Marronnage (droit d'usage)

Le marronnage est un droit d'usage forestier sous l'Ancien Régime permettant à certains paysans d'obtenir du bois destiné à certains travaux précis, notamment la construction de sa maison (charpente, menuiserie, structure des murs à pans de bois), de clôtures et la fabrication des outils agraires[1]. On dit aussi droit de marnage en Lorraine.

Pour les articles homonymes, voir Marronnage.

Par exemple, les bénéficiaires du bois Bourgeois de Dabo ont droit à tout bois nécessaire à la construction de leur logis, notamment pour des bardeaux (toits aux tuiles en bois).

Notes et références

  1. Jean Gallet, Seigneurs et paysans en France 1600-1793, Editions Ouest-France, , p. 142.

Voir aussi

  • Portail du droit
  • Portail du bois et de la forêt
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.