Marc de Beauvau-Craon (1921-1982)

Marc Charles Louis Joseph Marie de Beauvau-Craon, né à Paris le , mort au château d'Haroué le , fut le 7e et dernier prince de Beauvau-Craon.

Pour les articles homonymes, voir Marc de Beauvau-Craon.
Marc de Beauvau-Craon
Fonction
Président
La Demeure historique
-
Titre de noblesse
Prince
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Famille
Père
Conjointe
Laure de Beauvon-Craon (d)
Enfants
Minnie de Beauvau-Craon, Princesse de Beauvau-Craon (d)
Diane de Beauvau-Craon, Princesse de Beauvau-Craon (d)
Autres informations
Propriétaire de

Biographie

Issu de la famille de Beauvau, il est le fils de Charles Louis, 6e prince de Beauvau-Craon, et de Mary Grace Gregorini.

il épouse en premières noces le , doña Albina Christina Laetitia Patiño y Borbon, née à Madrid le . Duchesse de Durcal depuis 2003, elle était la fille d'Anténor Patiño, « roi de l'étain » et de María Cristina de Borbón y Bosch-Labrús (Marie-Christine de Bourbon), duchesse de Durcal (1913-2002). Elle lui donne deux filles et ils divorcent le .

Il épouse civilement en secondes noces le Laure Odette Charlotte du Temple de Rougemont, présidente d'honneur de Sotheby's France, chevalier de la Légion d'honneur.

Laure de Beauvau joua un rôle influent dans l'ouverture de la profession de commissaire priseur aux sociétés commerciales, en 2001 [1]. Fille du général Jean-Louis du Temple de Rougemont, elle était née à Tarbes le et est décédée à Angers le [2]. Sans postérité.

Héritier et propriétaire du château d'Haroué, Marc de Beauvau-Craon fut président de l'association La Demeure historique de 1972 à 1982 [3].

De sa première union sont issues deux filles :

  1. Marie Isabelle Cristina Adèle Gracie, dite Minnie, princesse de Beauvau-Craon, née à Boulogne-Billancourt le , épouse de Duncan Hugh McLaren (divorcée en 1986), puis de Xavier Botana.
  2. Marie Diane Christina Isabelle, princesse de Beauvau-Craon, née à Boulogne-Billancourt le , épouse de Ahmed Mohamadialal, dont elle est divorcée.

Notes et références

  1. « Mort de Laure de Beauvau-Crfaon, "une grande dame". », sur Le Figaro.fr, Le Figaro, (consulté le 25 avril 2019)
  2. Le Monde, Carnet, 5 mai 2017, p. 21.
  3. La Demeure historique, n°135, 4e trimestre 1999.

Pages connexes


  • Portail du monde contemporain
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.