Martin Havlát

Martin Havlát (né le à Mladá Boleslav en Tchécoslovaquie, aujourd'hui ville de République tchèque) est un joueur tchèque de hockey sur glace professionnel[1].

Martin Havlát
Nationalité République tchèque
Naissance ,
Mladá Boleslav (Tchécoslovaquie)
Joueur retraité
Position Ailier droit
Tirait de la gauche
A joué pour Extraliga
HC Oceláři Třinec
HC Sparta Prague
HC JME Znojemští Orli
Superliga
Dynamo Moscou
LNH
Sénateurs d'Ottawa
Blackhawks de Chicago
Wild du Minnesota
Sharks de San José
Devils du New Jersey
Blues de Saint-Louis
Repêc. LNH 26e choix au total, 1999
Sénateurs d'Ottawa
Carrière pro. 1998-2017

Carrière de joueur

Repêché par les Sénateurs d'Ottawa au 26e rang du repêchage d'entrée dans la LNH 1999 alors qu'il jouait en République tchèque, Havlát commence sa carrière dans la Ligue nationale de hockey lors de la saison 2000-2001 où il récolte 42 points et est finaliste pour le trophée Calder[2].

Lors de la saison 2005-2006, une blessure à l'épaule le contraint à ne disputer que 18 matches durant la saison régulière et l'empêche de participer aux Jeux olympiques de Turin. Il rejoint les Blackhawks de Chicago via transaction au cours de l'été.

Il passe trois saisons avec les Hawks et connaît sa meilleure saison en 2008-2009 alors qu'il marque 77 points en 80 matches avec les Blackhawks[3]. Le , Havlát signe un contrat de six ans pour 30 millions de dollars avec le Wild du Minnesota. Après deux ans au Minnesota, le , il est échangé aux Sharks de San José en retour de Dany Heatley.

Souvent blessé et moins productif avec les Sharks, son contrat est racheté par l'équipe et devient agent libre lors de l'intersaison 2014. Il signe pour un an avec les Devils du New Jersey et connaît une autre saison difficile avec 14 points en 40 matchs. De nouveau agent libre, il obtient un essai avec les Panthers de la Floride en septembre 2015 mais est libéré de l'équipe avant le début de la saison régulière. Fin , il accepte un essai de la part des Blues de Saint-Louis et parvient à convaincre l'équipe de lui faire signer un contrat. Après deux matchs avec les Blues, il est libéré de son contrat à sa demande[4].

Le , il annonce sa retraite[5].

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[6]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1998-1999HC Oceláři TřinecExtraliga24235480000
1999-2000HC Oceláři TřinecExtraliga4613294242-----
2000-2001Sénateurs d'OttawaLNH731923422040002
2001-2002Sénateurs d'OttawaLNH72222850661225714
2002-2003Sénateurs d'OttawaLNH672435593018561114
2003-2004Sénateurs d'OttawaLNH683137684670332
2003-2004HC Sparta PragueExtraliga51348-----
2004-2005HC JME Znojemští OrliExtraliga121041416-----
2004-2005HC Sparta PragueExtraliga954937500020
2004-2005Dynamo MoscouSuperliga1020214-----
2005-2006Sénateurs d'OttawaLNH18971641076134
2006-2007Blackhawks de ChicagoLNH5625325728-----
2007-2008Blackhawks de ChicagoLNH3510172722-----
2008-2009Blackhawks de ChicagoLNH812948773016510158
2009-2010Wild du MinnesotaLNH7318365434-----
2010-2011Wild du MinnesotaLNH7822406252-----
2011-2012Sharks de San JoséLNH39720272252134
2012-2013Sharks de San JoséLNH40810183020000
2013-2014Sharks de San JoséLNH481210221010000
2014-2015Devils du New JerseyLNH40591410-----
2015-2016Blues de Saint-LouisLNH21010-----
Totaux LNH 7902423525944047521315252

Notes et références

  1. (en) « Martin Havlat, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 3 juillet 2011)
  2. « Nabokov élu recrue de l'année », sur www.rds.ca (consulté le 15 novembre 2015).
  3. « Les deux Marian au travail », sur ici.radio-canada.ca (consulté le 15 novembre 2015).
  4. (en) « Havlat Placed on Unconditional Waivers », sur blues.nhl.com (consulté le 15 novembre 2015).
  5. « La retraite pour Martin Havlat », sur www.nhl.com, (consulté le 9 février 2017).
  6. (en) « Martin Havlat hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database .
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail de la République tchèque
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.