Maison flottante (CNEAI)

La Maison flottante est une résidence d'artiste rattachée au Centre national édition art image (CNEAI), amarrée sur les berges de l’île des impressionnistes à Chatou (Yvelines), inaugurée le [1].

Maison flottante
Maison flottante (CNEAI)
Présentation
Type
Maison sur l'eau
Architecte
Construction
2006
Commanditaire
Hauteur
3,70 mètres
Propriétaire
Ville de Chatou
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
48° 53′ 23″ N, 2° 09′ 51″ E
Localisation sur la carte de France
Localisation sur la carte d’Île-de-France
Localisation sur la carte des Yvelines

Historique

Pour les dix ans du Centre national édition art image (CNEAI, créé en 1997), une commande publique du Ministère de la Culture et de la Communication a été mise en œuvre afin d'achever le programme initial d’aménagement du centre d’art qui comprenait des ateliers d’artistes. Dans la mesure où le (Plan local d'urbanisme) (PLU) de la ville de Chatou ne permettait plus de construction sur l’île, le projet a été imaginé sur l’eau. L’île est connue pour les nombreux canotiers qui naviguaient sur la Seine[2]. Auguste Renoir y a peint Le Déjeuner des canotiers, tandis que les peintres fauves André Derain et Maurice De Vlaminck avaient installé leur atelier dans la Maison Levanneur. Les frères Bouroullec ont souhaité réinventer de manière contemporaine l’idée des ateliers bateaux-lavoirs[3], véritables maisons flottantes amarrées au bord des fleuves, et de la Seine en particulier, au début du XXe siècle[4].

Architecture

Réalisée par les designers Ronan et Erwan Bouroullec avec les architectes navals Denis Daversin et Jean-Marie Finot[5], la Maison flottante[6] est un bateau habitable construit au Havre par la société Constructions Métalliques Mouquet[7]. Elle mesure 5,10 m de largeur, 3,70 mètres de hauteur et 23 mètres de long, pour une surface de plancher de 110 m2, dont 23 m2 de terrasses couvertes de pergolas réparties aux deux extrémités[8]. Elle est amarrée près de la Maison Fournaise, accrochée à la berge par des bracons et câbles d’acier.

Le projet de conception a été élaboré à partir de la demande des concepteurs de s’insérer dans un lieu naturel sans nuire à ses équilibres, tout en s’appropriant d’anciennes traditions[9]. Les études concernant la carène ont permis de minimiser les mouvements de roulis au passage des péniches, afin d'obtenir une grande stabilité et d'écarter le plus possible le courant et les corps flottants sur la Seine[5].

L’ensemble, coque et superstructure, prévu au départ en matériau composite stratifié, est en aluminium anodisé avec des nervures porteuses. La flottaison est garantie par six compartiments étanches. L’enveloppe extérieure, murs et toit, est doublée d'un palissage de lattes de bois destiné à être recouvert de plantes grimpantes (passiflore, clématites, vigne vierge).

L’intérieur est aménagé pour moitié avec un atelier-espace d’accueil et pour le reste d’une chambre, d’un bureau, d’une cuisine, de toilettes et d’un espace de couchage pour enfants. À l’intérieur, des bois précieux ont été utilisés pour les parements : maçaranduba pour les planchers, cèdre rouge pour les murs latéraux et les voûtes, ipé pour les terrasses.

Résidents à la Maison flottante du CNEAI

Année 2015

  • Jacob Fabricius (DK)
  • collectif Lauenen (CH)
  • Fabrice Reymond (FR)
  • Tom Peeping (FR)

Année 2014

  • Tom Peeping (FR)
  • Ravi Shardja, Samon Takahashi, Frédéric Rebotier et Jean-Marcel Busson GOL (FR)
  • DeYi Studio Shanghai (CN) et (FR)
  • 1:1 projects (IT)
  • Kateřina Šedá (CZ)
  • Amélie Laplanche et Tim Ryckaert MOREpublishers (BE)
  • Anne König et Jan Wenzel Spector Books (DE)

Année 2013

  • Banfi Riccardo (IT)
  • Alessandro Di pietro (IT)
  • Paolo Parisi (IT)
  • Melissa Tan (SG)
  • Bruce Quek (SG)
  • Verlag Lubok (DE)
  • Antoine Dufeu (FR)
  • E IL TOPO (IT)
  • De Tscharner David (BE)
  • Dutel Olivier (FR)
  • Letto-russe Collectif (LT)

Année 2012

  • A Constructed World (AU)
  • Alexis Zavialoff (DE), Jennifer Chert (DE)

Année 2010

  • Alexis Zavialoff (DE)
  • Britta Peters (DE), Hannes Loichinger (DE), Marie-Luise Birkholz (DE)
  • Anne-Laure Sacriste (FR), Vincent Romagny (FR)
  • Charles Mazé (FR), Coline Sunier (FR), François Aubart (FR)
  • Christophe Lemaitre (FR)
  • Ivo Provoost (BE), Simona Denicolai (BE)
  • Mathieu Copeland (FR)
  • Manuel Joseph (FR)

Année 2009

Année 2008

Année 2007

Autres maisons flottantes

Bibliographie

Notes et références

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail des arts
  • Portail de l’art contemporain
  • Portail des Yvelines
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.