Masto

Masto ou Masto Heuer (pseudonyme de Tomas Heuer), né à Paris en 1960, est un photographe professionnel français et un saxophoniste.

Pour les articles homonymes, voir Heuer.
Masto
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Instrument

Biographie

Il naît en 1960 à Paris dans une famille franco-allemande et quitte sa famille dès quinze ans [1]. Il est le fils du peintre d'estampes et collectionneur Barlach Heuer [2].

Il est, dans les années 1980, le compagnon de la jeune styliste Chachnil, aujourd'hui Fifi Chachnil.

Il a trois enfants : Paola, Alix et Amata nées en 1987, 1988 et 2006.

Il s'est installé en Corse en 1995 et vit entre la Corse et Paris.

Musique

Masto est l'ancien saxophoniste du groupe Lucrate Milk de 1981 à 1984, puis de Bérurier Noir de 1985 à 1989 et enfin des Washington Dead Cats.

De 2003 à 2007, date de la dissolution de celui-ci, il participe activement à l'organisation du label indépendant Folklore de la zone mondiale.

En 2013, avec Barbara (Barbirooza; Chant, basse, guitare, trompette…), Masto (Chant, guitare, sax, machines) fonde le duo musical "Der Pim Pam Poum" [3].

Il propose également quelques interventions musicales en milieu scolaire ou pénitentiaire [4].

Théâtre

Il a participé à des spectacles au sein de troupes théâtrales, comme avec le Théâtre NéNéKa d'Ajaccio : les chansons du spectacle de 2007 Jean de la Chance auquel il participe comme compositeur et acteur donnant lieu au Cd Hans Im Glück, publié en 2007 chez LaDistroy. Avec la même troupe, il est musicien et acteur dans Baal (Bertolt Brecht, avec notamment Clotilde Hesme) en 2010; acteur dans La jeune fille, le diable et le moulin (Olivier Py), 2005 [5].

Photographie

Il a collaboré avec plusieurs magazines (L'Événement du Jeudi, Actuel, Nova Mag, Jardins de France, Fora ! (revue)...) et participé à la réalisation de livres d'art, de missions d'inventaire du patrimoine [6].

Pour son œuvre personnelle, il photographie la nature et les arbres.

Bibliographie

Livres

  • Tomas Heuer, Racines célestes / Radiche Suprane, Les éditions Alain Piazzola, 88 pages, 23 cm x 23 cm, . (ISBN 2-907 161-62-8)
  • Tomas Heuer, texte et photographies in Corse Industrielle, 1830-1960 - Mémoire révélée, matière transformée, Musée de la Corse, 2005. (ISBN 2-914813-20-1)
  • Barlach Heuer, Laurence Serre, Jean-Pierre Serre, Schneider Les Enfants d'une Œuvre, photographies Tomas Heuer, Editions Choses et Autres Choses, 200 p., 2012. (ISBN 978-2-7466-4320-8)

Liens externes

Notes et références

  • Snezana Gerbault, Tomas Heuer : les visions d'un «gourmand» de la lumière, site de la SNHF.
  1. Selon la biographie de la galerie Giraud.
  2. Ils ont fait l'objet d'une exposition commune, Heuer père et fils, à la Galerie Michel Giraud en 2009. En novembre-décembre 2010, ils exposent aussi avec son oncle Gottfried et son frère Stefan au Kunstverein d'Elmshorn.
  3. Voir la page sur Vimeo.
  4. Voir par exemple, sur son site, les musiques du travail à la Maison d'Arrêt des Femmes de Fresnes, entre le 26 et le 30 décembre 2011 ou de la résidence à la Maison d'Arrêt du Val d'Oise, du 16 au 20 avril 2012.
  5. Voir le site de la compagnie Théâtre NéNéKa pour ces participations.
  6. Voir l'article du site de la SNHF; voir aussi le texte de l'exposition Reliques Industrielles, du 13 juillet 2005 au 31 mai 2006, au musée de la Corse : "Tomas Heuer a été missionné, par le musée de la Corse et la Direction du patrimoine, pour réaliser plusieurs campagnes photographiques sur plus de quarante sites industriels de Corse."
  • Portail du rock
  • Portail du punk
  • Portail de la photographie
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.