Marcel (évêque de Tarentaise)

Marcel ou Marcellin (Marcellus, † v. 440) est un saint populaire de l'Église catholique romaine, second évêque légendaire de Tarentaise. Il est fêté le 16 janvier.

Pour les articles homonymes, voir Marcel.
Marcel
Fonction
Évêque de Tarentaise
-
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnus
Décès
Date inconnue
Activité
Autres informations
Étape de canonisation
Saint populaire (en)

Hagiographie

Selon la tradition, Marcel ou Marcellin aurait été élevé à Ayme[1], et serait le descendant d’une lignée noble de la vallée[2]. Moine de Lérins, il accompagne saint Jacques de Tarentaise dans son périple jusqu'en Tarentaise[3]. À la mort de saint Jacques de Tarentaise, vers 1429, il lui succède sur le siège de Moûtiers[1],[3],[4]. Il serait à l'origine du bourg du château dit Saint-Jacques ou Jacquemoz, ainsi que deux églises dans la cité Darantasia, l'actuel Moûtiers[1].

Il est donné comme saint patron de la paroisse érigée autour du château, l'actuel Saint-Marcel, selon les auteurs de Saints et saintes de Savoie (1999)[3]. Toutefois, les auteurs de l'Histoire des communes savoyardes (1982) indiquent que la commune de Saint-Marcel, qui portait anciennement le nom de Saint-Jacques ou Jacquemoz a pour saint patron Marcel Ier († 309), 30e pape (308-309)[5]. Marcel de Tarentaise est d'ailleurs célébré le , tout comme le pape et Jacques de Tarentaise[3].

Il serait mort vers 440[3],[4].

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Lien externe

Notes et références

  1. Joseph-Antoine Besson, Mémoires pour l'histoire ecclésiastique des diocèses de Genève, Tarentaise, Aoste et Maurienne et du décanat de Savoye, S. Hénault, 1759 (copie de l'exemplaire bibliothèque cantonale et universitaire de lausanne), 506 p. (lire en ligne), p. 192.
  2. Denise Péricard-Méa, Éric Deschamps, « En Tarentaise, un saint Jacques concurrent de Compostelle ? Un patrimoine et une histoire sauvés de l’oubli », SaintJacquesInfo, (lire en ligne)
  3. Jean Prieur et Hyacinthe Vulliez, Saints et saintes de Savoie, La Fontaine de Siloé, , 191 p. (ISBN 978-2-8420-6465-5), p. 16-18.
  4. Lovie, 1979, p. 277.
  5. Marius Hudry, Histoire des communes savoyardes : Albertville et son arrondissement (vol. 4), Roanne, Éditions Horvath, , 444 p. (ISBN 978-2-7171-0263-5), p. 374-375. ([PDF] lire en ligne)
  • Portail du catholicisme
  • Portail de l'histoire de la Savoie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.