Marten Toonder

Marten Toonder (Rotterdam, - Laren, [1]) est un auteur de bande dessinée néerlandais notamment connu ses séries animalières destinées à la jeunesse Tom Pouce (1941-1986) et Panda (en) (1946-1991). Dessinateur prolifique et expressif, il été qualifié de « Walt Disney hollandais[2] ».

Marten Toonder
Marten Toonder (1972)
Nom de naissance Marten Toonder
Naissance
Rotterdam
Décès
Laren
Nationalité Néerlandais
Profession
Sculpture en hommage à Marten Toonder

Créations principales

L'univers poétique de Henk Backer a notamment inspiré Toonder à ses débuts[3].

  • Tom Pouce (en néerlandais : Tom Poes)
  • M. Pressibus
  • M. Bommel
  • Le petit Panda et son cortège d'acolytes, dont son majordome-cocker Jérémie Jolicœur, l'escroc-renard dandy Georges Bongarçon (ou George Goodfellow, car dans certaines séries son nom était traduit en anglais) et le détective-perroquet Pat O'Zoreil, qui ont paru dans le magazine éponyme de chez Artima[4].
  • Le capitaine Cappi. La bande dessinée Cappi et la masse inerte fournit une illustration très parlante de la différence (s'il y en avait eu une) entre masse de gravitation et masse d'inertie. Cette bande dessinée était parue dans le quotidien La Croix.

Une partie de la production de Marten Toonder était en bande dessinée à phylactères classiques et une autre à bandes muettes accompagnée d'un texte en dessous des images. Ces dernières, en France, se sont retrouvées plutôt dans la presse quotidienne nationale et régionale, dont la qualité d'impression de l'époque n'aurait pas permis une très bonne lisibilité des phylactères. On retrouve aussi ses œuvres publiées en Petit format, principalement aux Éditions Mondiales (Del Duca) avec la revue Tom Pouce (40 numéros) et le récit complet Arthur.

Adaptations cinématographiques

Prix Marteen Toonder

En 2010, le Prix Marten Toonder est créé à l'initiative de plusieurs auteurs et du gouvernement néerlandais. Doté de 25 000 € c'est la seule récompense nationale de bande dessinée.

Il récompense un auteur pour l'ensemble de sa carrière et a été décerné à Jan Kruis (2010), Peter Pontiac (2011) et Joost Swarte (2012). En 2013, le gouvernement annonce qu'il ne financera plus le prix, ce qui le menace directement[5].

Récompenses

Notes et références

  1. http://www.actuabd.com/Le-Centre-Belge-de-la-BD-celebre Le Centre Belge de la BD célèbre le centenaire de Maarten Toonder, le
  2. http://www.pressibus.org/bd/toonder/gen/frtoonder.html
  3. Patrick Gaumer, « Backer, Henk », dans Dictionnaire mondial de la BD, Paris, Larousse, (ISBN 9782035843319), p. 47-48.
  4. http://lecturederaymond.over-blog.com/article-21875085.html
  5. Pour tout le paragraphe Cf. Didier Pasamonik, Mauvais-passe pour le Prix Marteen sur actuabd. Consulté le 29 juillet 2013.

Annexes

Documentation

  • Alain Beyrand et Alain Cannet, Marten Toonder. L'Enchanteur au quotidien, La Nouvelle République du Centre, 1987.
  • (nl) Stripschrift no 289 : Marten Toonder, .

Liens externes

  • Portail de la littérature
  • Portail des Pays-Bas
  • Portail de la bande dessinée
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.