Maj Trafyk

Maj Trafyk (anciennement Trafyk Jam), de son vrai nom Jimmy Jabbour, né le à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, est un artiste pluridisciplinaire rappeur, compositeur, chanteur, acteur, peintre et photographe français d'origine antillo-libanaise. Il est le fils de Rudy Jabbour, photographe auteur des pochettes de Love and Ka Dance et Lagué mwen, les deux premiers albums de Kassav'. En 2002, il intègre le label GazDemAll de Jmdee, avec lequel il publie son premier EP solo intitulé Symétrikman. Son premier album s'intitule, Chrysalide, publié en 2007 au label Indiegenius.

Maj Trafyk
Portrait de Maj Trafyk (2020)
Informations générales
Surnom Trafyk Jam, M.A.J, Trafykante, Majistralis, Bonhomme de neige, Le Maj, Traf, Thanos
Nom de naissance Jimmy Jabbour
Naissance
Pointe-à-Pitre, Guadeloupe, France
Activité principale Rappeur, compositeur, acteur, artiste peintre, photographe
Genre musical Hip-hop underground, Hip-hop français
Instruments Voix, baryton
Années actives Depuis 1997
Labels Indiegenius, GazDemAll, Redzone (Westindian Records)
Site officiel indiegenius.net

Biographie

Connu aux Antilles sous le pseudo Trafyk Jam[1], reconnu pour sa voix assassine et ses prouesses en termes de flow[2], Maj Trafyk participe en 1997 à l'album Bad Boy Story du collectif Reggae Hip Hop Martiniquais Redzone Records, dont il est avec Yaniss Odua, Djama keita et Laurent Le Duc, un des membres fondateurs[3]. En 1998, sort Eclipse Totale, le deuxième album de Redzone. Il fait participer Crise en Thèmes (groupe de Trafyk Jam)[4], Saya ou encore Lyricson. En 1999, Crise en Thèmes (Trafyk Jam, Staicky, Leman et DJ Kross D), participent lors d'un séjour sur Paris, à la mixtape "Illegalmix" de Jmdee (ex Dj de Disiz), ainsi qu’à la compilation Univers des lascars (Oxmo Puccino, La Cliqua, IAM...) produite par Joe Dalton[5]. Trafyk Jam sera également sollicité pour doubler des voix dans la série d'animation Les Lascars d'El Diablo. En 2001, après ses 25 premières années passées dans les îles, Trafyk Jam s'installe à Paris et devient Maj Trafyk[6].

En 2002, Maj Trafyk intègre le label GazDemAll de Jmdee, avec lequel il publie son premier EP solo intitulé Symétrikman[7]. La même année, il pose sur le titre Hip-hop citoyen[8] de Princess Anies, aux côtés de rappeurs et groupes tels que Doudou Masta, Sniper, Ol Kainry, Zoxea, ou encore Scred Connexion. En 2005, Maj Trafyk fonde le label indépendant Indiegenius, avec son associé Fafat. En 2006, il est invité avec Joe Lucazz sur le projet de Nakk Street minimum[9], ainsi que sur l'album de John Gali Le jour G, dans lequel il interviendra en tant que chanteur.

Le premier album de Maj Trafyk s'intitule, Chrysalide, et sort en 2007 via son label Indiegenius. Il s'ensuit une longue période durant laquelle l'artiste se consacre à sa famille[10]. En 2012, il revient avec la mixtape Sphinx tête de mort mixée par DJ Phaxx. 2013 assiste à la publication de l'EP Petite prophétie (version numérique), produit et réalisé par Alsoprodby (ex membre de Saian Supa Crew)[11]. En 2014, Maj Trafyk fait une apparition dans la saison 3 de la série Braquo, puis ouvre le bal sur L'undaground s'exprime 7 de Rockin' Squat. Le de la même année, il défendra son couplet sur scène aux côtés d'Assassin à La Cigale, puis au mois de septembre, c'est la sortie CD de Petite Prophétie (version physique), incluant le titre inédit Bonhomme 2.0 Neige mixé par Fred Dudouet.

En 2016, Maj Trafyk signe un titre pour la bande originale de Cannabis, sur une production de White and Spirit (Cercle Rouge), producteurs de la compilation Ma 6-T va crack-er sortie en 1997, et inspirée du film du même nom réalisé par Jean-François Richet.

En 2020, Hill.G et Cassidy (Les X) s'unissent avec Maj Trafyk et livrent le titre Mensonges et Make up, premier extrait de l'album rap français Solide du producteur masqué Kyo Itachi. Cette même année, Maj est le seul artiste français à apparaitre sur l'album acoustique 432 de Rockin' Squat.

Discographie

Albums studio

        Albums collaboratifs

            Mixtapes

            • 2003 : Maj Trafyk - Les légendes remixées (Jmdee / Gazdemall)
            • 2012 : Maj Trafyk - Sphinx Tête de Mort (Dj Phaxx)
            • 2014 : Maj Trafyk - Amères Tunes (Kakophonie)
            • 2019 : Maj Trafyk - Majistralis Tape (Dj Nels /Time Bomb)

            Principaux titres

            • 1997 : Kidnappé par E.T
            • 2002 : Ils préfèrent nous dire fous (Prod Jmdee)
            • 2003 : Venez me chercher (12e Round) / (Prod Jmdee) (version vinyle)
            • 2007 : Gwada ou Nina
            • 2012 : Syndrome du phœnix (Bande originale BD Manioka vol. 2) / (Prod Alsoprodby) (version vinyle)
            • 2012 : Gun dans ta gueule
            • 2013 : Mona Lisa
            • 2013 : Pon the top (feat. MadaJack)
            • 2014 : NostradaMaj (Prod Alsoprodby)
            • 2014 : Bonhomme 2.0 neige
            • 2015 : Histoire d'une Pxxxxx (Prod Alsoprodby)
            • 2016 : Un air de fin du monde (Bande originale Cannabis) (Prod White et Spirit)
            • 2016 : Overdoz (Prod Eben 2 Neg' et Weston Born to Kick)
            • 2018 : Jizeus (Prod Weston Born to Kick)
            • 2019 : Éternel (feat. Hill G [X-Men]) (Prod Eben 2 Neg')
            • 2019 : Mensonges et make up (feat. Hill G, Cassidy [X-Men]) (Prod Kyo Itachi)

            Compilations et autres

            • 1997 : Abm - Lyrics pou yo * 4B*
            • 1998 : Les 60 maudits - mixtape (DJ Moody Mike) : Ne dis pas un mot
            • 1999 : Univers des lascars : Les îles de l'enfer avec Crise en thèmes
            • 1999 : Pourquoi tu prends le mic ? mixtape vol 1 avec Le Man
            • 1999 : Illegal mixtape (Jmdee Beat) : La plume est la pioche
            • 1999 : 972 Hip hop : Cassate sicilienne, C'est franchement avec Fdy Phenomen
            • 2000 : Only Dancehall 1 : Cartoon
            • 2002 : Time Bomb - Thèmes persos mixtape vol.3 by DJ Nels : De l'aube au crépuscule avec Azra' Larky
            • 2002 : Hiphop citoyen Princess Aniès * freestyle* avec Doudou Masta, Sniper (groupe), Scred Connexion, Ol Kainry, Zoxea...
            • 2003 : A l'instinct volume 1 (mixtape) : Fyktra vs Le moine avec Shaolin
            • 2003 : 12e round (maxi GazDemAll) Venez me chercher
            • 2003 : Pure son du ghetto 2 (PSG mixtape) : 1 plume 2 chiens avec Fdy Phenomen
            • 2003 : On sort 2 l'ombre : Fou rire
            • 2003 : Les légendes remixées (Jmdee)
            • 2004 : Amères Tunes (Kako Phonie)
            • 2005 : Tropical mix : Ninja Style
            • 2005 : Dancehall Tracks (DJ Traxx) : Champs de cannes
            • 2006 : Nakk (street album) - Street minimum : J'crois pas en l'homme avec Joe Lukazz
            • 2006 : John Gali (album) - Le jour G : Made in timal
            • 2008 : Seven (mixtape) : Sex, drogue, money avec Manu Key et Marginal Sossa
            • 2010 : Pagaille (album) 1er album solo
            • 2011 : Fdy Phenomen (album) - Qui peut tuer la rage d'un assassin ? : Qu'est-ce tu m'veux
            • 2011 : Cns Wes (album) - 1 pied dans la merde, 1 pied dans la réussite : Est-ce que tu sais ? avec Fdy Phenomen
            • 2012 : Sinik (album) - La Plume et le Poignard : Légitime défonce avec Alonzo
            • 2012 : Sur1 (street album) - Outsider : Roots, Go Fast
            • 2012 : Danjahrouz (street album) - Danjahrouz 1.0 : Saigneur de la plume
            • 2012 : Sphinx tête de mort (DJ Phaxx)
            • 2015 : Rockin'Squat - Excuse My French Part 3 : L'undaground s'exprime 7
            • 2016 : Z4 Mixtape : Douwé Nou
            • 2016 : Da Wik vol.4: le feu : La douleur
            • 2016 : Le rap indé ouvre sa gueule : Pour la musique avec MadaJack et Reeno
            • 2016 : Cannabis (B.O de la série TV d'Arte) : Un air de fin du monde Produit par White & Spirit (Cercle Rouge Productions)
            • 2017 : J'arrive Léger (mixtape) : Anmwé (Supa Boy)
            • 2017 : Reggae Minute Riddm (one Riddim) : Dis leur avec Mighty Ki La (7 Seals records)
            • 2019 : Wanted Muzik vol.3 : Nos disparus avec Jaeyez et Rimo (Produit par Deno)
            • 2020 : Kill Me (compilation) : Couleur cocaïne et Le pire animal avec La Combine (Sear Lui Même et Le Komplice A.D.S)(Produit par Eben 2 neg' et Stélio)

            Labels

            • Redzone (Westindian Records), label créé par Laurent LeDuc (LLD) (1997-2000)
            • GazDemAll, label créé par Jmdee (2001-2003)
            • Indiegenius, label créé par Maj Trafyk et son associé Fafat Style (2005-2014)

            Filmographie

            • 1998 : Les Lascars (doublage de voix du Rasta, épisode Une aventure incroyable)
            • 1998 : Les Lascars (doublage de voix / épisode Tebé 3)
            • 2014 : Braquo 3 (épisodes 2 Nos funérailles et 3 Odessa ; rôle d'un membre de la mafia russe, garde du corps personnel d'un Parrain)

            Notes et références

            1. « Chronique Symétrikman, Maj Trafyk », sur Abcdr du son, (consulté le 4 mai 2013).
            2. « hiphop de brousse, symétrikman », sur Rap Rnb n°53, (consulté le 4 mai 2013).
            3. « Interview Maj Trafyk », sur Abcdr du son, (consulté le 27 avril 2013).
            4. « CHRONIQUE Maj Trafyk Symétrikman », sur RER magazine no 27, (consulté le 4 mai 2013).
            5. « Maj Trafyk – Sphinx tête de mort [Intw / Tape] », sur hiphop4ever, (consulté le 27 avril 2013).
            6. « Chronique Maj Trafyk », sur Score magazine no 4, (consulté le 4 avril 2013).
            7. « Chronique Symétrikman », sur Score magazine no 7, (consulté le 4 avril 2013).
            8. « Interview Maj Trafyk », sur 5 Styles magazine no 8, (consulté le 4 mai 2013).
            9. « Interview Nakk Mendosa », sur Abcdr du son, (consulté le 4 mai 2013)
            10. « News Maj Trafyk : J'aurai toujours un lien avec le rap », sur Canal Street, (consulté le 23 mai 2013).
            11. « http://www.hiphop4ever.fr/mt-prophetie/ », sur hiphop4ever, (consulté le 27 avril 2013).

            Liens externes

            • Portail du hip-hop
            • Portail du reggae
            • Portail du cinéma français
            Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.