Martine Kempf

Martine Kempf, née le [1] à Strasbourg, est une scientifique et femme d'affaires française. Elle est notamment l'inventeur du Katalavox.

Pour les articles homonymes, voir Kempf.
Martine Kempf
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Biographie

Elle fait ses études en Allemagne dans une école Steiner de la Ruhr, parce que le lycée de secteur qui accueille ses deux frères, le lycée Kléber, n'accueille pas encore de filles[2]. Elle passe son baccalauréat à Athènes en 1980. Martine Kempf a passé son brevet de pilote d'avion en 1982. Elle joue de plusieurs instruments de musique (le piano, le basson en orchestre, le violon qu'elle présente à une épreuve du bac) et est passionnée de mathématiques.

L'électronique reste pour elle un hobby, mais elle crée néanmoins sa première invention dès le début des années 1980.

Invention

Elle met au point avec ses seuls moyens, au début des années 1980, un mini-ordinateur à commandes vocales, le Katalavox, un appareillage de reconnaissance vocale, destiné tout d'abord à venir en aide aux handicapés, mais dont les applications se révèlent multiples, notamment dans la microchirurgie.

En 1985, deux articles dans Libération[3] et L'Événement du jeudi relatent le peu d'efficacité du Katalavox . Ainsi selon l'ANVAR et le CNET, l'efficacité du Katalavox est estimée à 77 %, contre 99 % pour les appareils concurrents[4],[5].

Notes et références

  1. (de) « Erfinderinnen: Martine Kempf », sur www.frauen-genial.de (consulté le 29 juin 2019)
  2. Rieger, Théodore. et Jung, Philippe., Destins de femmes : 100 portraits d'Alsaciennes célèbres, Le Verger, [1996] (ISBN 290836767X et 9782908367676, OCLC 40417939, lire en ligne)
  3. Pierre Vandeginste, « Martine Kempf : une star assistée par ordinateur » Libération, 1985
  4. Louis-Jean Boè et Pascal Iranzo, « Invention médiatique et découverte scientifique. Un sérieux cas d'amnésie vocale » Monographie 119 p. Les Cahiers de l’ICP, université Stendhal, 1994.
  5. Louis-Jean Boè et Pascal Iranzo, « L'affaire du Katalavox : une invention scientifique par conférence de presse », Les Cahiers du journalisme, no 3, , p. 36-57 (lire en ligne [PDF])

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de l’Alsace
  • Portail des technologies
  • Portail du handicap
  • Portail des femmes et du féminisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.