Maladie de Paget

Le chirurgien anglais Sir James Paget a donné son nom à trois maladies, dites maladies de Paget : la plus connue, la maladie osseuse de Paget, la maladie de Paget du mamelon (qui est un cancer du sein) et la maladie de Paget extramammaire.

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

La maladie osseuse de Paget

Décrite en 1877[1], la maladie osseuse de Paget est une maladie touchant les os, localisée à un ou plusieurs os, caractérisée par un remodelage osseux excessif aboutissant à une hypertrophie progressive des pièces osseuses et à d'importantes anomalies de la micro-architecture osseuse. Il s'agit d'une ostéite déformante d'origine inconnue.

La maladie de Paget mammaire

À ne pas confondre avec la précédente, elle est caractérisée par l'apparition d'une plaque eczématiforme sur le mamelon, chez la femme. Elle doit être diagnostiquée rapidement et traitée en urgence : la maladie de Paget du mamelon est en effet une forme de cancer du sein inflammatoire, particulièrement sévère, touchant les canaux galactophoriques sous-mamelonnaires.

La maladie de Paget extramammaire

D'évolution habituellement lente, peu ou pas envahissante, se développant sur le revêtement cutané, la maladie de Paget extramammaire, appelée également « maladie de Paget mammaire extramammaire » en référence à son histologie qui est identique à la maladie de Paget du sein, est un adénocarcinome intraépidermique[2].

On décrit des maladies de Paget vulvaire, du scrotum, périanales, des creux axillaires voire des paupières, des conduits auditifs externes ou de l'ombilic, la maladie se développant dans des zones cutanées riches en glandes apocrines.

Notes et références

  1. (en) Paget J., On a form of chronic inflammation of bones (osteitis deformans), Trans Med-Chir Soc, 1877,60,37:63
  2. (en) J. Lloyd and A. M. Flanagan, « Mammary and Extramammary Paget's Disease », Journal of Clinical Pathology, vol. 53, no 10, , p. 742-749 (ISSN 1472-4146, PMID 11064666, DOI 10.1136/jcp.53.10.742, lire en ligne, consulté le 22 juin 2012)

Voir aussi


Liens externes

  • Portail de la médecine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.