Marianne de Prusse

Marianne de Prusse née le au château de Kamenz[1], aujourd'hui à Kamieniec en Pologne, et morte le , est une princesse de la Maison de Hohenzollern, arrière-petite-fille d'Albert de Prusse et de la princesse Marianne des Pays-Bas.

À ne pas confondre avec Marianne de Prusse (1785-1846).
Marianne de Prusse
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
(à 69 ans)
Herleshausen
Nationalité
Activité
Aristocrate
Famille
Père
Frédéric-Guillaume de Prusse (en)
Mère
Princess Agatha of Hohenlohe-Schillingsfürst (en)
Fratrie
Marie Therese Hug (d)
Conjoint
Enfants
Guillaume de Hesse-Philippsthal
Hermann Prinz von Hessen-Philippsthal-Barchfeld (d)
Wilhelm Chlodwig Friedrich Ernst Hermann Paul Philipp Heinrich Landgraf von Hessen-Philippsthal-Barchfeld (d)
Johanna Prinzessin von Hessen-Philippsthal-Barchfeld (d)

Biographie

La princesse Marianne de Prusse est la fille du prince Frédéric-Guillaume de Prusse (1880-1925) et de son épouse, née princesse Agathe de Hohenlohe-Schillingsfürst. Elle épouse le à Tabarz le prince Guillaume de Hesse-Philippsthal-Barchfeld (1905-1942), fils du landgrave Clovis de Hesse-Philippsthal-Barchfeld et de la princesse Caroline de Solms-Hohensolms-Lich.

De cette union sont issus :

  • Guillaume de Hesse-Philippsthal-Barchfeld, actuel landgrave et chef de la maison, né le au château d'Augustenau, il épouse Ode-Mathilde von Garmissen le , dont il a deux fils, Guillaume né en 1963 et Otto né en 1965.
  • Hermann, prince de Hesse-Philippsthal-Barchfeld, né le au château d'Augustenau, il épouse la comtesse Monika Strachwitz von Gross-Zauche und Camminetz, le , dont postérité
  • Johanna, princesse de Hesse-Philippsthal-Barchfeld, née le . Elle épouse le Alfons Kuhn, dont postérité, et dont elle divorce en 1961, et en secondes noces Bruno Rieck, le , dont postérité.

Notes

  1. Arnold McNaughton, The Book of Kings, Londres, Gardstone Press, 1973
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.