Masato Harada

Masato Harada (原田眞人, Harada Masato), né le à Numazu dans la préfecture de Shizuoka, est un réalisateur et scénariste japonais.

Masato Harada
Masato Harada au Festival international du film de Tokyo en 2015.
Naissance
Numazu (Japon)
Nationalité  Japonais
Profession Réalisateur
Scénariste
Acteur
Films notables Sekigahara
Face à son destin

Biographie

Masato Harada est d’abord critique de cinéma avant de passer à la réalisation en 1979[1].

Filmographie

Réalisateur

  • 1979 : Saraba eiga no tomoyo: Indian samā (さらば映画の友よ インディアンサマー)
  • 1984 : Uindī (ウインディー)
  • 1985 : Tosha 1/250 byō Out of Focus (盗写 1/250秒 OUT OF FOCUS)
  • 1986 : Paris-Dakar 1500 (PARIS-DAKAR 15000 栄光への挑戦, Paris-Dakar 1500: Eikō e no chōsen)
  • 1986 : O-nyanko za mūbi Kiki ippatu! (おニャン子ザ・ムービー 危機イッパツ!)
  • 1987 : Mélodie pour un yakuza (さらば愛しき人よ, saraba itoshiki hito yo)
  • 1989 : Gunhed (ガンヘッド, Ganheddo)
  • 1994 : Painted Desert (ペインテッド・デザート, Peinteddo dezāto)
  • 1995 : Kamikaze Taxi
  • 1995 : Trouble Shooter (トラブルシューター, Toraburu shūtā)
  • 1996 : À contre-courant (栄光と狂気, Eikō to kyōki)
  • 1997 : Bounce ko gals (バウンス ko GALS, Baunsu ko gaurusu)
  • 1999 : Kin'yū fushoku rettō: Jubaku (金融腐蝕列島 呪縛)
  • 2001 : Inugami (狗神, Inugami)
  • 2002 : Face à son destin (突入せよ! あさま山荘事件, Totsunyū seyo! Asama sansō jiken)
  • 2005 : Jiyū ren'ai (自由戀愛)
  • 2007 : Densen uta (伝染歌)
  • 2008 : Mōryō no hako (魍魎の匣)
  • 2008 : Climber's High (クライマーズ・ハイ, Kuraimāzu hai)
  • 2012 : Chronique de ma mère (わが母の記, Waga haha no ki)[2]
  • 2013 : Return (リターン, Ritān)
  • 2015 : Kakekomi (駆込み女と駆出し男, Kakekomi onna to kakedashi otoko)[1]
  • 2015 : Le Jour le plus long du Japon (日本のいちばん長い日, Nippon no ichiban nagai hi)
  • 2017 : Sekigahara (関ヶ原, Sekigahara)
  • 2018 : Killing for the Prosecution (検察側の罪人, Kensatsugawa no zainin)

Acteur

Distinctions

 Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompenses

Sélections

  • Berlinale 2001 : nommé pour l'Ours d'or avec Inugami[6]
  • Japan Academy Prize :
    • en 2000 : meilleur réalisateur pour Kin'yū fushoku rettō: Jubaku
    • en 2003 : meilleur réalisateur et meilleur scénario pour Face à son destin
    • en 2009 : meilleur réalisateur et meilleur scénario pour Climber's High
    • en 2013 : meilleur réalisateur et meilleur scénario pour Chronique de ma mère
    • en 2016 : meilleur réalisateur et meilleur scénario pour Le Jour le plus long du Japon
    • en 2018 : meilleur réalisateur et meilleur montage pour Sekigahara

Notes et références

  1. « Kakekomi », sur www.mcjp.fr, Maison de la culture du Japon à Paris (consulté le 2 novembre 2019)
  2. Chronique de ma mère (2012) - MCJP
  3. « Historique des palmarès (archive) », sur www.kinotayo.fr, Kinotayo (consulté le 8 septembre 2019)
  4. (ja) « Mainichi Film Awards - 70th (2015年) », sur mainichi.jp, Prix du film Mainichi (consulté le 29 octobre 2019)
  5. 10e festival du cinéma japonais contemporain - Kinotayo
  6. (de) « Programm 2001 », sur www.berlinale.de, Berlinale (consulté le 29 octobre 2019)

Liens externes

  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du cinéma japonais
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.