Marguerite Chapman

Marguerite (Florence) Chapman est une actrice américaine, née le à Chatham (État de New York), morte le à Burbank (Californie).

Pour les articles homonymes, voir Chapman.
Marguerite Chapman
Dans Les Belles Promesses (1949, photo promotionnelle)
Nom de naissance Marguerite Florence Chapman
Naissance
Chatham
État de New York, États-Unis
Nationalité Américaine
Décès
Burbank
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables Sept ans de réflexion (1955)
L'Incroyable Homme invisible (1960)
Séries notables Rawhide (1959)
Hawaï police d'État (1975)
Avec Glenn Ford, dans Destroyer (1943, photo promotionnelle)
Avec Fred MacMurray, dans Pardon My Past (1945, photo promotionnelle)
De g. à d. : Scott Brady, Mitzi Green, Wally Vernon et Marguerite Chapman, dans Gosses des bas-fonds (1952)

Biographie

Au cinéma, Marguerite Chapman contribue à trente-six films américains, le premier sorti en 1940. Les deux derniers sont Sept ans de réflexion de Billy Wilder (avec Marilyn Monroe et Tom Ewell), sorti en 1955, puis L'Incroyable Homme invisible d'Edgar G. Ulmer (avec Douglas Kennedy et James Griffith), sorti en 1960. Dans l'intervalle, mentionnons Pardon My Past de Leslie Fenton (1945, avec Fred MacMurray), ainsi que les westerns Ton heure a sonné (1948, avec Randolph Scott) et Kansas en feu (Kansas Raiders) (1950, avec Audie Murphy et Brian Donlevy), tous deux réalisés par Ray Enright.

S'y ajoute le film britannique The Last Page de Terence Fisher (1952, avec George Brent).

À la télévision, elle collabore à trente-cinq séries américaines entre 1953 et 1976, dont Rawhide (un épisode, 1959) et Hawaï police d'État (un épisode, 1975).

Pour cette contribution au petit écran, une étoile lui est dédiée sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.

Filmographie partielle

Au cinéma

(films américains, sauf mention contraire)

À la télévision

(séries)

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail du cinéma britannique
  • Portail des séries télévisées américaines
  • Portail du western
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.