Makisu

Un makisu ou maki sudare (巻き簾), littéralement « rideau à rouleau » est, en cuisine japonaise, une natte formée à l'aide de tiges de bambou reliées par une ficelle de coton. Il est principalement utilisé pour créer des makizushi, une variété de sushi mêlant riz rond (riz japonais, généralement remplacé par du riz long en Occident) vinaigré, algue nori et poissons, œufs de poissons, crustacés, végétaux ou omelette.

Makisu
巻き簾

Plusieurs makisu de différentes tailles et formes.

Autre nom Maki sudare (巻き簾)
Lieu d’origine Japon
Place dans le service Ustensile de cuisine japonais

Le makisu sert également à donner une certaine forme aux omelettes, et il permet de retirer l'excédent de liquide dans la nourriture. Il peut également servir d'essoreuse à salade : il suffit de mettre délicatement les feuilles de salade à l'intérieur et de les presser.

Il y a deux types de makisu :

  • l'un de 22 × 20 cm, fait de tiges de bambou avec un côté brillant très pâle et plat destiné à rouler les sushis ;
  • l'autre, plus grand, constitué de tiges de bambou triangulaires ou rondes, qui permet de dessiner des motifs sur les rouleaux ou de rouler les tamagoyaki (omelettes japonaises).

Voir aussi

Article connexe

  • Portail de la cuisine japonaise
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.