Marc Tardif

Marc Tardif (né le à Granby au Québec, Canada) est un joueur de hockey sur glace, jouant au poste d'ailier gauche, dans la Ligue nationale de hockey et l'association mondiale de hockey[1].

Marc Tardif
Nationalité Canada
Naissance ,
Granby (Canada)
Joueur retraité
Position Ailier gauche
A joué pour Voyageurs de Montréal (LAH)
Canadiens de Montréal (LNH)
Sharks de Los Angeles (AMH)
Nordiques de Québec (AMH - LNH)
Repêc. LNH 2e choix au total, 1969
Canadiens de Montréal
Carrière pro. 1969-1983

Biographie

Après deux campagnes avec le Canadien junior de Montréal de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Canadiens de Montréal, invoquant pour la dernière fois leur privilège de choisir des joueurs québécois au premier et deuxième tour du repêchage amateur, font de Tardif leur deuxième choix au repêchage amateur de la LNH 1969, son ami Réjean Houle ayant été le premier choix[2]. Il passe la majeure partie de la 1969-1970 avec les Voyageurs de Montréal, alors club-école des Canadiens, étant l'une des vedettes offensives d'une équipe remplie de futures vedettes de la LNH (dont Jude Drouin, Guy Charron, Guy Lapointe et Peter Mahovlich). Il fait son entrée dans la LNH pour de bon la saison suivante et joue avec aplomb, remportant la Coupe Stanley avec les Canadiens.

Ne s'entendant plus avec l'entraîneur des Canadiens, Scotty Bowman, Tardif se laisse séduire par l'AMH et signe avec les Sharks de Los Angeles au cours de l'été 1973 ; il paraphe un contrat de trois ans pour 450 000 dollars[3]. Il inscrit quarante buts au cours de la saison avec l'équipe des Sharks lors de la saison 1973-1974[4]. L'équipe se retrouve au Michigan la saison suivante et Tardif les suit, jouant brillamment avant d'être échangé aux Nordiques de Québec au cours de la saison[5]. Il signe avec les Nordiques pour quatre saisons et une somme de 140 000 dollars par an et est aligné avec deux autres québécois, Christian Bordeleau et Réal Cloutier[4].

Il récolte soixante-douze points en cinquante-trois matchs dans l'uniforme du « fleur-de-lysé » au terme de la saison[6], aidant les Nordiques à atteindre la finale de la Coupe AVCO, perdant contre les Aeros de Houston. La saison suivante, il marque soixante-et-onze buts et ajoute soixante-dix-sept passes pour un total de cent quarante-huit points, dominant la ligue aux chapitres des buts, passes et points avec une avance considérable sur ses plus proches poursuivants, tandis que les Nordiques récoltent cinquante victoires[6]. Tardif devient ainsi seulement le deuxième joueur à dépasser la marque des 70 buts au cours d'une seule saison – le premier étant Bobby Hull. Ses séries sont cependant écourtées par Rick Jodzio des Cowboys de Calgary, qui attaque sauvagement Tardif avec son bâton puis le frappe avec ses poings[7]. L'incident cause une sérieuse blessure à la tête de Tardif et il s'agit d'une des premières blessures à la tête connue[8]. Jodzio est suspendu par l'AMH et il reçoit par la suite une amende de 3 000 dollars par le tribunal du Québec[8].

La saison suivante, il est nommé capitaine et mène les Nordiques à leur unique championnat de la Coupe AVCO avec un autre effort de 100 points. En 1977-1978, Tardif établit un record dans le hockey professionnel (plus tard battu par Wayne Gretzky) avec 154 points dans une saison, une performance qui lui vaut son second titre de meilleur joueur de la ligue.

Il reste une star des Nordiques jusqu'à leur entrée dans la LNH en 1979, devenant leur premier capitaine dans la LNH ; il se retire finalement au terme de la saison 1982-1983. Les Nordiques retirent son numéro 8 pour honorer ses performances.

Il vit actuellement à Québec, dans la province de Québec où il détient deux franchises automobiles, Charlesbourg Toyota et Kia Beauport.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[1]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1967-1968Canadien junior de MontréalAHO5432346662
1968-1969Canadien junior de MontréalAHO51314172121
1969-1970Canadiens de MontréalLNH1832527
1969-1970Voyageurs de MontréalLAH4527315870836929
1970-1971Canadiens de MontréalLNH761930491332031440
1971-1972Canadiens de MontréalLNH753122538162359
1972-1973Canadiens de MontréalLNH76252550481466126
1973-1974Sharks de Los AngelesAMH7540307047
1974-1975Stags de Michigan
Blades de Baltimore
AMH23125179
1974-1975Nordiques de QuébecAMH53383472701510112110
1975-1976Nordiques de QuébecAMH8171771487921012
1976-1977Nordiques de QuébecAMH6249601096512410148
1977-1978Nordiques de QuébecAMH7865891545011691511
1978-1979Nordiques de QuébecAMH744155969846284
1979-1980Nordiques de QuébecLNH5833356830
1980-1981Nordiques de QuébecLNH632331543551342
1981-1982Nordiques de QuébecLNH75393170551312316
1982-1983Nordiques de QuébecLNH762131523440002
Totaux AMH 4463163506664184427325935
Totaux LNH 5171942074014436213152875

Références

  1. (en) « Marc Tardif hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database .
  2. Willes 2004, p. 162
  3. Willes 2004, p. 164
  4. Willes 2004, p. 165
  5. Willes 2004, p. 160
  6. Willes 2004, p. 166
  7. Willes 2004, p. 167
  8. Willes 2004, p. 168

Bibliographie

  • (en) Ed Willes, The Rebel League: The Short and Unruly Life of the World Hockey Association, McClelland & Stewart, , 277 p. (ISBN 0-7710-8947-3)
  • Portail du Québec
  • Portail du hockey sur glace
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.