Mathilde de Garlande

Mathilde de Garlande[1] (parfois dite aussi Mahaut de Garlande, morte le , dame de Verneuil (Eure), est une femme de la grande noblesse, proche des familles royales française et anglaise. Elle est la fille de Guillaume IV de Garlande († après 1191) (fils de Guillaume III de Garlande et Agnes) et d'Idoine de Gisors (fille de Hugues II de Gisors)[2].

Mathilde de Garlande
Biographie
Décès
Conjoint
Mathieu Ier de Marly (d)
Enfants
Bouchard de Marly
Marguerite de Marly (d)

Veuve d'Hugues de Gallardon, elle épouse Mathieu Ier de Marly (de)[3], seigneur de Marly (mort vers à Constantinople), fils cadet de Mathieu Ier, seigneur de Montmorency. De cette union sont nés :

À la suite du départ en croisade de son époux qui lui laisse de fortes sommes d'argent pour des œuvres pieuses, elle fonde en 1204 un prieuré qui deviendra l'abbaye de Port-Royal des Champs[5].

Soutenue par Philippe Auguste puis Louis VIII, elle en fait une véritable abbaye cistercienne. Mathilde de Garlande n'a jamais été abbesse de Port-Royal, en revanche elle s'est attachée à procurer à sa fondation des garanties d'indépendance.

Notes et références

  1. Mathilde de Garlande sur le site de la Fondation pour la généalogie médiévale
  2. Foundation for Medieval Genealogy (en anglais)
  3. Mathieu de Montmorency sur le site de la Fondation pour la généalogie médiévale
  4. Généalogie d'Aimery III (don Manrique Amalric de Lara) vicomte de Narbonne sur le site Medieval Lands
  5. Raymond Picard, dans Racine, Œuvres complètes, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », Paris, Gallimard, 1966, t. II, p. 37, note 3 (d'après Charles Clémencet, Histoire générale de Port-Royal, Amsterdam, Vanduren, 1755-1757).
  • Portail du Moyen Âge
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.