Maisonnais-sur-Tardoire

Maisonnais-sur-Tardoire (Maisonès en occitan) est une commune française située dans le département de la Haute-Vienne en région Nouvelle-Aquitaine.

Pour l’article homonyme, voir Maisonnais dans le Cher.
Pour les articles homonymes, voir Tardoire (homonymie).

Maisonnais-sur-Tardoire

La place centrale de Maisonnais-sur-Tardoire.

Blason
Administration
Pays France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Haute-Vienne
Arrondissement Rochechouart
Canton Rochechouart
Intercommunalité Communauté de communes Ouest Limousin
Maire
Mandat
Raoul Rechignac
2014-2020
Code postal 87440
Code commune 87091
Démographie
Population
municipale
390 hab. (2017 )
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 42′ 47″ nord, 0° 41′ 26″ est
Altitude 275 m
Min. 165 m
Max. 306 m
Superficie 31,89 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Haute-Vienne
Maisonnais-sur-Tardoire
Géolocalisation sur la carte : Haute-Vienne
Maisonnais-sur-Tardoire
Géolocalisation sur la carte : France
Maisonnais-sur-Tardoire
Géolocalisation sur la carte : France
Maisonnais-sur-Tardoire
Liens
Site web maisonnais-sur-tardoire.fr

    Elle est intégrée au parc naturel régional Périgord-Limousin.

    Géographie

    Situation de la commune de Maisonnais-sur-Tardoire en Haute-Vienne.

    Maisonnais-sur-Tardoire est la commune la plus occidentale du Limousin, à la longitude de Périgueux ou Saint-Gaudens au sud et de Tours ou Paluel au nord.

    Elle est arrosée par la Tardoire, le Trieux et le Nauzon.

    Communes limitrophes

    Maisonnais-sur-Tardoire est limitrophe de sept autres communes, dont deux dans le département de la Charente, et deux autres dans celui de la Dordogne.

    Carte de Maisonnais-sur-Tardoire et des communes avoisinantes.

    Histoire

    Politique et administration

    Liste des maires successifs[2]
    Période Identité Étiquette Qualité
    2001 2008 Roger Léger    
    2008 2010 Joël Demperat    
    2010 En cours Raoul Rechignac    
    Les données manquantes sont à compléter.

    Démographie


    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

    En 2017, la commune comptait 390 habitants[Note 1], en diminution de 8,88 % par rapport à 2012 (Haute-Vienne : -0,38 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    1 2061 2911 3431 5381 5161 5891 5101 6531 669
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    1 6471 6081 6291 5851 6771 7361 7751 7421 723
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    1 6541 5711 5591 4141 3261 2301 1771 065952
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
    912799696607512454477444400
    2017 - - - - - - - -
    390--------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Culture locale et patrimoine

    Lieux et monuments

    • Vestiges du château de Lavauguyon, forteresse médiévale du XIIIe siècle.
    • Église romane Saint-Cyprien.
    • Gisant debout, à la porte du cimetière.
    • Château Rocher, château Renaissance (propriété privée).

    Personnalités liées à la commune

    Héraldique

    Les armoiries de Maisonnais-sur-Tardoire se blasonnent ainsi :

    De gueules au pal de vair ; à la filière engrêlée d'argent.

    Pour approfondir

    Bibliographie

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    • Portail de la Haute-Vienne
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.