Marta Karlweis

Marta Karlweis, ou Marta Wassermann, née le à Vienne en Autriche-Hongrie et morte le à Lugano en Suisse est un écrivain autrichien.

Marta Karlweis
Alias
Barbara Vogel
Naissance
Vienne Autriche-Hongrie
Décès (76 ans)
Lugano Suisse
Activité principale
écrivain
Auteur
Langue d’écriture allemand

Œuvres principales

Ein österreichischer Don Juan (1929)

Biographie

Marta Karlweis est la fille de l'écrivain viennois Carl Karlweis et la sœur d'Oskar Karlweis. En 1907, elle épouse Walter Stross, un industriel. Elle fait la connaissance lors d'un séjour à Altaussee de Jakob Wassermann qui s'est établi dans cette commune autrichienne. Elle divorce rapidement de Stross, tandis que le divorce de Wassermann, également marié traîne en longueur[1]. Leur fils Carl naît en 1924, mais le couple ne peut se marier qu'en 1926. Après le décès de Wassermann en 1934, elle doit abandonner la luxueuse villa d'Altaussee pour des raisons financières[1], les ouvrages de Wassermann étant désormais interdits dans l'Allemagne nazie. Elle part en Suisse où elle reprend des études de psychologie, notamment auprès de Carl Gustav Jung[2].

En 1935, elle publie au Querido Verlag un essai consacré à Jakob Wassermann, avec une introduction de Thomas Mann[3]. En 1939, elle émigre au Canada[3] où elle exerce la psychiatrie à Ottawa[2].

Ouvrages

  • 1919, Die Insel der Diana, S. Fischer Verlag
  • 1929, Ein österreichischer Don Juan, roman, Grethlein und Co.
  • 1935, Jakob Wassermann. Bild, Kampf und Werk, Querido Verlag

Notes et références

  1. Fraisl 2002
  2. Biographie de Marta Karlweis
  3. Sternfeld et Tiedemann 1970, p. 529.

Sources

Liens externes

  • Portail de l'Autriche
  • Portail de la littérature
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.