thématiques orientés vers l'histoire des Pays-Bas. Les pavillons présenteront[3] :

Galerie

Références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des parcs de loisirs
  • Portail des Pays-Bas
  • Portail du modélisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.